February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

5G Dieu !

0 0
Read Time:5 Minute, 3 Second

Qui ne se rappelle des craintes formulées à l’apparition des portables ? On évoquait alors de possibles causes de tumeur au cerveau. Vite balayées par ceux qui commercialisent ces gadgets électroniques. Et les Terriens ont donc continué à utiliser leurs appareils portables. Sans le moindrement se soucier de savoir si la hausse des cancers n’était justement pas liée à la fréquence de ces mobiles.

Les « complotistes » sont de nouveau revenus au devant de la scène, quand ils ont mis en garde contre la 5G, technologie qui serait encore plus dangereuse. Mais là encore, la 5G est déjà chez nous, et le ministère de la Santé n’a pas senti le besoin de tranquiliser la population, quant aux possibles risques de cancer, tant sur les humains que chez les animaux. Pour ne pas froisser la compagnie qui a introduit cette technologie dans l’île ? Et parce que l’Etat, à travers Mauritius Telecom, compte aussi s’y intéresser ?

Et il est encore plus triste quand on entend Navin Ramgoolam, ancien Premier ministre, se faire conspuer dans des meetings du MSM, par, entre autres, le Premier ministre, parce qu’il ne voulait pas se faire vacciner. Et là, il est bon de rappeler que quand le Premier ministre avait décrété un confinement en 2020, nous fûmes le premier à nous interroger sur la légalité de cette décision. A l’époque, seul Me Dev Hurnam avait cru bon d’intervenir. Tous les autres, dont l’opposition, n’avaient osé penser à la contester. Nous pensions que le Premier ministre aurait dû d’abord passer par le Parlement, avant d’entériner cette décision. Mais le Premier ministre a tous les pouvoirs. Dont celui de ne pas tenir compte de l’opinion du plus grand nombre.

Et c’est ainsi que les puissants s’étonnent après quand le peuple reste indifférent à leurs suppliques en temps de campagne électorale. Mais pour en revenir à Navin Ramgoolam, il est assez grand pour répondre à Pravind Jugnauth et à ses ministres. Et il le fera sûrement au congrès du Parti Travailliste, prévu pour la fin de ce mois. Mais il est bon de rappeler que la vaccination a eu ses Anti et ses Pour dans tous les pays où il devait être faite. C’était donc le droit de Navin Ramgoolam de ne pas vouloir le faire. Et il n’était pas le seul Mauricien à penser ainsi. Et il est malheureux qu’un ministre MSM ait senti le besoin d’ajouter que « li ti pou kreve sipa ti avoy li l’Inde. ». Or, même ceux qui ont été vaccinés sont morts du Covid. Et à ce jour, on n’a toujours pas les statistiques les concernant.

Mais au-delà de cette querelle politique, somme toute laide , car on ne s’attaque pas à la santé d’un adversaire, il est sain de rappeler à qui de droit que tous ceux qui ont voulu 5G (singer) Dieu ont fini par se brûler les ailes. N’est-ce pas Icare ? En fait, nous avons toujours pensé que la vaccination aurait dû être optionnelle, et non pas imposée. Nous étions d’ailleurs contre, mais avions fini par la faire, car c’était une des conditions, imposées là encore, pour voyager. Ainsi, des pays dits « démocratiques » ont choisi d’émuler des pays qu’ils qualifiaient de « dictatures » en imposant la vaccination sur leurs peuples. Même à Cuba, connue comme »dictature », cela n’a pas été fait !

Et d’ailleurs, même Jair Bolsonaro, président du Brésil, n’a pas voulu du vaccin. Il a énergiquement déclaré : »J’ai déjà le virus, mais j’ai aussi les anticorps, pourquoi donc faire un vaccin encore? » Pourtant, il a dit ceci, alors que son pays affichait un taux de 1000 décès en 24 heures, pour la première fois depuis septembre 2021. ».S’il avait fait ça à Maurice, Bolsonaro se serait donc fait traiter d’irresponsable. Pourtant, il a juste été franc, et a laissé le libre choix à son peuple de faire, ou pas, le vaccin. Ici, on a cru bon de s’aligner sur les décisions du « Nouvel Ordre Mondial », dont les contours fascistes se déclinent de plus en plus. Et on nous dit même de mettre dans nos veines des vaccins expirés ! Un Etat responsable ferait cela à son peuple, sans même lui laisser le choix de refuser ou pas cette décision ?

En fait, sans verser dans l’irrationnel ou le « complotisme », il est clair que l’humanité est à un tournant de son histoire. Avec le combat entre le Bien et le Mal de plus en plus évident. Les adeptes religieux savent que Dieu a créé l’homme et la femme, mais les « esprits ouverts » soutiennent qu’il y a plusieurs genres, allant des LGBTQ aux transexes. On dit maintenant qu’il est normal de s’habiller en jupe/robe. Ceux qui riraient de ça se feraient traiter de racistes ou autre. Selon cette nouvelle mode de pensée, il faut tout accepter. Ne rien contester. La pensée libre est morte. Et c’est ainsi que les opposants aux vaccins sont vus comme des empêcheurs de tourner en rond. Et ce qui est encore plus dramatique, c’est que ceux qui nous parlent de changement ne disent pas s’ils changeront les choses s’ils arrivent au pouvoir. On aimerait bien le savoir de Navin Ramgoolam, s’il rendrait la vaccination optionnelle et non imposée ?

Il y a plein de choses qu’on pourrait demander à l’opposition. Mais on n’est pas sûr s’ils ne feront pas comme Pravind Jugnauth s’ils arrivaient à le déloger de l’Hôtel du Gouvernement. En somme, nous sommes au tournant de savoir qui des anciens dieux, et des nouveaux, nous traiteront enfin comme des humains. Et non comme du bétail auquel on imposerait tout. Franchement, de ce monde fasciste, on n’en veut pas. On veut avoir des personnes qui dirigeraient le pays, et le monde !, de façon consensuelle. Et non pas des potentiels dictateurs qui ne veulent que 5G Dieu !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.