October 7, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

A l’Assemblée Nationale hier : 12 cas de Covid-19 confirmés par le Premier ministre

0 0
Read Time:3 Minute, 48 Second

Les travaux parlementaires ajournés au 3 avril prochain Séance éclaire hier après-midi du Parlement au cours de laquelle le Premier ministre Pravind Jugnauth, a confirmé qu’il y a, à ce jour, 12 cas confirmés de Covid-19 à Maurice. Il a, par la même occasion, déposé une motion pour demander à ce que les travaux parlementaires soient reportés au 3 avril prochain à 15h. Dans une déclaration à l’Assemblée Nationale hier après-midi le Premier ministre a indiqué que le nombre de personne qui ont été testés positif au coronavirus est passé à 12, soit 5 nouveaux cas entre la soirée de mercredi à jeudi. Une déclaration faite en l’absence d’une PNQ que le leader de l’opposition a décidé de retirer en raison de la situation exceptionnelle qui règne dans le pays.

Dans son intervention, Pravind Jugnauth a d’emblée rappelé que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait le 11 mars dernier décrété ce virus comme une pandémie globale étant donné qu’il se propage rapidement à travers le monde. A cette date (Ndlr : 20 mars 2020), 181 pays ont été affectés par le COVID-19 avec 245 768 personnes infectées. De ce nombre, il y a eu 10 046 décès et 88 441 personnes guéries. A Maurice à ce jour, soit au 20 mars 2020, il y a 12 cas positifs au COVID-19 enregistrés. Cependant, le Premier ministre a souligné qu’au 17 mars dernier, il n’y avait aucune personne infectée à Maurice. Il a rappelé qu’il a toujours dit que notre République est vulnérable et s’est appuyé sur le fait que depuis le 31 janvier dernier, quand l’OMS avait confirmé les cas d’infection à Wuhan, son gouvernement avait renforcé toutes les mesures de précautions pour empêcher que le virus n’atteigne pas le sol mauricien. Au fait, a ajouté Pravind Jugnauth, le ministre de la Santé et du Bien-Être avait déjà déclaré à la Chambre que l’OMS avait suivi la situation de près depuis le 31 décembre 2019, une fois qu’elle a été informée de la manifestation d’un virus d’origine inconnue à Wuhan. Le Premier ministre a indiqué à la Chambre que l’OMS avait, au 22 janvier dernier, décrété ce virus « very high in china, high at regional level and high at global level ». Un mois après, soit le 28 février dernier, ce même virus avait été décrété comme « very high in China and very high at both regional and global levels ». Par conséquent, à compter du 22 janvier dernier, l’OMS avait lancé un appel auprès des pays membres de l’organisation pour leur demander de se préparer pour combattre ce virus.

Et d’ajouter que toutes les mesures ont été prises à Maurice pour renforcer la sécurité au niveau du port et de l’aéroport. Outre ces mesures, il y avait aussi une campagne de sensibilisation au niveau de la population pour une conscientisation des risques de ce virus. Le Premier ministre a aussi rappelé que le 18 mars, il avait présidé un comité d’élite sur cette question à l’issue de quoi il avait tenu une conférence de presse pour évoquer de nouvelles mesures prises pour combattre ce virus. D’où sa déclaration à l’effet qu’aucun passager arrivé à Maurice au-delà de 10 heures ce 19 mars 2020 ne sera autorisé à fouler le sol mauricien. Cela a été décidé dans l’intérêt supérieur du pays et de la population. Après que trois cas positifs ont été rapportés, un exercice de « contact tracing » a été immédiatement mis en place par les autorités concernées pour savoir qui sont les personnes avec lesquelles le patient zéro a été en contact physique. Il a été ainsi découvert que pas moins de 39 personnes sont concernées après l’exercice de « contact tracing ». Outre le fait d’avoir fermé les frontières, le gouvernement a pris la décision courageuse de mettre le pays dans un état de confinement pour une période de deux semaines. D’autres mesures seront annoncées à la lumière de l’évolution de la situation.

Auparavant, le leader de l’opposition Arvind Boolell, a annoncé de sa décision de retirer la PNQ du jour en raison de la situation exceptionnelle qui prévaut dans le pays. Il a mis un accent particulier sur la nécessité de passer outre la couleur politique et qu’il est important de se comporter en bon patriote. Une déclaration qui lui a valu l’applaudissement des membres du gouvernement.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %