June 19, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Affaire Bissessur: Le PM s’en remet à la justice pour les conditions d’arrestation

Il appartiendra aux tribunaux éventuellement de décider si les conditions dans lesquelles ont été récemment arrêtés Akil Bissessur, sa compagne, Doomila Devi Moheeputh, et son frère, Avinash Bissessur, sont conformes au protocole mis en place par la police pour arrêter des suspects et si le fait qu’un policier se soit déguisé en facteur  pour la livraison d’un colis, censé contenir de la drogue, est une pratique normale.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre à l’Assemblée nationale, hier, en réponse à trois questions parlementaires des députés Nando Bodha, Sandra Mayotte et Vikash Nuckcheddy sur l’arrestation de ces personnes pour trafic de drogue allégué. La question du député Nuckcheddy portait sur une précédente arrestation d’Akil Bissessur et de sa compagne le 19 août de l’année dernière. Le Premier ministre a donné moult détails sur les deux opérations policières et sur les colis découverts chez Doomila Devi Moheeputh en août de l’année dernière.

Ces arrestations, a-t-il soutenu, sont le résultat d’un long travail de collecte d’informations et de surveillance sur le terrain. Les charges portées contre eux sont complot pour importer de la drogue et possession de drogue à des fins de distribution. Dans les deux cas, les suspects ont été libérés sous caution et dans le cas de l’année dernière l’a charge provisoire logée contre Akil Bissessur et sa compagne ont été rayées, a précisé le Premier ministre.

Pravind Jugnauth a réitéré sa volonté, ainsi que celle de gouvernement, de mener une lutte sans merci contre les trafiquants de drogue afin de débarrasser le pays de ce fléau. Il a, à ce propos, cité les nombreux accords de coopération passés avec des pays dont l’Inde, le Mozambique, Madagascar et les Seychelles et aussi avec des organisations internationales telles la SADC et une agence spécialisée des Nations unies, en l’occurrence la United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC), pour lutter contre le trafic de drogue international.

Leave a Reply

Your email address will not be published.