Read Time:3 Minute, 32 Second

L’arrestation de Dassen Narayanen peut être considérée comme un véritable coup de théâtre dans cette affaire qui remonte à plus de 11 ans. Cet ex-vigile de l’hôtel Legends (maintenant LUX Grand Gaube), âgé de 38 ans, est soupçonné d’avoir volé, le 10 janvier 2011, la clé magnétique de la chambre où logeaient John MacAreavey et son épouse, Michaela Harte. Cette dernière a été retrouvée morte dans la baignoire de sa chambre d’hôtel et 11 ans après, la police enquête toujours sur ce crime non élucidé.

Dassen Narayanena comparu en cour ce mardi 5 avril. Un premier procès aux Assises n’avait pas été concluant avec la libération d’Avinash Treebhoowon et de Sandip Moneea. Or, la Major Crime Investigation Team (MCIT) dit être en présence de «nouveaux éléments», qui ne sont pas en rapport direct avec le meurtre de Michaela Harte, mais qui sont plutôt liés à une affaire de vol. L’équipe de l’ASP Ghoorah est en possession des résultats de l’ADN de Dassen Narayanen retrouvé sur la clé magnétique de la chambre du couple. Ils accusent l’ex-vigile d’avoir comploté avec l’ancien valet, Sandeep Moneea, pour perpétrer ce crime.

Le 29 mars dernier, la police avait interpellé Dassen Narayanen aux Casernes centrales où il a été informé qu’il allait être interrogé sur les accusations de vol dans l’affaire Michaela Harte. La police n’a pas pu procéder à cet exercice car Dassen Narayanen avait un souci de santé. Il souffre de dépression depuis dix ans et soutient que c’est le résultat de brutalités policières qu’il aurait subies lors de sa première arrestation en 2011. À la demande de son avocat, Me Vikash Teeluckdharry, l’ancien vigile a passé la nuit à l’hôpital et n’a été inculpé provisoirement que le lendemain, soit le mercredi 30 mars.

La MCIT veut notamment l’interroger sur deux évènements de la nuit du 10 janvier 2011. Le premier concerne ses déplacements dans l’hôtel le jour du meurtre. Les limiers ont des informations selon lesquelles Dassen Narayanen a été vu en train de parler avec Sandeep Moneea et de rôder près de la chambre de Michaela Harte et de son époux.

Lors de son arrestation en 2011, l’ex-vigile avait déclaré qu’une de ses attributions était de remettre les clés aux valets pour le nettoyage des chambres. Sauf que la police veut savoir pourquoi il aurait remis la clé codée GMKRSUP 2 à un valet, car le nettoyage se fait généralement lorsque le client n’est pas présent, cela, pour ne pas le gêner. La police soupçonne Dassen Narayanen d’avoir donné un double de la clé magnétique de la chambre du couple à son complice présumé. C’est sur cette carte que son ADN a été retrouvé.

Les déplacements de Dassen Narayanen scrutés

Le deuxième aspect qui intéresse les enquêteurs concerne les déplacements dans l’hôtel de Dassen Narayanen le jour du drame. Un ancien collègue dit l’avoir vu marcher plusieurs fois près de la chambre du couple et indique que cela n’était pas dans ses habitudes. Encore une fois, l’ex-vigile avait déclaré en 2011 qu’il ne faisait que son travail avec sa ronde pour assurer la surveillance.

Dassen Narayanen avait ajouté qu’il avait bien entendu un bruit étrange près de la chambre. Il pensait qu’un couple se disputait et c’est pourquoi il a fait une autre ronde pour revenir vers la chambre où il a entendu quelqu’un appeler cette fois à l›aide. C›était John Mac Areavey qui avait découvert sa femme allongée dans la baignoire. Il a dit l›avoir aidé en lui tendant une serviette humide pour essuyer la victime avant d’appeler l’équipe médicale de l›hôtel. Les explications de l›ancien agent de sécurité sont attendues sur ces deux aspects et aussi sur d’autres éventuels « éléments nouveaux » que la MCIT dit détenir.

Le médecin traitant de Dassen Narayanen n’ayant pas encore remis son rapport, son interrogatoire est en suspens. Il est actuellement détenu au poste de police de Rivière-des-Anguilles. L’interrogatoire de Sandeep Moneea devrait avoir lieu à une date ultérieure.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post PNQ : Embarassé, Renganaden Padayachy se montre prudent
Next post ONU : Plus d’un milliard de personnes dans le monde affectées par la guerre russe en Ukraine
Close