July 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Arrêtée pour avortement – « Mo pa ti pou ena le moyen pou grandi sa baba la… »

Une habitante de Chebel, 36 ans, est en état d’arrestation pour avortement illégal. Si les limiers ont saisi une cuvette tachetée de sang chez elle, ils n’ont trouvé aucune trace du fœtus

Mardi 25 janvier, midi. Une équipe de policiers du poste de police de Beau-Bassin, débarque dans un quartier de Chebel. A la suite d’un appel anonyme selon lequel une femme enceinte se serait débarrassé d’un fœtus. À l›arrivée des officiers, une femme, la trentaine, vaque à ses occupations habituelles. Une policière l’informe de la raison de leur descente et de leurs soupçons.

Pressée de questions, elle finit par cracher le morceau. Elle avoue avoir « interrompu une grossesse non-désirée de 25 semaines pour des raisons financières ». Elle explique avoir, le mercredi 19 janvier, ingurgité 15 pilules de Cytotec en 3 fois. Dans la soirée, elle commence à ressentir des contractions et elle accouche d’un bébé de 6 mois de sexe masculin. Elle l’a alors enveloppé dans un drap vert avant de le mettre dans une cuvette bleue dans sa cour et de s’en débarrasser. La police criminelle a mené des recherches dans sa cour et près du cimetière de Chebel pour retrouver le fœtus, mais en vain. Elle a été informée qu’elle avait commis un délit grave d’«unlawful termination of pregnancy».

La femme a reconnu avoir commis une erreur tout en expliquant, pour sa défense, qu’elle est déjà mère de trois enfants âgés entre 17 et 8 ans. « Mo ti ansinte 6 moi, mo deza ena 3 zanfan. Mo pa ti pou ena le moyen pou get sa baba la, pou swayn li… Mo pa ti ena lot soi fer zanfan la ale… » Son compagnon est actuellement en détention policière et selon ses dires, il ne serait pas au courant de sa grossesse.