Read Time:4 Minute, 55 Second

Robbie Savage, un des éternels « bad boys » de la Premiership et converti en « pundit » averti pour la BBC et pour BT Sport donne aux fans de foot son verdict sur la performance des équipes de la Premiership pour cette première partie de la présente saison. Nul doute que Liverpool a obtenu le grade A++ pour son parcours. Mais Leicester et Sheffield United ont aussi eu les faveurs du mauvais garçon. Voyons ensemble son analyse et le « rating » qu’il a attribué aux différentes formations. : Tous les clubs de Premier League évalués et prévus

Liverpool: A++
Rester invaincu en Premier League pendant un an, sans parler de leur défense dans la Coupe d’Europe et le fait de gagner la Coupe du Monde des Clubs avant Noël, est un peu phénoménal. Jurgen Klopp est à mi-chemin d’une dynastie des «Invincibles» et est sur la bonne voie pour façonner l’une des plus grandes équipes de Premier league.

Leicester City: A++
La performance des Foxes en dit tout sur la cohérence de la classe de Brendan Rodgers de 2020. Son équipe 19/20 est mieux lotie pour le même nombre de matches que lorsqu’elle avait réalisé le miracle quand offert à 5000-1 quand les Foxes avaient remporté le titre il y a quatre ans.

Manchester City: C
Après le triplé national la saison dernière, aujourd’hui derrière Liverpool à 14 points dans la nouvelle année ne peut pas avoir été ce que Pep Guardiola avait à l’esprit. La défense de City a été jugée trop souvent sans Vincent Kompany et Aymeric Laporte.

Chelsea: A+
J’ai pensé qu’ils pourraient avoir du mal à terminer dans le top six après avoir perdu leur meilleur joueur, Eden Hazard, l’été dernier et un embargo sur les transferts a forcé le nouveau manager Frank Lampard à donner à la jeunesse sa tête. Il y a eu des manquements mais pour moi, ils sont sur performants par une distance.

Manchester United:C

Pour tous les bosses sur la route, en quelque sorte ils sont cinquièmes au tournant de l’année. À leur meilleur, United avec son trio Marcus Rashford, Anthony Martial et Daniel James ont le rythme de bien faire.

Tottenham: C-
Peut-être que c’était la gueule de bois de la déception en finale
de la Ligue des Champions, mais il a coûté à Mauricio Pochettino
(13 buts encaissés dans ses neuf derniers matchs) son travail en tant que gestionnaire. Maintenant Jose Mourinho (13 buts en neuf matchs) est déjà en perte de vitesse – et la dernière blessure d’Harry Kane n’augure rien de bon pour 2020.

Wolves: A

Mis à part un début lent, ils ont pu s’adapter aux exigences de l’Europa League de football. Ils pratiquent du bon football et ils sont bons à regarder à nouveau. À leur actif, une victoire sur les champions en titre, Manchester City, à la maison et à l’extérieur en dit long sur leur qualité.

Sheffield United: A++
Une révélation absolue. Chris Wilder les a rendus difficiles à battre et ses arrières centres qui se chevauchent ont été faciles à regarder. Si les Blades
jouent un football aussi basique, sans fioritures, comme certains experts le
suggèrent, comment se fait-il qu’ils soient huitièmes de la Premier League au mérite ?


Crystal Palace: B+
Roy Hodgson fait un excellent travail pour les garder hors de danger dans le milieu de tableau, et ils ont été solides. Mais seul Watford a marqué moins de buts, et ils font face à une autre fenêtre de transfert anxieux en essayant de garder la main sur le vainqueur du match Wilfried Zaha.

Arsenal: E
Si la victoire 2-0 contre Manchester United le jour de l’An est la référence pour le nouveau patron Mikel Arteta, les temps meilleurs seront de retour aux Emirats. Mais sûrement le seul moyen est en place pour les Gunners, dont la dérive vers l’obscurité sous Unai Emery était alarmante.

Everton: D-
C’était censé être l’année où ils étaient censés menacer le top six,mais Marco Silva est tombé court et a payé le prix. Les premiers signes de vie sous Carlo Ancelotti sont positifs et ils ne descendront pas,mais le tirage au sort de la FA Cupa été méchant et un premier trophée depuis 1995 reste insaisissable.

Southampton: B-
Il y a seulement six semaines, il semblait que les Saints s’abattaient, mais les buts de Danny Ings les ont sortis du danger immédiat et Ralph Hasenhuttl a bien stabilisé le navire depuis cette humiliante défaite de neuf buts à domicile par Leicester.

Newcastle: B-
Steve Bruce a été absolument martelé quand il a été nommé comme successeur de Rafa Benitez,et les attaquants qui ne peuvent pas marquer n’ont pas aidé. Mais il est de sept points mieux loti que Rafa au même stade la saison dernière et il va bien.

Brighton: C
Un changement de manager,un changement de style, et jusqu’à présent, ils sont sur la voie de la survie. Le passage de Graham Potter à trois arrières centraux a été la base d’une saison décente jusqu’à présent,mais ils étaient en fait un point mieux sous Chris Hughton il y a 12 mois.

Burnley: C

N’importe où jusqu’à la 17e est une saison décente pour les Clarets.Ils sont capables de finir plus haut, mais Sean Dyche n’a pas dépensé une fortune et vous ne pouvez pas vous attendre à des miracles sur un budget. Mais les signes avant-coureurs sont là après trois défaites consécutives.

West Ham: D

La deuxième venue de David Moyes a commencé par des feux
d’artifice, mais le déclin d’avant Noel sous Manuel Pellegrini était alarmant.
Comme Everton, toute perspective que les Hammers pourraient frapper aux portes de l’Europe cette saison mord la poussière et la survie est
la nouvelle priorité.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post 2020, DES DÉFIS SÉRIEUX À RELEVER
Next post WW3: La troisième guerre mondiale est-elle sur le point de se produire? Y aura-t-il une autre guerre?
Close