July 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Budget 2022-23 : Coup d’envoi des consultations pré-budgétaires avec les ministres

Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, a débuté, le jeudi 5 mai, sa consultation pré-budgétaire avec les ministres du gouvernement. Afin de finaliser les détails du budget pour l’année 2022-23, le grand argentier a ainsi reçu, en ce premier jour de consultation, les ministres, Sunil Bholah, Mahen Seeruttun, Kavy Ramano et Maneesh Gobin.

PME : un plan de relance économique

Le ministre du Développement industriel, des PME et des Coopératives, Sunil Bholah, a déclaré que sa priorité en ce qui concerne le secteur des PME est un plan de relance économique et une aide aux entreprises, ce qui va permettre de garder à flot les divers commerces des petites et moyennes entreprises y compris les coopératives.

Service financier : Manque de personnels décrié

Mahen Seeruttun, ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, a quant à lui souligné qu’il faut mettre l’accent sur la promotion de la juridiction mauricienne ainsi que son positionnement, afin d’attirer plus d’investisseurs de l’étranger. Il a aussi abordé l’implémentation du Blueprint pour maximiser l’apport du secteur au produit intérieur brut, qui est positionné à 13% actuellement. Le ministre a aussi déployé un manque de personnel au sein de son ministère et précise que le secteur aura besoin de 1000 employés supplémentaires. Il souhaite pourvoir les postes vacants par des Mauriciens qui travaillent dans le secteur de la finance hors de Maurice ainsi que des candidats étrangers.

Environnement : Gestion des déchets

Le ministre de l’Environnement, Kavi Ramano, a pour sa part suggéré des dispositions pour améliorer la gestion des déchets solides à Maurice. Il indique que Maurice figure parmi les pays les plus vulnérables faces aux changements climatiques et de ce fait, les dispositions mises en avant lors de sa rencontre avec le ministre des Finances sont prioritaires. Il a aussi formulé une demande pour lutter contre l’érosion côtière qui touche en particulier l’île.

Agro-industrie : Assurer la sécurité alimentaire

En ce qui concerne l’agriculture locale à Maurice, le ministre de l’Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin, a mis en avant les alternatives à l’importation d’engrais tels que le compostage des déchets organiques et la production de fertilisant à base d’algues. Il a souligné qu’il est primordial d’adopter une démarche multidisciplinaire pour assurer la sécurité alimentaire sur l’ile. Il a aussi indiqué que le pays dépend énormément de l’importation, notamment pour les fertilisants et a proposé l’implémentation du ‘Zero Budget Natural Farming scheme’ qui encouragera les planteurs locaux à produire des aliments de haute qualité et nutritifs, exemptés de produits chimiques nocifs et réduira le risque de dommages environnementaux associés à une forte dépendance aux produits agrochimiques. L’agriculture bénéficiera d’aliments de haute qualité et sûrs et les avantages pour la santé humaine sont considérables. Cette nouvelle méthode agricole peut, en effet, être une réponse à de nombreuses maladies qui touchent la population, comme le cancer et les complications cardio-vasculaires.

Maneesh Gobin a, par ailleurs, abordé la révision du Cargo Capacity Scheme, car le coût du fret a augmenté considérablement et il a aussi proposé de ramener d’autres légumes à un prix minimal auquel le vendeur sera soumis de respecter. Autre proposition du ministre, la production des avocats et des jacques pour la consommation locale et pour l’exportation.

Les consultations pré-budgétaires se sont poursuivies hier, le vendredi 6 mai et le ministre des Finances a rencontré au siège de son ministère, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stéphane Toussaint, le ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun et le ministre des TIC, Deepak Balgobin.

Technologie : la numérisation des services gouvernementaux

Dans une déclaration faite à l’issue de la réunion d’hier, le ministre des Technologies de l’information, de la Communication et de l’Innovation, Deepak Balgobin, a souligné que sa priorité est de faire avancer le processus de numérisation des services gouvernementaux et de mettre en œuvre tous les projets TIC pour améliorer la vie de tous les citoyens. Il s’est attardé sur les projets en cours, notamment la santé en ligne, les services de bus sans argent liquide et la sécurité sociale en ligne. Le ministre a rappelé que le progrès et l’avenir du pays peuvent être assurés par la numérisation de divers secteurs et entreprises. Selon le ministre Balgobin, il est essentiel que le pays suive le rythme des avancées technologiques.

Sport : Organiser la 12e édition des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI)

Le ministre des Sports, Stephan Toussaint, a, lui aussi, présenté ses priorités au ministre des Finances, dans e cadre de la préparation du Budget 2022-2023. Parmi, on note l’organisation de la 12ᵉ édition des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI), prévue à Maurice en décembre 2022. Il a souligné que des fonds sont nécessaires pour l’organisation de ces jeux, qu’il juge de la même ampleur que les Jeux des îles de l’océan Indien, mais destinés aux athlètes juniors. Une demande de financement a été faite pour les derniers préparatifs des athlètes pour la 11e édition des Jeux des îles de l’océan Indien qui se tiendra en août 2023 à Madagascar avec l’objectif de réitérer la brillante performance du pays lors des Jeux de 2019. Le ministre a ajouté que les discussions ont porté, également, sur les implications financières des entités qui seront créées dans le cadre du prochain projet de loi sur le sport et l’activité physique ainsi que sur les dépenses récurrentes des différentes fédérations et organisations sportives. En ce qui concerne la jeunesse, Stephan Toussaint a informé le Dr Padayachy, des structures qui seront mises en place et des formations qui seront dispensées aux agents et entraîneurs de son ministère afin d’éduquer et de responsabiliser les jeunes. Dans le domaine des loisirs, avec la promulgation du Mauritius Recreation Council Bill, le ministre a demandé des fonds pour permettre au Mauritius Recreation Council de remplir sa fonction de promotion et d’organisation d’activités récréatives pour la population.

Education : exploiter davantage la technologie dans le système éducatif

La VPM Dookun-Luchoomun a discutée des projets clés avec le ministre des Finances. L’un des principaux projets consiste à exploiter davantage la technologie dans le système éducatif avec de nouvelles initiatives telles que le mode d’apprentissage mixte dans les écoles sur une base pilote. Leela Devi Dookun-Luchoomun a rappelé qu’à la suite de la pandémie de COVID-19, la technologie a permis de poursuivre l’apprentissage, et elle a indiqué que l’initiative d’apprentissage numérique précoce sera poursuivie. Elle a annoncé la mise en place de l’Institut de développement et de la recherche sur les programmes scolaires afin de s’assurer que des experts travaillent sur les programmes et produisent des ressources adéquates. La VPM a également parlé de l’importance de fournir une formation technique et a souligné qu’une panoplie de nouveaux domaines d’études sera prévue pour répondre aux besoins de main-d’œuvre dans les secteurs pharmaceutique et de l’économie bleue, conformément aux projets nationaux. Elle a en outre mis l’accent sur l’importance de l’enseignement supérieur et la technique pour produire les ressources humaines adéquates aux exigences du nouveau pilier économique du pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published.