August 8, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Cabinet decisions du 23 avril

0 0
Read Time:14 Minute, 34 Second

Le Cabinet s’est réuni hier, vendredi 23 avril sous la présidence du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Les points saillants des délibérations sont les suivants :

1. Le Conseil des ministres a avalisé la promulgation par le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance du règlement de 2021 sur l’assurance captive (modification de l’annexe) et du règlement de 2021 sur l’assurance (modification).  L’annexe de la loi sur les assurances captives et les règlements sur les assurances de 2007 seraient modifiés afin d’exempter toutes les organisations internationales relevant de la loi sur les organisations et conférences internationales (privilèges et immunités) de la nécessité de demander une licence à la Financial Services Commission pour exercer toute activité couverte par la loi.

2. L’approbation de la signature d’un protocole d’accord entre la Road Development Authority et la Commission des infrastructures publiques, des transports et des ressources de l’Assemblée régionale de Rodrigues, sur un plan de collaboration et de coopération mutuelle.  Les principaux objectifs du protocole d’accord sont de :

(a) partager les informations et les données relatives aux projets afin de rationaliser la conception, les normes de construction, les méthodologies de construction et les manières de mener la supervision, afin de transférer les connaissances et l’expérience entre le personnel technique des deux organisations ;

(b) mettre en place un programme d’échange pour que les ingénieurs et les techniciens de Rodrigues viennent à Maurice et vice versa, de sorte que les agents techniques bénéficient d’une formation appropriée sur place, en particulier sur les grands projets mis en œuvre par la Road Development Authority ;

(c) fournir une assistance à la Commission dans la conception, l’acquisition et la supervision de projets à Rodrigues, pour une durée de deux ans à compter de la signature du protocole d’accord ;

(d) mettre en place un système de classification des routes à Rodrigues ; et

(e) formuler un plan directeur stratégique pour le réseau routier de Rodrigues, en tenant compte des futurs développements durables de l’île.

3. Le Ministère des Technologies de l’Information, de la Communication et de l’Innovation mettra en œuvre un projet de développement d’un chatbot gouvernemental, un assistant virtuel intelligent, qui sera une solution de pointe pour répondre aux questions des citoyens.  Les chatbots sont destinés à rationaliser les interactions entre les personnes et les services grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle et des technologies d’apprentissage automatique. Ils interprètent les requêtes à l’aide du traitement du langage naturel, une forme avancée d’intelligence artificielle, pour proposer des réponses ou des solutions fiables.  La mise en œuvre du chatbot s’avérerait être une étape majeure car :

(a) les citoyens auraient accès à des réponses instantanées à leurs requêtes ;

(b) le service serait disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, où que ce soit ;

(c) grâce aux commentaires des clients, les services seraient continuellement améliorés ;

(d) les citoyens seraient libérés des tracas administratifs tels que les courriers électroniques ou les appels téléphoniques ;

(e) il pourrait devenir l’un des principaux points de contact des agences ou des citoyens pour interagir avec le gouvernement ; et

(f) une base de connaissances pangouvernementale serait créée grâce aux contributions des ministères et des départements, ce qui permettrait d’améliorer la prestation des services publics.

4. Un groupe de travail conjoint des secteurs public et privé a été mis en place, sous la présidence du vice-premier ministre, du ministre du logement et de l’aménagement du territoire et du ministre du tourisme, afin de formuler des recommandations pour la réouverture des frontières de la République de Maurice et la relance du secteur touristique.  Les termes de référence du groupe de travail conjoint des secteurs public et privé sont les suivants :

(a) déterminer les conditions optimales pour une réouverture rapide des frontières dans un environnement sûr ; et

(b) recommander des mesures spécifiques à cet effet.

Trois sous-comités ont également été mis en place pour travailler sur les sujets suivants :

(i) les conditions d’entrée et les protocoles sanitaires ;

(ii) la connectivité aérienne ; et

(iii) le marketing des destinations.

5. L’accord à la mise en œuvre du Plan de soutien a été accordé aux artistes COVID-19 2021 pour les secteurs de la culture et de la création par le ministère des Arts et du Patrimoine culturel afin d’atténuer les effets du confinement suite à la récente résurgence de la pandémie de COVID-19 et également pour revitaliser ces secteurs.  L’objectif principal du plan de soutien est d’offrir un soutien financier aux acteurs des secteurs culturels et créatifs qui, en raison des restrictions de collecte, subissent une perte de revenus, tout en les incitant à développer davantage leur talent artistique et à créer de nouvelles productions artistiques.  Le plan sera mis en œuvre à partir de l’exercice financier en cours et sera valable jusqu’au 30 septembre 2021. Cela comprend des projets dans diverses disciplines artistiques, à savoir la musique, le livre, la production de nouvelles, la peinture, la sculpture, le cinéma, la photographie et d’autres formes d’art.

6. Un accord à la mise en œuvre du projet de conception-construction/prestation clé en main pour la purge des roches et la fourniture d’un filet de roche à la falaise de Macondé a été donné. La route Black River/Savanne Coast à Macondé est exposée à des chutes de pierres en raison de l’érosion due aux intempéries et d’autres conditions environnementales de la falaise.  L’Autorité de développement routier mettra en œuvre les travaux suivants dans le cadre de la phase II du projet :

(a) conception de filets pare-pierres, y compris la responsabilité de l’ensemble ;

(b) enlèvement des roches meubles situées dans la zone, c’est-à-dire purge des roches instables où le filet de roche serait installé ;

(c) le plan de déviation et de gestion de la circulation ; et

(d) l’acquisition et l’installation complète de filets pare-pierres d’environ 3 600 m2, avec tous les accessoires, câbles et ancrages nécessaires, entre autres.

7. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a présenté son rapport intitulé “Reigniting the Engine of Growth :  A Forward-looking Business Model for the Mauritian Tea Industry”, qui a été commandé pour identifier les actions de transformation dynamiques nécessaires pour une industrie du thé mauricienne durable.  Le rapport se concentre sur un modèle d’entreprise tourné vers l’avenir et propose des stratégies pour un secteur du thé prospère et durable sur un marché mondial du thé hautement compétitif.  Les principales recommandations sont, entre autres, les suivantes :

(a) la création d’une “Agence mauricienne de développement de l’industrie du thé” ;

(b) l’amélioration de la productivité des champs de thé ;

(c) la réduction des coûts de production et de transformation ;

(d) l’amélioration de la qualité des feuilles vertes et du thé fabriqué ; et

(e) la promotion et l’image de marque du thé mauricien.

Un comité, composé de fonctionnaires du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, d’autres parties prenantes et du correspondant national de la FAO, a été créé pour mettre en œuvre les recommandations.

8. Le Ministère de l’Agro-Industrie et de la Sécurité Alimentaire bénéficiera d’un financement au titre du soutien supplémentaire pour une économie verte et inclusive dans le cadre du Partenariat pour l’Action sur l’Economie Verte (PAGE) qui est une initiative du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) fournissant un soutien ciblé pour une reprise économique verte.  L’initiative du PNUD vise à aider les pays à formuler et à mettre en œuvre des politiques, à renforcer les capacités et à financer les transitions vers une économie verte inclusive, et est adaptée aux besoins de chaque pays.  Les activités du projet comprennent :

(a) un exercice de modélisation pour prévoir les emplois verts dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation, et évaluer les impacts de la relance économique sur la reprise du secteur ;

(b) le développement d’une évaluation rapide de diagnostic pour augmenter le financement public et privé pour l’agriculture basée sur la nature et le climat ;

(c) la création d’un environnement favorable et d’incitations pour stimuler l’industrie agroalimentaire ;

(d) élaboration de la stratégie “de la ferme à l’assiette” fondée sur l’approche du Cadre de collaboration pour la transformation des systèmes alimentaires dans le contexte de la relance COVID-19 ;

(e) le renforcement de l’appropriation collective nationale des plans de relance verts ; et

(f) le renforcement des capacités en matière de valorisation verte et inclusive dans tous les secteurs impliqués dans la production et la distribution alimentaire, y compris les hôtels, les restaurants et les bars, afin de réduire le gaspillage alimentaire.

9. La prise en compte des résultats de la première réunion du comité directeur a été effectuée, dans le cadre de la refonte du système de carte d’identité nationale de Maurice, présidé par le ministre des Technologies de l’information, de la Communication et de l’Innovation. Le mandat du Steering Committee est le suivant :

(a) conseiller le gouvernement sur tout aspect du projet de la carte d’identité nationale de Maurice ;

(b) surveiller et réviser le projet de la carte d’identité nationale de Maurice ;

(c) entreprendre les tâches de gestion de projet qui peuvent être nécessaires ;

(d) s’assurer que les tâches liées au projet de la carte nationale d’identité de Maurice sont accomplies en temps voulu ;

(e) s’assurer de la participation des ressources appropriées pour l’achèvement du projet dans les délais impartis ; et

(f) coordonner le projet de la carte nationale d’identité de Maurice.

10. Maurice a été élu au Conseil de l’Autorité internationale des fonds marins (ISA) le 3 mars 2021.  Le mandat de quatre ans a pris effet à partir du 1 janvier 2021.  L’ISA est mandatée par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer pour organiser, réglementer et contrôler toutes les activités liées aux minéraux dans la zone internationale des fonds marins.

11. Le ministre de la Santé et du Bien-être promulguera le Règlement 2021 du Conseil dentaire (frais d’examen) (modification) et le Règlement 2021 du Conseil médical (inscription des médecins agréés) (modification) afin de réviser le montant des frais à payer pour l’examen d’inscription dentaire et l’examen d’inscription médicale à 13 500 roupies.

12. Des résultats du 4e cycle de négociations techniques entre l’Union européenne (UE) et les États d’Afrique orientale et australe (ESA-5 : Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles et Zimbabwe) sur l’approfondissement de l’accord de partenariat économique intérimaire, qui s’est tenu virtuellement ont été pris en compte. Cependant, sur les 13 domaines de négociation convenus entre l’UE et les cinq pays de l’Afrique de l’Est, les parties ont jusqu’à présent abordé huit questions, à savoir les règles d’origine, les douanes et la facilitation des échanges, les mesures sanitaires et phytosanitaires, les obstacles techniques au commerce, l’agriculture, le commerce et le développement durable, le commerce des services, la libéralisation des investissements et le commerce numérique, ainsi que la coopération en matière de développement économique.  Un protocole sur l’assistance administrative mutuelle, qui fixe les paramètres de la coopération entre les autorités douanières des parties, a été conclu. 

L’UE a pris note de la demande de l’ESA-5 de continuer à financer le centre de coordination. Le prochain cycle de négociations techniques a été prévu pour juillet 2021 et porterait, entre autres, sur l’agriculture, les obstacles techniques au commerce, les droits de propriété intellectuelle et les marchés publics.

13. Diverses activités organisées par le ministère de la Fonction publique et des Réformes administratives et institutionnelles pour marquer la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail célébrée le 28 avril ont été considérées. De ce fait, les activités suivantes seront organisées :

(a) le bulletin d’information électronique d’avril 2021 serait consacré à la gestion de la sécurité et de la santé au travail ;

(b) une exposition virtuelle sera lancée le 28 avril 2021 pour sensibiliser les employeurs, les employés et le grand public à la préparation et à la réponse à la pandémie de COVID-19. Les différentes mesures prises par le gouvernement pour contrôler la propagation du coronavirus seront également présentées ; et

(c) un séminaire en ligne sera organisé par le Civil Service College Mauritius sur les questions de sécurité et de santé sur le lieu de travail avec la participation de panélistes des secteurs public et privé. Le thème choisi pour la célébration de cette année est “Anticiper, se préparer et répondre aux crises – Investir maintenant dans des systèmes résilients de sécurité et de santé au travail”.

14. En ce qui concerne, la situation de la pandémie de COVID-19 qui prévaut dans le monde, Maurice, au 23 avril 2021, 1 225 cas (y compris les cas importés) de COVID-19 ont été enregistrés depuis le début de la pandémie en mars 2020.  Il y avait actuellement 137 cas actifs de COVID-19, dont 128 cas locaux et neuf cas importés.  Des exercices de contact-tracing et des tests aléatoires sont menés conformément au protocole établi. Le public est avisé de prendre toutes précautions sanitaires strictes. A noter que des progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme national de vaccination contre le COVID-19 et des dispositions prises pour administrer la deuxième dose de vaccin ont aussi été pris en compte.

15. La campagne de vaccination contre la grippe 2021 a débuté le 22 avril 2021 dans les régions de Rose Hill, Beau Bassin et Grand Bois. 1.977 personnes âgées ont été vaccinées dans ces régions. A partir du lundi 26 avril 2021, la campagne se déroulera dans cinq localités par jour. Et à compter du jeudi 29 avril 2021, elle sera étendue à six localités par jour. 

16. Le Conseil des ministres a pris note des principales causes et des impacts des inondations survenues dans les régions du Sud et du Sud-Est le vendredi 16 avril 2021 et des mesures à court et à long terme identifiées pour atténuer les inondations dans ces régions. Quelque 404 mm de précipitations ont été enregistrés en 24 heures à Plaisance.  Ce phénomène a provoqué des crues soudaines et a eu un impact sur un certain nombre de localités de ces régions.

La Land Drainage Authority a procédé à une évaluation des inondations. En vue d’atténuer l’impact des inondations, les mesures suivantes ont été identifiées pour être mises en œuvre à court terme :

(a) nettoyage et désensablement des rivières et des cours d’eau ;

(b) nettoyage des infrastructures de drainage et des canaux existants ; et

(c) nettoyage des drains de bord de route, réparation des rampes et travaux de rapiéçage par l’Autorité de développement routier.

L’Unité de développement national a également construit des drains le long de Doolar Lane, près du Musée naval à Mahébourg et de Mon Désert Road à Plaine Magnien.  La Land Drainage Authority a commandé une étude nationale, avec l’aide du Programme des Nations Unies pour le développement, sur les risques d’inondation découlant des écoulements de surface provenant des terres agricoles et des pentes montagneuses.

D’autres mesures ont aussi été considérées :

(i) des mesures prises par le Centre national de réduction et de gestion des risques de catastrophes en ce qui concerne les crues soudaines ;

(ii) à la suite de l’alerte de pluies torrentielles dans le sud-est de Maurice le 16 avril 2021, trois centres d’évacuation, à savoir le centre communautaire de Carreau Esnouf, le centre communautaire de St. Hilaire et le centre de protection sociale de Cité La Chaux, ont été ouverts pour accueillir les personnes évacuées.  Les centres d’évacuation du centre communautaire de Carreau Esnouf et du centre communautaire de St. Hilaire ont accueilli 10 familles, soit 26 personnes.  Il n’y avait pas de personnes évacuées au centre social de Cité La Chaux.  Le ministère de l’Intégration sociale, de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale a pris des dispositions pour que les personnes évacuées qui ont passé la nuit dans les centres reçoivent les produits de première nécessité ; et

(iii) un exercice d’évaluation des pertes est actuellement mené par des agents des services agricoles, de l’Institut de recherche et de vulgarisation alimentaire et agricole et du Fonds de bien-être des petits agriculteurs pour déterminer le degré de perte subie dans les champs afin d’indemniser les petits planteurs qui ont adhéré au Crop Loss Compensation Scheme (CLCS) et au Agricultural Calamities and Solidarity Scheme (ACASS) en vue de couvrir les pertes subies en termes de semences, fongicides, engrais et autres intrants.  En ce qui concerne les planteurs de canne à sucre, une évaluation rapide a été effectuée par la Mauritius Cane Industry Authority et aucun dommage majeur n’a été constaté.  Néanmoins, la compensation pour les dommages, le cas échéant, sera traitée par le Sugar Insurance Fund Board à la fin de la période de récolte.

Les opérations du Centre national de réduction et de gestion des risques de catastrophes en rapport avec l’événement pluvieux du 23 avril 2021 ont également été pris en considération. Le Commandement national des opérations d’urgence (NEOC) de niveau II depuis le 21 avril 2021 était en cours avec le déploiement de la police, de la Force mobile spéciale, de la Garde côtière nationale, de l’Unité spéciale de soutien et du Service mauricien d’incendie et de sauvetage.  Des équipes composites ont été prépositionnées dans plusieurs régions à partir de 4 heures du matin le 23 avril 2021, y compris des patrouilles spéciales pendant la nuit par la Force mobile spéciale le long de la route côtière sud-est et par la Garde côtière nationale le long des routes côtières sud.  Tous les réseaux routiers étaient praticables.  Aucune personne évacuée n’a été signalée.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %