June 29, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Lifestyle

The Haunting Of Hill House : aussi flippante que mystérieuse

0 0
Read Time:4 Minute, 13 Second

A une époque où les films d’horreur se ressemblent et ne font pas spécialement peur, la série «The Haunting Of Hill House» a fait sensation à sa sortie, en 2018, sur Netflix. Mazavaroo revient sur son succès et donne aussi la parole à quelques fans mauriciens.

Créée et réalisée par Mike Flanagan, «The Haunting Of Hill House»s’inspire librement du roman du même nom de Shirley Jackson, publié en 1959. La série, qui se déroule entre deux lignes temporelles, se concentre sur les frères et sœurs de la famille Crain. Steven, Shirley, Theodora, Eleanor et Luke ont vécu un événement profondément traumatisant en 1992. Ce soir-là, s’ils avaient pu fuir les lieux, leur mère Olivia y a perdu la vie. Un décès attribué au suicide par la suite. Deux décennies après, la fratrie n’a toujours pas digéré ce traumatisme.

Eleanor souffre de paralysie du sommeil et d’hallucinations. Son jumeau Luke se drogue pour s’en sortir et fait un nouveau séjour dans un centre de rééducation. Theo a hérité d’une certaine «sensibilité» ou «don» de sa mère et refuse de laisser quiconque se rapprocher trop d’elle émotionnellement. Shirley, la sœur aînée, une tête forte au tempérament distant, possède une morgue avec son mari Kevin et fait de son mieux pour aider les autres à surmonter la perte d’un être cher — tout comme un entrepreneur de pompes funèbres l’a fait pour elle après la mort d’Olivia. Quant à Steven, l’aîné, il est constamment en désaccord avec ses frères et sœurs. Surtout après la publication d’un livre sur l’été qu’ils ont passé à Hill House.

Riyash Khaidoo : «Vous ne pouvez qu’être happé par ce chef-d’oeuvre»

«Je ne m’investis habituellement pas dans ce genre car la plupart des films / séries d’horreur sont trop faciles à prédire. Mais là, c’était quelque chose de très différent. Après avoir lu les critiques, j’ai décidé de regarder le premier épisode pour voir si cela en valait la peine. Dès le départ, j’ai été captivé par l’intrigue mystérieuse et fascinante avec son lot de rebondissements. Au fur et à mesure que les épisodes se succèdent, le jeu des acteurs est tellement crédible — j’ai remarqué en particulier Kate Siegel, dont le personnage fait partie de la fratrie Crain — que vous ne pouvez que vous asseoir, happé par ce chef-d’œuvre de Netflix. J’ai sursauté à des moments qui me semblaient sûrs, j’ai remis en question des parties que je pensais connaître et j’ai été choqué par le déroulement d’une histoire déjà captivante.»

Avikesh Badal : «J’ai été époustouflé»

«Personnellement, j’ai été triste plusieurs fois en regardant cette série. Et pourtant je ne pleure jamais. Cette série est parfaitement mise en scène. Et le jeu des acteurs est parfait. Carla Gugino (la mère) est tellement incroyable que j’en ai eu les larmes aux yeux. Elle était peut-être la meilleure actrice en ce moment.

Je me sens différent après avoir regardé cette série. Les enfants acteurs sont également incroyables. Regardez la série. Les mots seuls ne peuvent lui rendre justice. J’ai regardé de nombreuses séries dans ma vie et celle-ci m’a époustouflé. Netflix laisse les vrais artistes tout contrôler. Je souhaite d’autres saisons de la série car tous les acteurs, y compris les enfants, sont tellement bons. Profitez-en.»

Deevesh Badal : «Ce n’est pas seulement à propos de lhorreur»

Tout comme son frère aîné, Deevesh Badal apprécie, lui aussi, la série. «De l’écriture au casting en passant par la cinématographie et le montage, tout est juste incroyable. J’ai été immédiatement accroché dès le premier épisode et je n’ai pas pu m’arrêter. Le film m’a également fait une peur bleue, alors que ce n’était pas gagné d’avance car je regarde beaucoup de films d’horreur et je suis assez blasé. Il en faut beaucoup pour me faire peur.

Ce n’est pas du sang, des tripes et du gore et bien qu’il y ait plusieurs ‘jump scares’, ils ne sont pas prévisibles, bien au contraire. Il s’agit surtout d’un film d’ambiance, dont le rythme est bien dosé pour tirer le meilleur parti de chaque moment d’angoisse. La série n’est pas non plus surchargée de sottises surnaturelles, bien qu’il s’agisse d’une histoire surnaturelle. Cet élément est présenté très naturellement et les personnages se comportent, pour la plupart, d’une manière qui correspond à leur personnalité. Et ces personnalités évoluent merveilleusement. Vous avez vraiment une idée de ce que l’histoire familiale a fait à chaque personne en fonction de ce qu’elle a vécu. Vous pouvez voir comment ils ont développé leurs faiblesses et leurs forces. Des personnages merveilleusement bien travaillés.

Je regrette que les personnes qui n’aiment pas l’horreur passent à côté de l’une des meilleures nouvelles productions diffusées en ce moment. C’est aussi bon que ça. C’est de l’horreur, certes, mais c’est aussi un mystère, un drame familial et un thriller psychologique.»

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %