January 31, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion Turf

Courses hippiques : L’approche humaine primordiale !

0 0
Read Time:6 Minute, 9 Second

Si la MTCSL est une émanation du Mauritius Turf Club, en 212 ans, cette entité a démontré qu’il n’a jamais été pour l’innovation au temple des courses, se montrant même réfractaire aux réformes nécessaires. La construction d’un grand hippodrome est toujours restée lettre morte; alors que la survie même des courses passe obligatoirement par ce projet d’envergure. À l’opposée, en peu de temps, le PTP a déjà donné une idée de ce qu’il peut faire en matière de progrès pour la chose hippique à Maurice.

Mais au-delà de la technologie, il importe aussi de s’attarder sur l’approche humaine des deux parties en présence. Alors que MTCSL joue la carte des « grosses difficultés financières », Jean-Michel Lee Shim, via Solidarite Marye Pike avait fait don de packs de nourriture aux palefreniers, qui constituent un pan important de l’entretien des chevaux et qui n’ont jamais vraiment bénéficié de bonnes conditions de travail en 212 ans d’existence du MTC.

D’ailleurs, le syndicaliste Jack Bizlall est même entré en jeu, appuyant une demande des palefreniers pour une possible grève de la faim. Surtout depuis qu’un palefrenier, qui voulait prendre sa retraite et s’étant enquéri de son plan d’assurance, devait s’entendre dire qu’il n’allait rien recevoir comme compensation ! Comment une entité comptant 212 « d’expérience » pouvait ainsi traiter ceux qui s’occupent de leurs chevaux ? Cette affaire d’assurance risque d’être une grosse épine dans les affaires du MTC, car le palefrenier en question a sollicité l’ICAC. Estimant qu’il y a maldonne à son encontre !

Ceux qui s’entêtent à défendre coûte que coûte le MTC/MTCSL n’auront donc rien compris. Car, il ne suffit pas de ressasser « 212 ans d’existence », « patrimoine » et « plus vieil hippodrome de l’hémisphère sud ». Encore faut-il que le MTC ait le sens du respect de la personne humaine. À entendre ces palefreniers, leurs conditions de travail sont plus que déplorables et c’est un des dossiers prioritaires de PTP que de leur accorder l’importance voulue, leur rendre leur dignité et surtout mettre un terme à cette exploitation éhontée qu’ils subissent. C’est la moindre des choses, surtout quand on sait que ce sont ces personnes qui veillent au bien-être des chevaux. En plaidant soi-disant « des grosses difficultés financières »,le tandem MTC/MTCSL montre que son souci premier n’a jamais été le sort des palefreniers.

Or, PTP, critiqué par les soutiens du MTC/MTCSL a à cœur de ne pas négliger l’aspect humain. Montrant ainsi que le Champ de Mars ne doit pas être réduit à un simple hippodrome où courent des chevaux. Car derrière l’image d’un cheval passant le but, il y a tout l’effort mis en place par les palefreniers pour qu’un coursier soit au point quand il arrive sur la piste. Ce travail ne relève pas du hasard, mais est en fait le fruit d’un amour et d’une passion pour la race chevaline.

Cet aspect des choses pèse lourd dans la décision de Côte-d’Or International Racecourse and Entertainment Complex Ltd(COIREC) d’octroyer un permis pour l’organisation des courses au Champ de Mars . Il ne suffit plus donc de parler de « 212 ans d’existence »,mais de voir ce qui a été fait durant ces deux siècles. Et quoi qu’en disent les tenants du tandem MTC/MTCSL, le bilan n’est guère reluisant. Car, le MTC s’est contenté d’organiser les courses, sans jamais s’attarder sur ce qui mérite d’être approfondi au Champ de Mars. Ce champ de courses est resté en l’état où l’avaient laissé les Britanniques, il y a 212 ans de cela. Et ceux qui ont pris les rênes du MTC se sont contentés de vivre sur la « gloire » du passé et se sont suffi à eux-mêmes, sans jamais penser à l’avenir.

Or, il était primordial et impérieux de penser à l’aspect humain. Ce dont ne s’est guère préoccupé le MTC. Et aujourd’hui, cette négligence lui explose en plein visage ! Il ne serait pas étonnant si l’ICAC procède à des arrestations dans cette affaire de plan d’assurance. Et on verra bien ce que diront ceux qui défendent à tout prix le MTC.

Le People’s Turf Plc a, non seulement, le bagage technologique qui propulsera l’hippodrome dans l’ère du progrès, mais il tient aussi en compte l’aspect humain. Pour nous, c’est le plus important. Car,à quoi sert d’avoir un champ de courses si les chevaux et ceux qui s’en occupent au quotidien sont tenus pour quantité négligeable par le tandem MTC/MTCSL? Le People’s Turf Plc méritait, à ce titre, d’avoir son permis. Car, il a déjà fait la démonstration de son souci pour l’avenir des palefreniers du Champ de Mars. Ce qui n’est pas rien !

Comme on peut le constater, le capital humain et le leadership philanthropique de JMLS sont inattaquables. Contrairement à ses détracteurs dont les agendas occultes éclatent au grand jour. Clairement, leurs actes ont un caractère ostentatoire et impliquent des retombées politiques (donc la lâche manipulation de la population); et dans le cas de certains des intentions racistes. Leurs manœuvres à caractère propagandiste sont un moyen de détourner l’attention de l’opinion publique et cachent un comportement non vertueux.

Les mots d’appréciation, de gratitude et de reconnaissance pleuvent à l’égard de Jean-Michel Lee Shim. Pour cause. Cet homme d’affaires qui n’est pas né avec une cuillère d’or ou d’argent à la bouche n’est pas un avare. Il n’amasse pas de l’argent, des richesses, sans les réinvestir, contrairement à d’autres, peut-être plus chanceux dans leur investissement et leur business. Mieux encore, JMLS a déjà fait ses preuves en choisissant d’utiliser une large part de ses profits pour aider des compatriotes cancéreux, des malades de tout âge et des enfants et adultes les plus pauvres.

L’écrivain français Pierre-Jules Stahl disait : « La bienfaisance est aussi naturelle à certains esprits que la malveillance à d’autres ». Pendant que cet ingénieur de formation britannique investit et s’investit à apporter le sourire dans de nombreux foyers mauriciens, certains faux prophètes animés de mauvaises intentions ne ratent aucune occasion pour tenter de le nuire.

Alors que d’autres essayent de nous faire croire qu’ils seraient autre chose que des excentriques aux poches pleines et qu’ils sont très à l’aise avec leur image de riche exubérant, JMLS a transcendé ces tentations en se muant depuis longtemps en bienfaiteur de l’humanité. Ses détracteurs perdent leur temps en s’employant à l’atteindre, car les tentatives répétées de ceux-là s’éteignent toujours dans l’échec et les sinistres auteurs doivent se résigner à se contenter du niveau pour lequel ils sont faits.

JM Lee shim rend possible ce qui est impossible: révolutionner les courses pour leur débarrasser de ses pourritures et aussi les propulser à un niveau international. D’ici peu, la nouvelle face des courses prendra des allures qui n’auront rien à envier à l’organisation des courses de grande réputation ailleurs. Avec JMLS, le plan est joué selon une partition règlée comme du papier à musique. Les mauriciens ne perdent rien à attendre.

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.