October 7, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Covid-19 : Un plan d’action national élaboré

0 0
Read Time:2 Minute, 41 Second
Le Ministre de la Santé

Vue l’ampleur que prend le COVID-19 à travers le monde, les autorités mauriciennes sont sur le qui-vive depuis le début de cette semaine. Le comité de crise institué et présidé par le Premier ministre a élaboré un plan d’action national pour contrer tout cas de contamination à Maurice. De leur côté, les autorités saoudiennes ont temporairement interdit l’entrée des étrangers sur la Terre Sainte de la Mècque pour l’accomplissement de l’umrah (le petit pèlerinage).


Réunissant la presse jeudi dernier à la salle de conférence, le ministre de la Santé et du Bien-Être Kailash Jagutpal, a évoqué la situation en ce qui concerne la propagation du CORONA-VIRUS dans le monde. Il a rappelé que ce virus se propage de plus en plus dans le monde et la situation devient inquiétante. D’où une intensification des mesures pour parer à toute éventualité. C’est ainsi qu’outre les protocoles déjà en place, chaque hôpital de l’île est doté d’une salle spécialisée pour accueillir des personnes au cas où le besoin se fait sentir. « Le personnel médical et paramédical ont reçu une formation et ils sont dotés des équipements appropriés pour traiter chaque cas. Pour mieux protéger le pays et sa population, les autorités mauriciennes ont décidé d’interdire l’entrée aux étrangers venant des pays où le COVID-19 se manifeste à outrance. A titre d’exemple, ceux venant d’Italie sont interdits sur l’île sauf s’ils ne présentent aucun symptôme de ce virus. D’ailleurs à hier matin, plus de 150 nouveaux cas sont enregistrés.
L’Arabie Saoudite interdit temporairement l’umrah dans différentes provinces de ce pays. Cette décision aura certainement un impact sur le tourisme italien visitant le pays. « La sécurité de notre population demeure essentielle », a laissé entendre le ministre Jagutpal. Comme, par exemple, le rapatriement des passagers venant de la Corée du Sud qui voulaient à tout prix y rester pour célébrer leur lune de miel alors qu’ils viennent d’une province qui est affectée par ce virus.


Le ministre a lancé un appel à la population de rester ensemble dans ce combat et de ne tomber ni dans la panique ni dans la démagogie, comme font certains de l’opposition. Parlant sur le plan d’action national, le ministre de la Santé et du Bien-Être a indiqué que tous les protocoles mis en place restent toujours les mêmes et d’autres mesures sont prises pour intensifier cette politique de protection et de surveillance. Le plan d’action national prévoit, entre autres, une liaison avec les responsables des Ressources Humaines des hôtels, une assurance que chaque centre et chaque hôpital soit doté de médicaments ainsi que d’équipements et de masques. De leur côté les autorités saoudiennes ont temporairement interdit l’entrée en Terre Sainte de la Mecque afin de protéger ses habitants ainsi que ceux qui y sont déjà pour l’accomplissement du petit pèlerinage. A jeudi dernier la Corée du Sud a enregistré 13 morts alors que l’Iran en a enregistré 25. Le Taiwan a enregistré de son côté un mort mais 470 nouveaux cas de COVID-19 ont été décelés.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %