May 20, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Curepipe- L’Hôtel de Ville à nouveau opérationnel

L’Hôtel de Ville de Curepipe a rouvert ses portes au public depuis le vendredi 21 avril dernier. L’inauguration de ce patrimoine, nouvellement rénové, a été faite par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Pour rappel, ce projet de rénovation qui a débuté en février 2019 a couté environ Rs 140 millions à l’Etat.

Les travaux de rénovation ont duré trois ans. Il y a cinq ans, ce bâtiment qualifié de patrimoine s’était complètement transformé en ruines. L’intérieur ainsi que l’extérieur du bâtiment étaient complètement endommagé. Selon des sources à la mairie de Curepipe, on lui avait même baptisé « le patrimoine de l’horreur ». « Notre objectif visait à rénover entièrement le bâtiment, tout en maintenant le look colonial qu’il avait et nous avons relevé le défi. La poutre et la façade intérieure ont été complètement refaites. Le sol a été complètement recouvert », avancent nos sources.

L’Hôtel de Ville de Curepipe était resté fermé depuis les cinq dernières années. « Il représentait même un danger pour le public, en particulier les habitués du quartier, car ses structures en ruines risquaient de tomber sur les piétons ou encore les véhicules garés à proximité. D’où l’urgence de rénover au plus vite le bâtiment. En 2017, un budget de Rs 148 millions a été voté pour le projet de rénovation. Le contrat a été alloué à la compagnie RBRB Construction Ltd de Bhooshan Ramloll. Les travaux de rénovation ont ainsi débuté en février 2019 », poursuivent nos sources. Selon le plan initial, les travaux de rénovation devaient durer seulement un an. Mais, le projet a accusé un retard considérable en raison de la pandémie du Covid-19, la fermeture des frontières, le confinement, ainsi que le mauvais temps. Le projet a enfin été achevé en février de cette année.

Outre l’Hôtel de Ville, la fontaine d’eau en face a également subi des travaux de rénovation, notamment au cout de Rs 1 million. Les travaux ont été entrepris par la compagnie Island Civil & Mechanical Contracting Ltd. Pour rappel, la mairie de Curepipe a reçu un don de Rs 500 000 du comté de Meixian dans la province de Guangdong en Chine, pour la réparation de la fontaine d’eau, à l’issue d’un accord d’échange. L’autre moitié a été investie par la mairie.

A l’occasion de l’inauguration du nouveau bâtiment vendredi dernier, le Premier ministre a indiqué que le gouvernement ne se concentre pas seulement sur la fourniture de nouvelles infrastructures pour améliorer la qualité de vie des citoyens, mais met également l’accent sur la préservation des sites et des bâtiments historiques. « L’Hôtel de Ville rénové est un symbole pour la ville de Curepipe et ses habitants et apportera sans aucun doute un meilleur cachet à la ville. Cet Hôtel de Ville fait partie intégrante de la ville de Curepipe et est un symbole de l’histoire du pays. Ce bâtiment peut maintenant être utilisé pour diverses activités par les citoyens », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le chef du gouvernement s’est appesanti sur quelques autres projets d’infrastructures en cours, à savoir les travaux relatifs à la phase 2 du théâtre de Port Louis ; et les travaux à entreprendre au théâtre Plaza, qui visent à valoriser davantage les infrastructures historiques du pays.

Le vice Premier ministre, Steven Obeegadoo, a souligné que l’Hôtel de Ville récemment rénové fait la fierté de Curepipe et de ses habitants. Il a félicité tous les acteurs impliqués dans le projet de rénovation pour leur dévouement et leur travail acharné, tout en insistant sur la nécessité de maintenir l’Hôtel de Ville dans de bonnes conditions. Il a également indiqué qu’un plan directeur pour développer davantage Curepipe a déjà été approuvé par le gouvernement. « Ce plan sera rendu public afin que les habitants de Curepipe puissent partager leurs points de vue et apporter des suggestions pour sa mise en œuvre efficace », a-t-il dit.

Le maire de la ville de Curepipe, Hans Margueritte s’est attardé sur l’histoire de la mairie de Curepipe, qui fut autrefois la résidence de la famille Montocchio à Moka. Il a rappelé que l’Hôtel de Ville était considéré comme un patrimoine national en vertu du National Heritage Fund Act en 2003.

Leave a Reply

Your email address will not be published.