Read Time:3 Minute, 33 Second

Le monde est à genoux depuis que sévit la pandémie. Durant ces vingt-quatre derniers mois, l’économie mondiale a fonctionné au ralenti. Elle s’essouffle même plus la Covid-19 s’intensifie avec ses mutations et ses variants, le confinement forcé pour contenir la propagation du virus mortel ayant paralysé de nombreuses entreprises, certaines contraintes de fermer boutique, d’où la suppression d’innombrables emplois. Malgré ce contexte extrêmement difficile, le développement et la modernisation doivent se poursuivre. Il est donc salutaire que les projets faisant partie des grands chantiers de 2021 aient été complétés comme attendu.

Lors de l’inauguration des principales nouvelles infrastructures de l’année, le Premier ministre a surtout souligné les avantages de ces projets pour que nous progressions davantage dans notre quête de moderniser le pays, laquelle passe par une réduction de la congestion routière. Les embouteillages, on le sait, sont un gros macadam, l’efficacité et la productivité étant sérieusement affectées sans compter les coûts qui pèsent lourd sur l’économie nationale. Les projets infrastructurels de ‘flyovers’ à Jumbo, Pont Fer et au rond-point Dowlut inaugurés par Pravind Jugnauth ce mois-ci ont beaucoup contribué à rendre le trafic beaucoup plus fluide. Comme l’a déclaré le chef du gouvernement, ces aménagements modernes ont permis de réduire grandement la congestion de la circulation à la satisfaction des usagers de la route, surtout pendant les heures de pointe. Aller au travail chaque matin et rentrer chez soi après les heures de bureau étaient toujours stressant par le temps qu’on perdait à poireauter dans de longues files de véhicules.

L’autopont Dowlut à Phoenix, avait indiqué Pravind Jugnauth, “will enable those vehicles coming from Port Louis to directly access Phoenix without having to drive up to Highlands roundabout and back, while vehicles from Valentina now benefit from a dedicated lane to access the motorway.” Il avait ajouté que de tels projets routiers sont entrepris un peu partout dans le pays pour décongestionner le trafic, ce qui est l’une des visions de son gouvernement en vue d’améliorer le réseau routier à travers l’île. Dans le même souffle, il devait rappeler que les embouteillages coûtent des milliards à l’État et les éliminer aiderait le gouvernement à mieux dépenser cet argent pour le bien-être de la population.

Tous ceux qui empruntent l’autoroute ont remarqué qu’à Sorèze, un projet grandiose est en phase terminale. En effet, la route reliant Coromandel à Sorèze n’est pas loin de son inauguration et de son utilisation après le retard causé par le confinement dû à la Covid-19 et la qualité du sol entre ces deux régions séparées par les gorges de la GRNO. En 2021, il y a aussi eu une nouvelle voie entre Coromandel et Gros Cailloux en passant par Chapman Hill. Cette autoroute de 2,7 kilomètres aura coûté Rs 256 millions.

Toujours en ce dernier mois de l’année, les Mauriciens ont découvert un aperçu de la transformation du paysage urbain avec le pont aérien liant la gare Victoria du Metro Express au Victoria Urban Terminal. Cette facilité piétonnière est accessible de 5h30 à 20h. Le terminal de la Place de l’Immigration, rappelons-le, avait accusé du retard suite au rapport de deux experts onusiens et une décision de l’UNESCO en raison de la proximité de cette gare avec le site historique de l’Aapravasi Ghat. La phase 2 du Metro Express, soulignons-le, est le plus grand projet en cours cette année et elle reliera Rose-Hill à Curepipe en passant par Quatre-Bornes. Les travaux avancent à grands pas comme les préliminaires qui étendront les services du tram à la cyber-cité d’Ébène. La partie entre les deux villes des Plaines Wilhems, Rose-Hill et Quatre-Bornes, a été inaugurée en 2021. Selon les prévisions de Larsen & Toubro, l’axe entre Quatre-Bornes et Curepipe sera complétée l’année prochaine.

Signalons enfin, parmi les autres projets complétés ou en voie de l’être, l’hôpital pour le cancer à Vacoas, un centre hospitalier moderne à Flacq au coût de Rs 6 milliards et la conception et la construction d’un Teaching Hospital au même endroit pour couronner cette nouvelle infrastructure de santé publique.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post LEPEP WOODGATE : LAKRI CHORR…
Next post Le PM inaugure la Biosphère des Gorges de la Rivière Noire-Bel Ombre
Close