April 19, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
International

DÉFORESTATION EN AMAZONIE

Cette semaine, le président brésilien Jair Bolsonaro a démenti les critiques sur les incendies de forêt qui ont dévasté l’Amazonie et a accusé les critiques internationaux d’avoir un “esprit colonial”. Cela s’est produit après qu’un rapport de Human Rights Watch Report ait accusé Bolsonaro d’accepter des activités illégales. Le président brésilien a déclaré aux Nations Unies mardi que la forêt tropicale est le territoire du pays.

“Il est faux de dire que l’Amazonie est l’héritage de l’humanité et une idée fausse confirmée par les scientifiques est de dire que nos forêts amazoniennes sont les poumons du monde”, declare t-il. “Certains pays, au lieu d’aider à exploiter ces erreurs, se sont conduits de manière irrespectueuse et coloniale,’’ poursuit Bolsonaro. Il défend également son bilan du traitement des autochtones. “Certaines personnes à la fois au Brésil et à l’étranger, soutenues par des ONG (…), ont insisté pour traiter et garder nos Indiens comme s’ils étaient de vrais hommes des cavernes”.

Source : France24/ CNBC