Read Time:1 Minute, 53 Second

La police a abattu un homme qui a blessé deux personnes avec un couteau ou une machette, à Streatham, quartier du sud de Londres. Depuis mars 2017, le Royaume-Uni a été la cible de neuf attaques terroristes.
Une fois de plus. Des hélicoptères qui tournoient au-dessus d’une rue commerçante de Londres. Des ambulances, des voitures de police en nombre, un paramètre de sécurité installé et, gisant sur un trottoir, un homme mort, portant ce qui ressemble, de loin, à une veste explosive. Une fois de plus, Londres a été le théâtre ce dimanche d’une attaque terroriste. La police métropolitaine n’a pas perdu de temps et a annoncé très rapidement que «l’incident» était de «nature terroriste». Les officiers ont abattu, juste après 14 heures (15 heures à Paris), un homme qui venait de «poignarder plusieurs personnes». Sur les réseaux sociaux, des témoins ont évoqué trois coups de feu.


La police a indiqué que deux passants avaient été blessés. La gravité de leur état est «en cours d’évaluation», a indiqué Scotland Yard. L’attaquant aurait été armé d’une machette, selon plusieurs témoins.
Foule
L’attaque s’est produite dans la rue principale de Streatham, un quartier populaire dans le sud de Londres. Ce dimanche, une foule se pressait dans la rue commerçante, où s’alignent cafés, restaurants et magasins. Sur des images tournées par des témoins, on distinguait le corps de l’assaillant, gisant sur le trottoir face à une pharmacie. Sur d’autres, on observait les policiers s’approcher prudemment de l’homme abattu, puis reculer précipitamment et appeler la foule à dégager les lieux, sans doute après avoir constaté que l’homme semblait porter autour du torse ce qui ressemblait à des explosifs.


Depuis mars 2017, le Royaume-Uni a été la cible de neuf attaques terroristes, si l’on inclut l’incident de ce dimanche. La plus récente remonte au 29 novembre 2019. Un homme avait poignardé à mort trois personnes, juste à côté de London Bridge. Poursuivi par des passants, le terroriste avait finalement été abattu par la police sur le pont, alors qu’il semblait sur le point de déclencher une ceinture explosive. Cette dernière s’était avérée être un leurre.

Source : liberation.fr

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Poste de Flacq : Une femme mortellement poignardée par son mari
Next post Coronavirus : Air Mauritius suspend ses vols directs vers Hong Kong
Close