October 7, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Éducation et sports Le PM veut faire de Côte d’Or une sports city

0 0
Read Time:5 Minute, 10 Second

 Lors d’une rencontre avec les Head Boys et Head Girls des collèges secondaires au complexe sportif de Côte d’Or lundi dernier, le Premier ministre Pravind Jugnauth a signifié son intention de faire du village de Côte d›Or une sports city. Il a déclaré que les développements sportifs dans ce village ne s’arrêteront pas là. Tout en reliant les sports à l’étude et au travail, il a déclaré qu’une population en bonne santé implique que celle-ci sera plus performante. D’où son appel aux jeunes de pratiquer une activité sportive régulièrement. Parlant de l’objectif de cette rencontre, le Premier ministre a rappelé aux jeunes leurs responsa- bilités. « Vous, les Head boys et les Head Girls, et moi nous avons des responsabilités similaires », a-t-il dit en rappelant aux jeunes présents que, comme lui, ils sont honorés par la confiance placée en eux pour être élus comme Head Boys et Head Girls

« D’une certaine façon, nous avons les mêmes objectifs », a-t-il ajouté. Il a rappelé que son équipe et lui ont le devoir de conscientiser la population sur divers domaines de la vie. Quant aux jeunes, ils ont le devoir de conscientiser leurs camarades sur des aspects importants touchant leur éducation. L’une des premières responsabilités consiste à conscientiser les autres concernant le fait de pratiquer un sport quotidiennement. Il a indiqué que le gouvernement investit généreusement dans des infrastructures sportives à Côte d’Or. « Vous avez ici un bijou comprenant une piscine de norme internationale, il est ainsi de votre devoir d’encourager vos camarades à pratiquer au moins un exercice physique par jour. Il a été critique eu égard à ceux qui avancent que ce projet de complexe sportif ne génère point de revenu. « Ces gens qui nous critiquent sur ce point ont un esprit limité car ils ne comprennent pas que nous sommes en train d’apporter une révolution dans le domaine sportif », a-t-il lancé avant d’ajouter que l’éducation est un mode de vie complet et qu’il est impératif, voire une obligation, de pratiquer un sport. Pour le Premier ministre, pratiquer un sport entraînera aussi une discipline de vie, surtout une discipline alimentaire.

« Il demeure important que vous conscientisiez vos camarades à ce sujet », a-t-il réitéré. Poursuivant, Pravind Jugnauth a rappelé que même si ce complexe de Côte d’Or ne génère pas de revenu, le retour en terme de santé est encore plus grand que l’argent. « Ce que nous avons en retour, c’est encore plus important que l’argent. Le sport permet à la population d’être en bonne santé et une population en bonne santé sera plus performante », a soutenu le Premier ministre. Il a annoncé que son gouvernement compte investir davantage sur des infrastructures sportives dans ce village de Côte d’Or et qu’il compte transformer ce village en une Sports City. Ce faisant, il soutient que tout cela entraînera des créations d’emploi pour les habitants. Parlant du football, Pravind Jugnauth a rappelé que le gouvernement a institué une académie de foot en disant : « vous verrez dans quelque temps le niveau du foot mauricien » en rappelant que le foot est un sujet en lui-même.

Dans un autre ordre d’idées, le Premier ministre a demandé aux jeunes d’être vigilants et de ne pas tomber dans la drogue. « La mafia vous prend comme cibles car elle sait que vous êtes vulnérables. Là aussi vous, les Head Boys et les Head Girls, vous avez la responsabilité de conscientiser vos camarades de ne pas tomber dans le piège de la mafia de la drogue et vous pouvez compter sur moi pour mener un combat sans relâche contre la cette dernière », a souligné Pravind Jugnauth. Il a lancé un appel aux jeunes de ne pas tomber dans l’enfer de la drogue au risque de ne pas pouvoir en sortir. À ce stade, il a également lancé un appel aux enseignants ainsi qu’aux recteurs d’être à l’écoute des élèves et de les conseiller afin qu’ils ne deviennent pas des victimes de la drogue. Il a souligné qu’outre l’école, les parents ont aussi une responsabilité pour encadrer leurs enfants. « Certes, l’école a une grande part de responsabilité dans l’évolution des enfants, mais les parents ne peuvent pas être exclus de ce processus », a laissé entendre le Premier ministre. Sur le plan de la technologie, Pravind Jugnauth a exprimé sa satisfaction quant à la vitesse à laquelle les jeunes maîtrisent ce domaine. Il a dit que ce domaine est appelé à se développer davantage. Il a encouragé les jeunes à se lancer dans des études technologiques car c’est un secteur porteur d’emplois. À titre d’exemple, il a dit que des ingénieurs en informatique sont en grande demande. Au chapitre de l’environnement, Pravind Jugnauth a souligné qu’il est important de mettre en pratique ce qui est dit. Faisant référence aux nombreux commentaires sur Face Book, il dit souhaiter que ces commentaires soient convertis en action et ce sera plus avantageux au pays. Il a rappelé que chaque arbre qui est coupé dans le cadre de la mise en application du métro express, une dizaine d’autres arbres sont plantés. « Nous ne détruisons pas, nous remplaçons tous les arbres coupés », a-t-il dit avec force. Sur le COVID-19, le Premier ministre a rappelé que c’est un virus qui nous a pris de court et que toutes les précautions nécessaires doivent être prises pour ne pas être exposés, « car, a-t-il dit, nous sommes vulnérables ».

Il a enfin rassuré aux jeunes qu’il est à leur écoute et qu’il veut être un guide pour eux. Auparavant, la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a parlé sur l’importance de l’éducation qui n’est pas seulement d’acquérir de la connaissance, mais aussi de cultiver une façon de faire et de vivre. Parlant de ce développement intégral, elle a rappelé aux jeunes que l’éducation n’est pas juste une question d’avoir un certificat, mais c’est aussi une question de développement soutenable.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %