April 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Energie: Nouvelle hausse des prix des produits pétroliers en perspective

  • Une nouvelle cargaison de carburants  payable en roupies et avec un plus long crédit

S’achemine-t-on vers une nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers après la faible baisse intervenue lors de la présentation du budget ? La chose n’est pas impossible et le directeur de la State Trading Corporation (STC), Rajiv Servansingh, ne cache pas son inquiétude face à la montée des prix sur le marché international. Le prix du Brent avait atteint, hier, son niveau le plus élevé depuis plusieurs mois soit 90 dollars le baril. 

Le directeur de la STC ne veut pas s’aventurer et dit qu’il préfère attendre la prochaine réunion du Petroleum Pricing Committee (PPC) mais il ne cache pas que la situation sur le marché international n’augure rien de bon pour l’avenir car les experts en la matière prévoient que les prix continueront d’augmenter au cours des mois à venir. Le fait que le Price Stabilisation Accounts de la State Trading Corporation est toujours déficitaire fait craindre le pire.

Toutefois, font remarquer certains observateurs, même si le PPC recommande une hausse des prix des carburants, rien n’empêche la ministre du Commerce d’utiliser ses prérogatives, en vertu des pouvoirs que lui confère le Consumer Protection Act, pour demander au PPC de maintenir les prix à leur niveau actuel comme cela a déjà été le cas dans le passé. De plus, le contexte politique du moment n’est pas propice à une augmentation des prix, disent certains, et la ministre Dorine Chuckoree, qui vient tout juste d’être nommée, réfléchira sans doute à deux fois avant d’avaliser une nouvelle augmentation des prix. Si jamais elle le faisait elle enverrait un mauvais signal aux consommateurs et sa popularité, si tant est qu’elle en a, prendrait un sale coup.

Facture payable en roupies et non en dollars

Par ailleurs, la State Trading Corporation s’est approvisionné auprès d’un nouveau fournisseur pour sa nouvelle cargaison de produits pétroliers. Il s’agit du Mercantile Maritime Group de Bahrein. La nouvelle cargaison a été reçue, le 22 août dernier, et a déjà été distribuée aux compagnies pétrolières locales. Au niveau de la STC, on se dit satisfait de ce nouveau contrat dont les termes sont très favorables à l’organisme importateur car la facture sera payée en roupies mauriciennes et non en dollars comme c’est le cas habituellement pour ce genre de contrat. 

C’est un gros avantage pour la STC, qui éprouve parfois des difficultés pour obtenir suffisamment de devises étrangères sur le marché local pour payer ses approvisionnements, mais aussi pour l’économie mauricienne, dit-on. De plus, selon les termes du contrat le crédit pour le paiement de la facture est de soixante jours au lieu de trente jours comme c’est généralement le cas pour l’achat de produits pétroliers.

Leave a Reply

Your email address will not be published.