December 5, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

ENTRETIEN AVEC SOLIDARITE MARYÉ PIKÉ – AURELIE MOURGUIN : « DONNER SANS RIEN ATTENDRE EN RETOUR »

0 0
Read Time:9 Minute, 33 Second

Le Mercredi 11 Septembre, Mazavaroo a rencontré le conseil d’administration de l’ Association Solidarité Maryé Piké, Jean-Michel Lee Shim, membre fondateur de SMP, et Aurélie Mourguin, CEO desSMP de Maurice. Dans un premier temps, ils ont tous deux dressé le bilan de la contribution de leur association lors de la messe papale à Marie Reine de la Paix le Lundi 09 Septembre, pour ensuite poursuivre à propos du fonctionnement et de la mission de SMP. Cette association a, en effet developpé un programme d’aide taillé sur mesure pour accompagner les mères célibataires, les personnes âgées, les malades du cancer et les plus démunis de la societé sans distinction de race, de couleur ou de religion.

Aurélie Mourguin, jeune CEO (Chief Executive Officer) de SMP, âgée de 30 ans, a bien voulu ensuite nous accorder un entretien sur le fonctionnement et la mission de cette association bénévole.

MAZAVAROO : Aurélie comment fonctionne l’Association Solidarité Maryé Piké ? 

AM : Afin d’atteindre notre objectif, une vingtaine de CSO – Centre Support Officers, ont été désignés et recrutés principalement dans les différentes résidences  (cités) à travers l’île ; Résidences Atlee, Barkly, La Cure, et Roches Bois pour ne citer que. Afin de faciliter une meilleure identification des plus démunis, ces CSO résident eux même dans ces agglomérations. Ceci permet une meilleure intégration de la communauté avec les objectifs de SMP. Une relation de confiance est construite entre les CSO et les démunis. Nos ‘bureaux’ sont localisés à même les maisons des responsables.

MAZAVAROO : Qui dit bureau, dit logistique, comment organisez-vous le travail des CSO sur le terrain ?

AM : Nos bureaux sont ouverts entre 09h00 et 19h00 du Lundi au Vendredi, et de 09h00 à midi le Samedi. Nous avons aussi un Call Support Centre qui fonctionne en 24/7 sur le 402 9123. Un service de BLANK SMS est également disponible sur le 8588, et nous avons un website : wwwsmp.mu pour les renseignements en ligne. Tous les bureaux de CSO ont trois ‘’staff officers’’ qui travaillent en rotation pour les visites à domicile quotidiennes. Nous nous assurons que les personnes se rendant à nos bureaux reçoivent un accueil chaleureux et convivial ; une tasse de thé, des biscuits suffisent pour qu’ils se sentent comme chez eux, pris en compte. Nous construisons la relation dit Aurélie.

MAZAVAROO : Comment avez-vous recruté vos officiers CSO ?

AM : Merci pour cette question ! Je tiens à préciser qu’aucun de nos officiers n’a été recruté par le ‘’backing’’ de quelque personnalité.  Ils ont tous passé un entretien, et le recrutement a été fait sur une base de mérite et de  compétences uniquement. A aucun moment, nous leur avons demandé leur appartenance politique avant de le embaucher.

MAZAVAROO : Offrez vous une formation à vos CSO ?

AM : Nous organisons régulièrement des séminaires de formation en collaboration avec le Ministère du Genre et de la Qualité de la Vie, avec la NHDC, les corps para étatiques, les banques coopératives et le Ministère de la Sécurité Sociale. Les CSO ont aussi des cessions de travail avec les travailleurs sociaux et avec les psychologues pour l’accompagnement psychologique des gens en difficulté.

MAZAVAROO : Quels sont vos critères pour venir en aide à vos bénéficiaires? Comment procédez vous pour l’exercice de selection?

AM : Les trois principaux critères de sélection  sont : 1) les mères célibataires,  2) les personnes âgées ayant un soucis de mobilité et de vision, et 3) les personnes atteints de cancer affiliés à la JMLS Cancer Support.

MAZAVAROO : Pourriez-vous nous donner plus de précisions sur ces trois critères de sélection ?

AM : Premièrement, les filles-mères et les femmes célibataires sont particulièrement pointées du doigt par la société. SMP les aide avant tout à pouvoir trouver du travail pour pouvoir subvenir aux besoins de leurs enfants. Nous les aidons à envoyer leurs enfants à la crêche ou à l’école maternelle. Sans travail, ces femmes sont sans ressources. La majorité ont souvent été rejetées par leurs propre famille, et sont exposées à l’exploitation des hommes sans vergogne. Beaucoup d’entre elles ont recours à l’enfer de la prostitution, à la merci de proxénètes sans scrupules. 

Jean-Michel Lee Shim tient à nous préciser ici, tout en jetant un œil pathétique à Aurélie, que cette dernière « prêche par l’exemple » car elle a elle-même pris en charge l’enfant d’une mère célibataire depuis trois ans et demi déjà.  «C’est ce geste qui m’a incité à recruter Aurélie en tant que CEO des SMP» ajoute-t-il avec fierté.

Deuxièment , poursuivent Aurélie et Jean-Michel, les personnes âgées sont de plus en plus rejetées par leurs enfants.Beaucoup d’enfants sous l’emprise de la drogue, dépouillent leurs parents de leur argent et de tout ce qui est vendable à la maison pour s’acheter leurs doses.  Ces vieux vivent constamment dans la peur dit-elle. Nous les soutenons moralement dans leur combat. D’autres ont des soucis de mobilité, et nous les offrons des soins gériatiques à domicile ; physio et massages pour les aider à retrouver l’usage de leur pieds et de leur mains. Une fois leur soucis de mobilité résolu, ils peuvent aller au secours de ceux qui ne peuvent plus bouger. Nous aidons aussi ceux qui ont des problèmes de cataracte et de rétine. On les accompagne pour leur «check-ups», nous offrons des lunettes aux plus nécessiteux et financons les opérations si besoin. Nous devons avoir une attention particulière pour nos aînés, renchérit Aurélie, car ils ont bâti de leur sueur la sociéte que nous sommes aujourd’hui. Nous leur devons respect et considération.

Et, troisièmement, les statistiques montrent qu’une personne sur trois décède du cancer ; «one of the biggest killer of all times» ajoute Jeam-Michel Lee Shim. Solidarité Maryé Piké souligne l’importance d’entourer les cancéreux d’AMOUR.  

«Nous essayons de donner un goût du paradis aux malades avant qu’ils n’aillent au paradis» nous dit-il. C’est important que le malade sente que «someone cares». Nous tentons de donner le support moral voulu aux patients, comme à leurs familles. Jean-Michel et Aurélie déplorent le manque d’un centre hospitalier spécialisé pour les cancéreux à Maurice. Souvent, les malades ne connaissent même pas les effets secondaires que provoquent la chimiothérapie et la radiothérapie ou des thérapies combinées ; encore moins le sont-ils pour les soins palliatifs. A cet effet, deux experts Indiens du SIRINA Health Centre de Chennai seront en mission à Maurice du 25 au  30 Septembre prochain aux frais de SMP pour aider les CSO à mieux compredre les soins palliatifs  et le «side-effects» de ce mal qui tue tous les jours.

MAZAVAROO : Quelles sont les fonctions de votre association ?

-AM : Médicalement, comme mentionné plus haut, nous avons des partenaires stratégiques pour nous aider à prendre soin des personnes âgées et des cancéreux tel le SIRINA Health Centre de Chennai. Nous apportons aussi notre aide aux bénéficiaires dans les démarches administratives auprès des autorités et des différents ministères. Nous les aidons à remplir les fiches d’application pour les allocations, et à comprendre leurs droits légaux. Nous assistons aussi certains à entamer leurs procédures de divorce. SMP agit aussi en facilitateur pour le transport des malades en ambulance en cas d’urgence ; et nous recommandons certains de nos bénéficiaires aux employeurs à la recherche de canditats potentiels.

MAZAVAROO : SMP a des fonctions bien étoffées, comment faites vous pour financer tous vos actions de solidarité ?

AM : Nous dépendons principalement des donations venant du secteur privé et d’un pourcentage des bénéfices de SMS Pariaz Ltd, Peerless Ltd (PMU Moris),Book System Ltd, Bet-on-line Ltd, et de Serge Henry Ltd contribuent aux œuvres charitables de SMP. Les bénéfices de deux loteries locales, dont la «loterie blanc» , et «Poupard» , ainsi que les recettes de Peak Pool Ltd servent également à nous financer.  Je me réjouis, dit Aurélie, que le « betting » serve à rendre le sourire aux plus démunis ! Au moins cesseront les mauvaises langues et les préjugés !! Jean- Michel Lee Shim ajoute que les comptes de toutes ces sociétés sont transparents, dûment audités et clos au 31 Décembre tous les ans.

MAZAVAROO : SMP a contribué à la messe du Pape François, quel sera le prochain évènement couvert par Solidarité Maryé Piké ?

JM : Noël c’est le moment d’essuyer chaque jour une larme dans les yeux des enfants, répond Jean- Michel Lee Shim. SMP ne fallira pas à cette devise et compte organiser un grand rassemblement des «enfants misères» en Décembre prochain pour Noël. 

Comme pour la visite du Pape, ce sera l’occasion de réunir toutes les communautés, et je souhaite que nous puissions rendre le sourire à tous les enfants pauvres ce jour là. Donner sans rien attendre en retour, telle est et restera la devise de Solidarité Maryé Piké.

COMMUNIQUE

L’Association Solidarite Marye Pike (SMP) a mis plus de 400 bus gratuitement à la disposition des Mauriciens qui souhaitaient assister à la messe du Pape François lundi 9 septembre au monument de Marie Reine de la Paix. L’opération a été un succès, plus de 20 000 personnes ont répondu présent à notre invitation. SMP tient à remercier tous ceux qui nous ont fait confiance, ses membres ainsi que tous les volontaires. 

Outre le service de transport, SMP a offert des brioches, jus et, le plus important, un médaillon commémoratif de la Sainte Vierge Marie à tous ceux qui ont pris place dans ses bus. Nous avons aussi distribué les médaillons pendant la messe aux personnes qui sont venus de leurs propres moyens. 

Toutefois, nous sommes désolés d’apprendre que certaines perturbations au niveau du transport ont affecté certaines de nos opérations dans l’Est. Un manque de coordination entre nos responsables de bus et le contracteur de bus aurait créé une confusion. D’autres groupes, se rendant également à la messe, ont pris place dans nos bus réservés à nos pellerins qui ont fait leurs réservationd. De ce fait, beaucoup qui ont réservé leurs places auprès de SMP se sont retrouvés sans autobus avec en main leurs brioches, jus et médaillons. 

Nous avons immédiatement cherché d’autres bus mais entre temps certains sont allés par leurs propres moyens, d’autres sont rentrés à la maison et ceux qui ont attendu ont pu prendre place dans nos bus de remplacement  que nous avions pu engagé au dernier moment.  

Ceux qui se sont enregistré auprès de SMP et qui ont dû se rendre à la messe par leurs propres moyens, nous leurs présentons nos excuses et nous nous engageons à leur rembourser leur frais de transport quand ils se rendront dans un de nos centres.  

Nous nous excusons aussi auprès de ceux qui n’ont pas pu se rendre à la messe en raison de ce problème de transport. Nous reconnaissons nos torts, nul n’est parfait. La mission de SMP était d’emmener tous ceux souhaitant assister à la messe du Pape à Marie Reine de La Paix. Nous avons fait de notre mieux et nous remercions tous ceux qui nous ont aidé à réaliser cette mission.

A Nou Marye Pike

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %