Read Time:1 Minute, 30 Second

Déjà annoncé et repoussé à deux reprises, le Grand Prix de Miami devrait bien trouver sa place dans le calendrier de Formule 1 en 2021. Un accord de principe a été trouvé pour la tenue du Grand Prix au Hard Rock Stadium.

La Formule 1 s’exporte chaque année un peu plus aux quatre coins de la planète. Un accord de principe a été trouvé ce mercredi entre la ville de Miami et la FIA pour l’organisation d’un Grand Prix en 2021. Le gouvernement local doit encore donner son feu vert pour entériner la décision.

Le tracé, un temps envisagé dans le centre-ville de Miami, a été abandonné en avril dernier pour la construction d’un circuit au Hard Rock Stadium, stade où jouent les Dolphins de Miami en NFL et qui est la propriété de Stephen Rosse, qui a fait fortune dans l’immobilier.

Un projet repoussé à deux reprises

“Avec un impact annuel estimé à plus de 400 millions de dollars (362 millions d’euros) et 35.000 nuitées, le Grand Prix de Formule 1 à Miami sera un véritable poids lourd économique pour le sud de la Floride chaque année”, annonce le communiqué. Néanmoins, si ce Grand Prix de Miami pourrait prendre place au mois de mai 2021 dans le calendrier de la Formule 1, les habitants de la ville ne sont pas favorables à cet événement sportif. Le maire de la ville s’est lui opposé à ce projet.

De leur côté, les organisateurs ont bien précisé ces dernières semaines que les nuisances sonores seraient très limitées pour rassurer la population locale. En cas d’officialisation après avoir repoussé déjà à deux reprises le projet, il s’agirait du deuxième Grand Prix aux Etats-Unis après celui d’Austin au Texas.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le Tour de France 2020 s’offrira une arrivée au sommet inédit au-dessus de Méribel
Next post Après avoir fait polémique sur ses propos pro-Chine, LeBron James a vu son maillot être brûlé à Hong Kong, par des manifestants. La star des Lakers avait commenté le conflit qui oppose la NBA à la Chine.
Close