August 8, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Turf

Hippisme : 85 % des stakes money aux propriétaires, le “leasing” des chevaux introduits

0 0
Read Time:2 Minute, 56 Second

Il y a pas mal de changements au niveau des Rules of Racing version Horse Racing Division. L’information la plus importante demeure le taux des stakes moneys qui reviendra aux propriétaires. Sous la section 230A, les stakes moneys devraient être réparties comme suit dorénavant: 85% aux propriétaires, 10 % aux entraîneurs et 5 % aux jockeys.

Une boufée d’air frais pour les propriétaires mais qui ne va plaire aux entraîneurs. Le taux des stakes moneys qui reviendra aux propriétaires sera de 85%. La HRD aura aussi un droit de regard sur le montant réclamé sur le keep. Mais cela n’empêche les deux parties (entraîneurs et propriétaires de trouver ses accords légaux). Les entraîneurs vont probablement se faire entendre ici.

Autre innovation, c’est l’acceptation de la location des chevaux (paragraph 109) dans l’industrie hippique. La “lease”(location) des chevaux a été introduite et sera légale sous les Rules of Racing. Il est bon de souligner que ce système existe déjà dans d’autres juridictions. Tout document relatif aux leases agreements doit être soumis à la HRD.

Un lease doit néanmoins être (1) signed by up to twenty natural person(s) if that person is the lessee, (2) lawfully executed on behalf of a company or (3) signed by the Syndicate nominee or person authorised by the syndicate nominee in case of a Syndicate.

Ce système va permettre d’alléger la pression financière sur les petits propriétaires et permettre à tous les Mauriciens d’avoir un pourcentage minimum sur un cheval et ‘enjoy their passion’.

Sous la section 30A -Conduct detrimental to the interests of racing, toutes dérapages sur les réseaux sociaux vont être punis. Il est interdit à une personne de s’engager dans des conduits préjudiciables à l’image, aux intérêts, à l’intégrité et le welfare des courses. La section 30A (d) traite les publications ou post sur les réseaux sociaux.

On peut lire: Publishing or posting on any social media platform or channel any material, content or comment that is obscene, offensive, defamatory, racist, threatening, harassing, discriminatory or abusive to or about any other person involved in the racing industry.

Jockeys étrangers: Pas plus que trois ans de suite Un jockey étranger ne pourra exercer à Maurice que pendant trois années consécutives. Il pourra revenir après un break de deux ans. Tout jockey, venant d’un pays avec lequel Maurice n’a pas de traité d’extradition, le jockey ou l’entraîneur doit fournir une garantie de Rs 5 millions.

Suspension accumulée de 12 semaines: Saison terminée Si un jockey a écopé de plus de douze semaines de suspension, il ne sera plus autorisé à monte pour le reste de la saison.

Les jockeys ne peuvent agir comme interprète Un jockey ne peut agir comme interprète ou assister un autre jockey durant une enquête. La saison dernière, les apprentis jockeys avaient été assistés par des jockeys mauriciens. Cela est désormais interdit.

Arrivée d’un betting supervisor

Section 12: Les responsabilités du Horse Racing Organiser définies

Parmi les nombreuses responsabilités de l’organisateur des courses, on retient surtout ces clauses : 12(n)- provide proper infrastructure, including interview rooms, facilities for viewing of ace videos from different angles and any ancillary infrastructure to assist the stipendiary stewards in their duties et 13(1) (a) organise race meetings including addressing such matters as staffing, security, CCTV coverage, wagering facilities and any other matter or thing to stage a race meeting et 13(1)(b) regulate the training of horses by providing safe training facilities.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.