July 24, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News Turf

Hippisme- Concession de Privilège : La MPL reprend le Champ-de-Mars du MT

On la sentait venir avec le refus de la MTC Sports and Leisure de prendre sa licence d’organisatrice des courses hippiques de la Gambling Regulatory Authority. La nouvelle est tombée dans l’après-midi du mercredi 27 avril 2022. La municipalité de Port Louis a résilié le bail (concession de Privilège) qui permettait au Mauritius Turf Club d’utiliser le Champ-de-Mars pour les activités hippiques.

Jean Michel Giraud et toute sa bande d’idiots jouaient avec le feu. Ils se sont finalement brûlé les doigts. En cherchant tête baissée des affrontements répétitifs avec les autorités gouvernementales, la MTCSL va tout perdre. Le 27 avril, la municipalité de Port Louis, qui avait donné le Champ-de-Mars à travers la concession de privilège au Mauritius Turf Club, a repris ses biens.

Dans une lettre adressée au General Manager du Mauritius Turf Club, le Chief Executive, Vineshsing Seeparsad table sur les faits que le MTC “currently does not hold a licence as horse racing organiser” et que la MTCSL, qui avait organisé les courses en 2021, “is refusing to accept its Horse Racing Organiser Licence with its conditions for the Racing season 2022… The MTCSL is not legally in a position to organise any race meeting at the Champ de Mars”.

Pour appuyer la résiliation de ce bail avec effet immédiat, le Chief Executive explique que la non-tenue des courses hippiques prive plusieurs stake-holders, dont la MPL, des revenus et que “the purpose for which the abovementioned “concession de privilège” agreement was entered into, i.e, the exclusive use of the Champ de Mars for the organisation of horse race meetings has ceased to exist”.

Par consequent, la MPL “is resuming its full rights over the whole of Champ de Mars”. Les réactions fusent sur les réseaux sociaux depuis que l’information a circulé et les entraîneurs sont pris de court par cette soudaine décision, qui découle néanmoins d’une certaine logique, surtout après la voie suicidaire choisie par Jean Michel Giraud en servant une mise en demeure avec des réclamations de Rs 7 milliards à l’Etat mauricien, il y a une semaine. Le Champ de Mars est la propriété de l’État mauricien. Certains ‘Princes des Ténèbres’ l’ont oublié.

GRA : Les conditions pas négociables doivent être acceptées in toto par la MTCSL

Un peu plutôt, la Gambling Regulatory Authority avait envoyé une correspondance à Paul France Tennant, membre du Board des Directeurs de la MTC Sports and Leisure Ltd. La GRA maintient que les conditions “which have been duly approved and imposed by the Board of the Authority are not subject to negociations whatsoever”.

La MTCSL, à travers Benoit Chambers, exigeait une annulation des conditions 4, 6 et 10, avant de prendre sa licence de Horse Racing Organiser. “Les conditions ne sont pas négociables et doivent être acceptées in toto”, écrit A. Ponnusawmy, Chief Executive de la GRA. Des conditions qui sont en ligne avec les provisions de la GRA Act.

Pour la GRA, il est clair que la MTCSL “is not willing to accept the Horse racing Organiser licence for the season 2022 and to organise meeting at the Champ de Mars”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.