August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Hippisme : Les courses utilisées comme arme politique contre le gouvernement

0 0
Read Time:3 Minute, 15 Second

Le strip-tease du MTC de Jean-Michel Giraud a débuté

Leur besogne est mise à jour. Dirigeants du Mauritius Turf Club, gros propriétaires et entraineur magouillent dans le dos des propriétaires pour repousser autant que possible le début de la saison, et ainsi faire porter le chapeau aux autorités, dont la Gambling Regulatory Authority. Leur tactique est désormais connue : soi disant réduire au maximum la rentrée d’argent de SMS Pariaz, ce qui, selon eux, réduirait la marge de manoeuvre de son patron lors des prochaines élections municipales. Pis encore, ils veulent faire porter le chapeau au gouvernement pour la non tenue des courses et soulevé la pression populaire contre le Premier ministre Pravind Jugnauth et son équipe.

Heureusement que la GRA les a coupé l’herbe sous les pieds en proposant au MTCSL de lui donner sa licence, avec une moratoire allant jusqu’au 30 juin. Car si la MTCSL n’est toujours pas en règle avec les lois du pays, la faute est imputable au seul Mauritius Turf Club, qui n’a rien fait pour accélérer les procédures depuis juillet 2020. Heureusement aussi que plus de 250 propriétaires de chevaux et la Horse Owners Association ont initié une action légale pour faire servir une mise en demeure à Jean-Michel Giraud, le président du MTC, contre leurs tentatives de retarder la saison.

La raison comme quoi la MTCSL attendait que Giraud ait son Personal Management Licence (PML) avant de démarrer n’est qu’un pretexte. Sinon comment expliquer que soudainement Giraud a promis aux entraîneurs mardi matin que ce sera fait le 15 mai même sans lui, à conditions que les permissions des autorités dont celle de la police soit obtenue.

Sa PML tarde car la FIU, la MRA et la GRA n’ont pas encore terminé leurs vérifications le concernant et parce qu’il a refusé jusqu’ici de répondre à des questions bien simples de la GRA, pour gagner du temps. Ou plutôt pour faire son temps à ceux qui souhaitent que les courses aient lieu le plus vite possible. 

Tout cela est fait dans un seul but : discréditer le gouvernement et faire gagner des points politique au MMM, au Ptr et au Reform Party.

Jean-Michel Giraud est un grand partisan du MMM. Il ne s’en cache pas sur sa page Facebook, et publie beaucoup contre le pouvoir en place. Le président du MTC était monté sur l’estrade lors d’un meeting du MMM à Chemin Grenier en 2019. Il avait pris la parole pour déverser sa bile sur le gouvernement. Et ce monsieur a siégé au sein de l’équipe responsable de la politique sociale du MMM lors des dernières élections. On comprend mieux ses manœuvres pour utiliser les courses contre les autorités gouvernementales. 

Lors de sa campagne pour les élections du MTC, Giraud avait bénéficié de l’aide du propriétaire Paul Foo Kune. Il est connu que ce dernier était très actif dans son équipe, en particulier pour récolter les proxies. Paul Foo Kune est un ami proche de Roshi Badhain et de Navin Ramgoolam. D’ailleurs Arvin Boolel s’est intéressé subitement aux courses hippiques depuis qurlque temps. L’ancien leader de l’opposition veut lui faire croire au peuple que le gouvernement a pris les courses en otage. 

En dernier lieu, le clan Gujadhur apporte lui aussi son soutien indéfectible aux démarches pas tres catholiques de Giraud et de ses collègues. Ces die hards du Labour de Ramgoolam font tout eux aussi pour qu’il n’y ait pas de courses sans la PML de Giraud. Et pourquoi donc ? 

Il est clair désormais que ce sont des amis et proches de partis de l’opposition qui se sont assemblés dans une alliance dont le but malsain est d’utiliser les courses pour retourner l’opinion public contre le gouvernement. Ils sont démasqués !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %