May 24, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Histoires vraies: Du niveau de cancre aux déboires financiers et des dettes; et à l’agression physique du beau- père, en passant par le bungalow dépouillé de la belle-mère


Du niveau de cancre aux déboires financiers et des dettes; et à l’agression physique du beau-père, en passant par le bungalow dépouillé de la belle-mère


Vincent Allet nourrit une névrose de l’échec et des dettes. Au prime abord, il s’est révélé un cancre au collège. Déjà, il put être admis au collège St Joseph, non pas par obligation de classement progressif relatif aux examens du CPE, mais par imposte, cela grâce aux relations politiques de son père. Il va sans dire, avec cette posture dérobée, il a dû courber l’échine à chaque passage de grade, forcé à redoubler les classes. Au point où il échoua à décrocher le HSC.


Ainsi, la tête baissée, il alla se cacher en Australie où la rigueur n’autorisant aucun passe-droit, il ne lui resta que le job de palefrenier pour se sauver. La carrière de palefrenier n’est pas une sinécure et là aussi, il ne fut en-dessous de la moyenne. D’où une autre intervention politique, qui lui permit d’obtenir une licence d’entraîneur.
La vie de Vincent Allet a ainsi été parsemée de nombreuses
viccissitudes. tricheries et autres sombres encombrements. On voudrait lui poser à ce sujet deux questions pertinentes: qui a agressé physiquement son beau-père et qui a dépouillé sa belle-mère de son bungalow, acquis à la force de plusieurs années de dure labeur [de celle-çi]?


Le ténébreux destin de V. Allet est ainsi tracé que le personnage s’enfonce chaque jour dans des situations compromettantes. Endetté jusqu’aù cou, il se dit contraint de rechercher son salut dans les courses. Car les rs. 11 millions qu’il doit [pour l’acquisition des chevaux des Gujadhur] font qu’il ne peut plus supporter le poids des dettes. Ce qui le rend bestial, grossier.


Définitivement, V. Allet souffre d’une absence de confiance en soi, qui le conduit à des déconvenues, des travers dont il ne s’en remet pas.


À la vérité, dans la politique de terre brûlée qu’il mène et le trou abyssal dans lequel il a plongé, il ne voit pas que, certes, il a tout perdu sur l’univers des courses.

Leave a Reply

Your email address will not be published.