Read Time:2 Minute, 16 Second

Une Ougandaise a purgé 50 boulettes d’héroïne dans un hôtel où elle était en quarantaine durant le week-end dernier. S’en est suivi un exercice de « Controlled Delivery » qui a mené les enquêteurs à interpeller deux mauriciens.

La Criminal Investigation Division Western, menée par le sergent Botharrigadoo, sous la direction du Surintendant de Police Bansoodeb, a procédé à l’arrestation des deux mauriciens et de la passeuse ougandaise dans le but de démanteler un important réseau de trafic de drogue.

C’est d’ailleurs, après avoir été informée qu›une ‘Body Packer’ a foulé le sol avec des stupéfiants que la police a monté une opération de surveillance. Sharone Auma, une Ougandaise, âgée de 27 ans, a été interceptée en quarantaine, le lundi 30 août, dans un hôtel de l’ouest. La mule avait débarqué au pays le 28 août au soir avec un visa de touriste, pour une durée de deux semaines. Ces indications sur l’intéressée auraient attiré l’attention des agents.

La prévenue a été contrôlée et sa chambre d’hôtel et ses affaires ont été passés au peigne fin. 550 grammes d’héroïne, d’une valeur de Rs 8,5 millions ont été découvertes dissimulées dans ses bagages. Pressée de questions par la police, la femme a fini par cracher le morceau en avouant le modus opérandi mise en place par le commanditaire pour l’importation de cette drogue.

Elle a indiqué aux enquêteurs qu’elle avait avalé les 50 boulettes d’héroïne en Ouganda. Elle a, par la suite, transité par Dubaï jusqu’à Maurice. À son arrivée au pays, elle a purgé les boulettes d’héroïne entre samedi et dimanche dans sa chambre d’hôtel.

Elle a également confié avoir transporté la drogue à la demande d’un Nigérian contre le paiement de 6000 dollars, avec des instructions qu’un contact local se chargera de récupérer le colis, sur la plage située à l’arrière de l’hôtel.

Suivant ces informations additionnelles, la brigade criminelle avec la collaboration de l’Anti Drugs and Smuggling Unit a monté un exercice de ‘’controlled delivery» le mercredi 1er septembre. Vers 15 heures, Ishwarduth Bhurten, 42 ans, un habitant de Montagne Longue est venu récupérer le colis. Il a été arrêté sur-le-champ. Interrogé à son tour, il a balancé le nom de Bryan Seetal, un habitant de Bois Marchand, qui lui avait confié la tâche de récupérer le colis et de le livrer.

Bryan Seetal a été arrêté plus tard dans la soirée au cours d›une opération policière. Les trois suspects ont été placés en détention et seront mis en examen. Les officiers de l›Adsu espèrent remonter jusqu’au commanditaire de cette importation d’héroïne.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Il y a 10 ans – Paul Bérenger: «Il faut de nouvelles élections générales d’ici à décembre »
Next post Hippisme – 19e -20e journée – Go Jewell, Kaydens Pride, Desert Boy & Emblem Of Hope, nos meille ures chances du week-end !
Close