August 14, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
International

Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants

0 0
Read Time:2 Minute, 15 Second

La Journée Mondiale de la prévention des abus envers les enfants est observée ce mardi, 19 novembre. Elle est suivie de la Journée des Droits de l’Enfant le 20 Novembre.

Les abus et l’exploitation des enfants constituent un réel problème. 10 % des enfants dans le monde sont concernés par ces problèmes.

Qu’est-ce que l’abus?

La maltraitance peut être physique, morale ou sexuelle. On parle de maltraitance dès lors qu’il y a non-respect de la personne, non-respect d’un enfant par ses parents ou par des adultes ayant autorité sur lui. La violence peut être physique, émotionnelle/psychologique ou sexuelle.

Violence physique

La violence physique comprend le fait de frapper, de donner des coups de poing ou d’attaquer autrement une jeune personne. Gifler; mordre; donner des coups de pied; tirer les cheveux; grafigner ainsi que blesser avec un objet comme une ceinture ou un bâton sont exemples de la violence physique.

Violence émotionnelle

Violence émotionnelle, aussi connue comme la violence psychologique est quand quelqu’un menace, persécute ou intimide l’enfant. Elle est plus difficile à reconnaître que la violence physique. Une personne qui vit de la violence psychologique peut même ne pas se rendre compte qu’elle est maltraitée.

La violence émotionnelle ne laisse aucune trace physique, ce qui peut rendre cet abus difficile à identifier. La violence émotionnelle peut faire aussi mal que la violence physique.

Abus sexuel

On parle d’abus sexuel lorsqu’un enfant est utilisé pour des activités sexuelles ou utilise des actes sexuels pour démontrer son pouvoir ou son autorité. L’abus sexuel implique souvent des contacts physiques, mais peut aussi se produire sans contact.

Signes comportementaux

Une observation attentive de l’enfant et de ses interrelations avec son entourage est nécessaire afin de détecter l’abus et la maltraitance.

Chez l’enfant d’âge scolaire

Souvent en échec dans les apprentissages, il accumule des difficultés langagières, cognitives, relationnelles avec une inhibition ou au contraire des troubles caractériels auxquels viennent s’ajouter des troubles du sommeil, des troubles sphinctériens…

On observe parfois des comportements exhibitionnistes et de provocations sexuelles en cas de violences sexuelles associées.

Chez l’adolescent

Un état dépressif authentique est souvent masqué par des troubles comportementaux : conduites à risque, actes délictuels, fugues répétées…

Des idées ou des conduites suicidaires sont parfois révélatrices.

Si une relation de confiance a pu s’installer avec un adulte, enfants et adolescents manifestent alors une grande avidité affective, mais selon un mode assez indifférencié.

Cette tendance est particulièrement nette lors d’une hospitalisation, s’affirmant en même temps que les symptômes ou troubles comportementaux régressent.

Source : Relecture 2008 (JP Raynaud) |Maltraitance et enfance en danger & jeunesse j’écoute

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %