July 2, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

LA BARAKA DE PRAVIND JUGNAUTH, UNE AUBAINE POUR LES MAURICIENS

0 0
Read Time:3 Minute, 30 Second

Il y a bien des manières à lire l’événement. La principale est sans aucun doute la satisfaction de voir l’exercice démocratique gagner en maturité à Maurice. Un grand bravo aux mauriciens. Il est à souligner que des élections dites «démocratiques», vous en trouvez dans 115 pays, et la très grande majorité d’entre elles installent des despotes, par le biais de « démocratie dirigée ». Maurice est l’un de ces rares pays à pratiquer une démocratie à plein régime et tout le peuple mauricien a contribué à ce vote exemplaire. Hormis quelques dérapages, qui ont toujours constitué un détail peu significatif.

Maintenant, revenons à ce qui importe le plus : L’aspect politique. Le triomphe de Pravind Jugnauth est une gifle magistrale à tous ceux qui ont passé, d’une part, leur temps à tenter à l’humilier par ce terme péjoratif de « PM l’imposte » et d’autre part à jeter de la boue sur son épouse. L’exploit, puisque c’en est un, est salué par ses pires détracteurs ! Pravind Jugnauth avec la seule force du MSM (à l’exception du seul élu ML, son leader Ivan Collendavelloo) a réussi à mater le PTR de Navin Ramgoolam, grâce à la conjugaison de son équation personnelle (abnégation-pragmatisme-résilience), sa synthèse politique (répondre aux critiques par le travail et l’ordonnancement) et la réalisation de ses projets socio-économique couplée de l’implémentation des mesures pour les démunis. Voici en fait l’heure du destin et son coup de pouce ! Et, Pravind est digne de son destin.

La bien-pensance de la majorité des mauriciens, à l’égard de Pravind, ne s’est pas décrétée sur un tableau noir, mais s’est définie au fil de ces derniers mois quand les gens ont commencé à réfléchir et à rejeter systématiquement les balivernes sous forme de campagnes abjectes de Navin Ramgoolam. Le projet du métro faisant l’objet de tant de bombardements cyniques, devenant même la risée des soi-disant experts politiques. Là nous pensons à ce Paul Lismore, embourbé tel un esprit malade dans une propagande lâche, et derrière lequel se cache un frustré de bas étage. Un vrai mercenaire qui, avec sa cohorte d’agents notoires, ont tout fait pour salir en vain PJ avec la semelle de leurs chaussures. Aujourd’hui, à bien scruter les choses, cette bande de névrosés fait partie de tous ces facteurs ayant contribué et par extension accéléré la chute et de Navin et du Ptr.

Cette parenthèse faite, qui nous a fait perdre quelques précieuses lignes, il faut maintenant avoir les yeux rivés sur le futur. Cette victoire est lourde de sens, car Maurice vient de décider sereinement, par la seule voie des urnes, de prolonger le chantier de la « révolution socio-économique». Une leçon devait être retenue, c’est bien celle-là : un renouvellement de mandat à l’allure ascétique, qui est aussi une réplique sismique du fameux succès de 2014. On ne le dira pas assez, la tonitruante réussite de P. Jugnauth est aussi celle contre la désinformation, contre les faux procès. De la part d’une section de la presse.

Heureusement, qu’il y a eu Mazavaroo, qui s’est érigé en rempart contre la confiscation de l’opinion publique par certains. Dès notre première édition, nous avions promis que le journal ne déposera jamais la plume. Et, des semaines durant, nous avons été le seul à braver les critiques pour autant prendre le parti de Pravin Jugnauth que valoriser ses projets et ses actions. Sensible au fait que des batailles décisives seront engagées dans bon nombre de domaines, Mazavaroo devra augmenter sa capacité à créer, à juguler ses manques et à orienter ses recherches, pour mieux assurer ce service qu’il doit à ses lecteurs et au pays.

Désormais, il convient à tous d’accorder une confiance totale à Pravind Jugnauth et ses hommes. La confiance est un sentiment très étrange car il est difficilement mesurable et planifiable. C’est pourquoi nous parlons de confiance totale et à celui qui est déjà en pleine confiance. Cette double confiance peuple-Premier Ministre est un gage pour la poursuite des développements et des progrès enclenchés sous le premier mandat de Pravind.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %