February 22, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Lancement d’un exercice d’appels d’offre pour le projet Rivière des Anguilles Dam

Le projet de construction du Rivière des Anguilles Dam commence enfin à prendre forme après avoir connu mille et une péripéties. En effet, un exercice d’appel d’offres international a été lancé et l’attribution du contrat devrait se faire d’ici à juin de l’année prochaine. La conception détaillée et la préparation du projet pour le barrage de Rivière des Anguilles ont été finalisées. Le feu vert pour l’exercice de pré-qualification avait été donné par le conseil des ministres le 14 avril dernier.
Ce projet devrait être un «game changer» en matière de production et de distribution d’eau dans la mesure où le barrage permettra de satisfaire la demande sans cesse croissante, des districts de Grand Port et de Savanne et aussi d’autres régions du pays, notamment les villages situés sur la côte sud-ouest allant du Morne à Tamarin. En fait, le barrage aura une plus forte capacité que Mare aux Vacoas qui est le plus grand réservoir du pays.
Ce projet remonte à une quinzaine d’années, soit du temps où le Parti travailliste était au pouvoir. Une première étude de faisabilité fut effectuée, en mai 2009 au coût de Rs 22,5 millions. Les consultants qui entreprirent cette étude proposèrent un barrage d’une capacité de 14 millions de mètres cubes d’eau. Il était dit qu’un barrage d’une telle capacité allait, avec l’apport des réservoirs existants, satisfaire les besoins en eau potable du pays. Le gouvernement de l’époque envisageait de terminer le projet en 2014 pour un budget de Rs 2,5 milliards auxquels devait s’ajouter une somme de Rs 900 millions pour la construction d’une station de traitement.
Entretemps, le gouvernement dépensa une somme additionnelle de Rs 6,8 millions pour le plan, la préparation des documents d’appels d’offre et d’estimations financières qui prirent fin en mai 2011. Une somme de Rs 12,8 millions fut également dépensée en 2010 pour des études géologiques dans la région où devait être construit le barrage.
Le projet fut de nouveau annoncé dans le budget de 2010 pour le même montant de Rs 2,5 milliards. En septembre de la même année, le Central Procurement Board lança des appels d’offres pour qu’une firme de consultants revoit les plans et supervise les travaux à entreprendre. Une demande de EIA fut soumis en octobre 2010 et en mars 2011 le ministre des Utilités publiques de l’époque, le Dr Rashid Beebeejaun, annonça au Parlement que le barrage sera terminé vers mi-2015.
Alors que le rapport EIA était prêt en juillet 201, les choses continuèrent à trainer tout au long de 2013 et 2014 jusqu’à ce que le gouvernement travailliste perdit le pouvoir aux élections de décembre 2014. Avec l’arrivée du gouvernement MSM le budget fut relancé et figura dans le budget 2015-2016 pour un montant de Rs 3,62 milliards mais avec les procédures entourant l’achat d’un terrain pour la construction du barrage et tous les goulots d’étranglement d’ordre administratif, le projet n’a pu voir le jour jusqu’à ce que le gouvernement décide, le 14 avril dernier, de lancer l’exercice de pré-qualification.
Il semble bien que cette fois ce sera la lumière au bout du tunnel pour les habitants de Grand Port, de Savanne et des autres villages qui seront desservis par le barrage de Rivière des Anguilles. Sauf si l’allocation du contrat est contestée comme cela a été parfois le cas dans le passé pour certains gros projets d’infrastructure qui engloutissent des milliards de roupies.

Leave a Reply

Your email address will not be published.