May 17, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Le deuxième 60-0 et l’Éclatement du gouvernement aprÈs le départ chronique du mmm

Le MSM et sa béquille le PMXD recueillent 40.3%, face à deux grandes parties et malgré l’usure.

Après le 11 juin 1982, le 20 décembre 1995 sera une autre date qui restera à jamais gravée dans la mémoire des Mauriciens. En effet, c’était la deuxième fois que les urnes donnaient un verdict sans appel de 60-0 en faveur d’un bloc politique. Dans une alliance inédite avec le Mouvement Militant Mauricien de Paul Bérenger, le Parti travailliste de Navin Ramgoolam s’offrait le scalp d’un Mouvement Socialiste Militant diminué de Sir Anerood Jugnauth. Paul Bérenger a été le seul politicien à être présent dans les deux 60-0. De son côté, plaqué à la dernière minute par Navin Ramgoolam, Sir Gaëtan Duval, seul et sans l’appui de ses deux fils Xavier-Luc et Richard, lançait le Parti Gaëtan Duval. SGD devenait le leader de l’opposition. Devant cette vague rouge/mauve, SGD réussissait le deuxième meilleur pourcentage parmi les battus, soit 37.8% alors que le premier des battus était Sir Anerood Jugnauth avec un pourcentage de 40.3%.

Pour la suite, ce n’était nullement difficile de deviner le dénouement. Au bout de quelques semestres, les travaillistes parvinrent à botter le MMM hors du pouvoir pour être seuls aux commandes.