April 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Le ministre promet des sanctions après publication du rapport du Medical Council

Décès de 11 dialysés pendant la pandémie

Malgré le fait que le rapport du Fact Finding Committee (FFC) institué par le ministère de la Santé sur les causes du décès de 11 personnes dialysées à l’hôpital de Souillac durant la pandémie, ne sera pas rendu public, des bribes d’informations ont fuité faisant état de certains manquements administratifs, selon le terme utilisé par le ministre de la Santé en conférence presse samedi dernier. Les proches des victimes, soutenus par la Renal Disease Patient’s Association réclament justice. Cette association parle de négligence médicale et d’homicide. Elle compte recourir à la justice pour obtenir réparation.

Le ministère de la Santé est en présence du rapport du Medical Standing Negligence Committee et argue que des 11 cas seuls deux pourraient être considérés comme étant dus à de la négligence médicale, ce que rejette l’Association des malades dialysés. Quant au ministre Kailesh Jugatpal, il parle de manquements administratifs et dit attendre le rapport du Medical Council qui est également en présence des conclusions du Fact Finding Committee. Toutefois, des sanctions seront prises et chacun devra assumer ses responsabilités, a dit le ministre.

Quant au rapport du FFC, il fait état de plusieurs failles administratives durant la pandémie de Covid-19. Tout d’abord au niveau des repas, il y a eu une distribution de nourriture non-adaptée au régime alimentaire des malades dialysés. Des aliments riches en créatine, qui doit être évitée à tout prix, ainsi qu’une dose non- contrôlée de sucre et de sels dans les repas ont été servis aux patients.

De plus, le ratio personnel-patients dans les centres de quarantaine a aussi posé problème. Il y a eu un manque de personnel soignant causé par le redéploiement  du nursing staff à travers l’île pendant la pandémie et par l’isolement de l’effectif contaminé par le corona virus. Autre problème relevé par le FFC, la désorganisation du service ambulancier. D’ailleurs, certaines familles avaient fait état du retard pour le transport des malades dialysés vers les centres de quarantaine ou encore des véhicules bondés de patients dialysés ce qui aurait facilité la propagation du virus.

Leave a Reply

Your email address will not be published.