January 27, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Le Musée de l’histoire naturelle à l’ère numérique

0 0
Read Time:5 Minute, 9 Second

Le Musée d’histoire naturelle, qui est le plus ancien musée de Maurice, est entré dans l’ère numérique en développant l’expérience de réalité augmentée (AR) Dodo en utilisant les dernières technologies. C’est une étape importante qui a été franchie dans le combat pour préserver notre patrimoine. Le Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth, a visité mardi soir, le Musée d’histoire nationale, à Port Louis, dans le cadre du lancement du site web de la National Art Gallery (NAG), ainsi que d’un rendu virtuel de la «Rencontre Annuelle des Arts». Le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, et d’autres personnalités éminentes étaient présents.

L’expérience de réalité augmentée Dodo et une exposition d’art contemporain sur le thème «Résonances» ont également été lancées à cette occasion. Dans son allocution, le PM a rappelé «que le musée, construit pour la première fois en 1842, était connu sous le nom de «Musée Desjardins d’art africain moderne» situé dans une aile de l’ancien Collège Royal de Port-Louis jusqu’à sa relocalisation dans le bâtiment emblématique au cœur de la capitale pour allier tradition et modernité en 1885. » Il a aussi indiqué que l’innovation de la Réalité Augmentée enrichit considérablement l’expérience du visiteur au musée et donnera vie à une famille de Dodo nommée «Thirioux Dodo». «L›objectif de la RA est d›accroître l›engagement en donnant vie aux expositions et en créant des histoires qui peuvent rendre le domaine d›apprentissage des musées beaucoup plus amusant et devenir une attraction majeure qui augmentera considérablement le nombre de visiteurs du musée. »

Rs 1 180 000 pour l’achat d’œuvres mauriciens

En ce qui concerne la National Art Gallery, le Pravind Jugnauth a souligné qu’elle a joué un rôle considérable dans la promotion des arts visuels à Maurice et dans la compréhension et l’appréciation des arts visuels et dans la sensibilisation du public à l’expression artistique. Depuis sa création, a-t-il ajouté, la National Art Gallery a rassemblé une collection nationale d’environ 100 œuvres d’art acquises grâce à des dons et des achats. L’année dernière, la galerie a diversifié et enrichi sa collection avec des photographies, gravures et autres sculptures. Dans le même ordre d’idées, il a mis en exergue que la National Art Gallery a lancé son premier programme d’acquisition d’œuvres d’art pour aider les artistes qui ont subi une baisse de revenus due à la pandémie de Covid-19 cette année. Dans ce contexte, la galerie a bénéficié l’année dernière de Rs 1 180 000 pour l’achat de 29 nouvelles œuvres d’art d’artistes mauriciens en plus de Rs 1 000 000 supplémentaires allouées à cette fin pour l’année financière en cours.

Le PM a également décrit certaines des mesures incitatives prises par le gouvernement pour apporter le soutien et l’autonomisation nécessaires à la galerie dans ses entreprises culturelles. «Il s’agit notamment de l’allocation d’une somme de Rs 8 millions pour l’hébergement de la collection nationale du NAG dans un espace qui lui est propre et la rénovation de l’ancien espace de stockage de l’hôpital militaire pour le NAG. » Par ailleurs, il a insisté qu’il est impératif de soutenir les artistes qui ont été durement touchés par la Covid-19. A cet effet, il a évoqué certaines mesures financières exceptionnelles mises en place, soit huit dispositifs d’aide aux artistes dans différents domaines d’expression artistique. Le financement de ces programmes est assuré par une contribution de Rs 6,5 millions du National Arts Fund et de Rs 2,5 millions de la Mauritius Tourism Promotion Authority. Il a aussi salué les efforts et l’engagement du NAG et du National History Museum pour continuer à répondre aux attentes des artistes et du public malgré les difficultés liées à la pandémie. «Ces belles œuvres que l’on peut admirer témoignent du fait que ces institutions permettent le développement de nouveaux moyens de diffusion de l’art et de préservation du patrimoine artistique et culturel de Maurice. »

Bravo à la résilience des artistes

Pour sa part, le ministre Teeluck s’est félicité qu’après plusieurs mois de fermeture, le secteur artistique puisse enfin amorcer sa reprise. «L’exposition, intitulée «Résonances», présentera 11 artistes mauriciens contemporains, qu’il s’agisse de talents émergents ou professionnels, ainsi que leurs œuvres, comprenant des sculptures, des peintures, des installations artistiques, des tirages à grande échelle (photographie), des œuvres d’art de rue et des œuvres spécifiques à un site. Elle sera ouverte au public dans la cour du Musée national d’histoire du 7 au 15 octobre 2021. » Quant à l’impact de la Covid-19 sur le monde culturel et artistique, il a rappelé que malgré les difficultés rencontrées par le secteur à travers l’interdiction des rassemblements culturels et artistiques, les artistes ont fait preuve de résilience et ont su s’adapter et se réinventer dans la manière de pratiquer l’art. « Dans de nombreux cas, le monde virtuel a été le vecteur de communication et les plateformes numériques ont été utilisées pour la diffusion de concerts virtuels et la tenue d’expositions de peinture, entre autres. »

Au vu du succès de ces initiatives, le ministre des Arts et du Patrimoine Culturel a souligné que l’avenir du secteur créatif devra se conjuguer avec la technologie numérique. «Le lancement du site officiel du National Art Gallery témoigne de l’engagement à aider les artistes à exposer et à présenter leurs œuvres sur place ainsi qu’à organiser et monter des expositions virtuelles. Avinash Teeluck a indiqué qu’un rendu virtuel de la «Rencontre Annuelle des Arts», une exposition en ligne exposant 27 œuvres d’artistes mauriciens dans les locaux de la Citadelle, est également en cours.

Pour l’expérience Realité Augmentée et afin de créer une dimension spectaculaire et pédagogique pour le public, le ministre a souligné que ce projet représentera une première phase vers la refonte de l’expérience muséale à Maurice car l’art et le patrimoine culturel occupent une place essentielle dans le programme du gouvernement.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %