May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Les «computer rooms» ne seront pas utilisés pour les prochaines élections

Il n’y aura pas d’utilisation de «computer rooms» lors des prochaines élections législatives parce que beaucoup de politiciens s’y opposent. C’est l’assurance que le commissaire électoral, Irfan Raman, a donné aux membres de la Parliamentary Democracy Foundation, organisation qui regroupe d’anciens députés et ministres qui ne sont plus actifs en politique, voire qui sont à la retraite, mais qui restent néanmoins des observateurs avertis de la scène politique locale.
Les membres de cette organisation, qui ont appartenu à différentes formations politiques dans le passé, ont rencontré le commissaire électoral à son bureau, hier, pour discuter de plusieurs points liés à l’organisation des élections afin de s’assurer que les prochaines élections législatives soient vraiment justes et équitables. Le commissaire électoral leur a donné l’assurance que le «computer room» est un outil qui est destiné uniquement à la collecte des données et que les ordinateurs qui s’y trouvent ne sont pas utilisés pour la proclamation des résultats. Les décomptes de voix se fait toujours manuellement, a-t-il dit.
Dans une déclaration faite à l’issue de la réunion, Sheila Bappoo, ancienne ministre de la Femme et du Bien-Etre de la Famille, a affirmé que les discussions ont été franches sur tout ce que les membres de cette organisation ont entendu sur les fraudes et l’utilisation des «computer rooms» lors des dernières élections générales. Nous avons appris beaucoup de choses que nous ignorions et cela a été positif pour nous. Il nous a fourni des explications sur l’utilisation des «computer rooms» et nous a donné l’assurance qu’on n’en utilisera pas lors du prochain scrutin. Nous n’avons d’autre choix que de croire dans la parole du commissaire électoral, a déclaré Mme Bappoo.

Leave a Reply

Your email address will not be published.