March 3, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités

Les finances veulent attirer la main d’œuvre étrangère à Maurice

Consultations pré-budgétaires 2023-2024

Les consultations budgétaires se poursuivent au siège du ministère des Finances à Port Louis et hier, le 4 avril, le Dr Renganaden Padayachy a reçu les représentants de Mauritius Finance ainsi que ceux de la Mauritius Bankers Association et ceux de l’Insurer’s Association. Le manque de main-d’œuvre a été décrié dans le secteur des finances tandis que les assureurs se penchent davantage à offrir plus de protection aux familles modestes.

A l’issu de cette rencontre, la présidente de la Mauritius Finance, Shamima Mallam-Hassam a fait ressortir que la réunion avec le ministre des Finances a été fructueuse et productive en ce qui concerne les mesures liées aux ressources humaines et au renforcement des capacités. « A l’heure actuelle, il y a un manque de main-d’œuvre sur le marché, car la plupart des gens émigrent à l’étranger pour trouver de nouvelles opportunités d’emploi », a-t-elle observé. De plus, elle a évoqué la nécessité de revoir les dispositifs existants, à savoir le permis professionnel et la formation, afin de pouvoir former les travailleurs, retenir les talents et attirer la main-d’œuvre étrangère à Maurice.

Mme Mallam-Hassam a, en outre, déclaré qu’en ce qui concerne le secteur des services financiers, une plus grande certitude au niveau de la fiscalité est nécessaire pour encourager davantage l’investissement et assurer un climat d’affaires favorable. « Les propositions comprennent également la promotion de Maurice en tant que centre financier international propice aux affaires », a-t-elle indiqué. La présidente de la Mauritius Finance a également mis l’emphase sur le développement d’un cadre environnemental, social et de gouvernance (ESG) pour positionner le pays comme un centre financier international propice aux affaires.

Le secrétaire général de l’association des assureurs, M. Vasish Ramkhalawon, a, pour sa part, exprimé sa satisfaction à l’égard de la réunion, ajoutant que le ministre Padayachy était attentif à leurs propositions. « Le secteur de l’assurance est un pilier important du développement socio-économique du pays et il est temps que les gens prennent conscience de l’importance de l’assurance », a-t-il rappelé. « Les discussions ont principalement porté sur des mesures visant à fournir plus d’incitations et de protection aux familles qui dépendent d’un seul revenu et à promouvoir une plus grande parité entre les consommateurs », a-t-il ajouté. M. Ramkhalawon a souligné l’importance de la numérisation du secteur de l’assurance afin de mieux soutenir les familles et l’économie de manière opportune et efficace.

Leave a Reply

Your email address will not be published.