July 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

Les prix des produits alimentaires atteignent de nouveaux records

Les consommateurs paient un peu plus pour à peu près tout depuis quelque temps et ceux pour les mêmes produits qui étaient beaucoup moins cher en 2020. L’indice des prix à la consommation (IPC), qui mesure l’évolution du prix payé par les Mauriciens pour certains biens et services, a augmenté de 0,4% pour atteindre 122,1 en juin alors qu’en mai, l’IPC s’établissait à 121,6.

Selon le dernier rapport de Statistics Mauritius, cette hausse de l’IPC entre mai et juin 2022 est en grande partie à cause des augmentations des prix des légumes, des herbes culinaires, du poisson, du riz, de la viande, des cigarettes, de la bière, du whisky, du rhum, des produits de lessive et des adoucissants. L’indice des prix à la consommation a aussi connue une hausse par rapport aux taux d’intérêt des prêts au logement et les salaires des ouvriers ainsi qu’une augmentation des prix de certains gros appareils ménagers et des meubles. Une hausse des honoraires des médecins, des prix de l’essence, du diesel et des véhicules à moteur ont aussi contribué à la hausse de l’IPC.

L’inflation en glissement annuel a atteint 9,6% en juin 2022, contre 5,9% en juin 2021. L’inflation globale pour la période de 12 mois se terminant en juin 2022 a été de 8,0%, contre 2,2% pour la période de 12 mois se terminant en juin 2021.

Les fluctuations de prix en vigueur dans le pays sont principalement dues à la pandémie de Covid-19 pour plusieurs raisons. Par exemple, les prix des denrées alimentaires sont poussés à la hausse par les pénuries et les faibles stocks disponibles à travers les chaines de distribution. En même temps, la guerre russo-ukrainienne alimente encore le taux d’inflation fulgurant à travers notamment une augmentation des prix de l’essence, de la nourriture et des matières premières de base. Les Mauriciens en ressentent aujourd’hui l’impact sur leurs comptes bancaires malgré une légère hausse de leurs salaires.

Les nouveaux prix sans subvention

Avec la fin de la subvention de l’État, les prix du lait en poudre et de l’huile comestible ont connu une hausse. Ainsi le sachet de lait en poudre d’un kilo de la marque Anchor a augmenté de Rs 60 et coûte désormais Rs 269,63. La marque Red Cow a connu une hausse de Rs 54 sur le sachet d’un kilo et passe à Rs 278,88. Le lait Farmland en sachet d’un kilo à augmenter de Rs 71 et coûte désormais Rs 277,43. En ce qui concerne l’huile comestible, la bouteille d’un litre de la marque Rani se vend désormais à Rs 108 au lieu de Rs 55.

A partir du mardi 12 juillet, les prix des boissons gazeuses vont augmenter. Pour certains produits, il faut s’attendre à une augmentation entre Rs1 et Rs5. Par exemple, le prix d’une bouteille de Coca, Sprite et Fanta de 2 litres (PET) passe de Rs 70 à Rs 75. Pour la bouteille de 1 litre, le prix passe de Rs 44 à Rs 45. La bouteille de Fuze Tea de 1,5 litre passe de Rs 63,50 à Rs 67. En ce qui concerne les boites de conserves, le Palm Corned Beef de 326g sera vendu au prix de Rs 157,51 et le Monarch Corned Mutton de 326g passe à Rs 145,52.

La hausse des prix des denrées alimentaires frappera le plus durement les familles vulnérables. De nombreux ménages Mauriciens avaient du mal à se procurer des denrées alimentaires avant même le début de l’inflation actuelle et avec l’augmentation rapide des prix du carburant et de l’alimentation, de plus en plus de ménages se retrouvent dans ce groupe vulnérable à Maurice.

Des coupons à l’étude par le ministère du Commerce

Le ministère du Commerce envisage de mettre en place dans un premier temps un système de distribution de vouchers pour l’huile de cuisson et le lait, afin d’aider la population à surmonter les fluctuations des prix. Cette mesure ciblée vise les personnes inscrites sur le Registre social de Maurice, qui comprend environ 2 511 familles à travers l’île. Cependant il se pourrait que d’autres critères soit étudiée dans le futur afin qu’une large partie de la population puissent bénéficier de ces mesures.

Leave a Reply

Your email address will not be published.