Read Time:4 Minute, 31 Second

Le gouvernement a pris la fort louable initiative d’introduire le permis de conduire numérique à Maurice. Le projet de loi a déjà été présenté à l’assemblée nationale en vue d’amender la loi sur la circulation routière. Une fois en vigueur, cette loi offrira beaucoup de facilités aux automobilistes devrant s’acquitter de pénalités. Ceux ayant reçu une pénalité fixe pourront dorénavant payer leur amende à n’importe quelle cour de district, et pourront aussi donner l’autorisation à une autre personne de payer l’amende en son nom. Le paiement des amendes pourront se faire par  voie électronique. Notons que cette nouvelle a été bien accueillie par les conducteurs. A l’unanimité, ils estiment que cela leur permettra de gagner du temps. En voici quelques réactions.

M.Panchoo Chauffeur de taxi des Goodlands

« C’est une bonne initiative de nous permettre de payer nos  pénalités à n’importe quel tribunal. Cette mesure nous  permettra de gagner du temps surtout dans les cas où nous aurons été verbalisés dans une autre partie de l’île ».

Loulou Chauffeur de taxi dans un hôtel du littoral

 « Li bon. Pas pou bizin déranger pou alle loin pou payer. Nou pou gaspille moins lé temps ».

Revoir l’octroi du permis de conduire à Maurice

L’Octroi du permis de conduire à Maurice demande à être revu de fond en comble. Notre enquête nous a permis de déceler plusieurs manquements. Ces derniers se trouvent au niveau des auto-écoles, des moniteurs,  et des différentes étapes et examens d’aptitude entres autres. Les auto-écoles à Maurice n’ont pas de structure bien définie. Il nous revient qu’elles sont au nombre de 150 officiellement. Cependant, quotidiennement, nous voyons des voitures avec la plaque L à longueur de journée. Pour éclaircir cet état des choses, nous avons rencontré un moniteur d’auto-école. Le jeu de Questions-Réponses a été révélateur à plus d’un titre. En voici l’essentiel :

Depuis quand exercez-vous le métier de moniteur auto-école ?

Asif : Ça fait un bail déjà que je suis dans ce métier. Je n’ose pas avancer le nombre d’années au risque de me faire reconnaître. Mais, j’ai suffisamment d’expérience pour en parler.

 En priorité, quelles sont les connaissances et le qualités requises pour être un bon moniteur ?

Tout d’abord, la voiture doit être équipée d’un manuel du conducteur et le moniteur se doit d’être courtois à l’égard de ses élèves.

 Quel langage utilisez-vous durant  les heures de leçons ?

 A vrai dire, il n’y a pas de restrictions de langage. Dans la majorité des cas, on utilise le créole mais il s’avère que certains de mes collègues utilisent même le bhojpuri. Je me souviens d’un élève ayant réussi son examen oral en utilisant l’hindi.

Quel est le niveau d’éducation requis pour devenir moniteur d’auto-école ?

Je ne peux pas trop me prononcer sur cette question. Dans un passé pas trop lointain, le ministre Bodha avait sollicité l’aide d’un étranger pour mettre de l’ordre dans ce secteur. Ce dernier avait suggéré que tous les moniteurs devaient au moins détenir la HSC. Mais, c’est connu que les anciens moniteurs n’ont pas ce niveau d’éducation, mais il n’y a pas de doute qu’ils aient fait du bon travail jusqu’à maintenant. Par contre, les moniteurs de moto-écoles devaient eux avoir la HSC, mais je ne peux pas confirmer si c’est bien le cas.

Serait-il vrai de dire qu’il y a de « fausses » auto-écoles?

 Vous avez sûrement du remarquer qu’il y a des auto-écoles à longueur de journée dans les rues de la capitale. Ce sont des «bracon niers » qui opèrent au vu et au su de certains policiers. C’est un peu pareil comme pour  des drogués qui sont devenus médecins de drogués. J’ajouterai sans crainte, que le nombre d’accidents est en hausse à cause de braconniers sans scrupules qui « pé montrer kondir ». Pour être un bon moniteur, il faut avoir un certificat en mécanique. J’en possède un,

 mais je ne peux pas affirmer la même chose pour les autres. Je crains fort que la plupart des moniteurs ne détiennent pas de certificat mécanique.

 D’après vous, comment sont-ils devenus moniteurs ?

 Il y a plusieurs raisons, mais certains pourraient être des protégés politiques. Ce n’est qu’un propos, je ne peux rien affirmer.

Alors, que faut-il faire pour apporter un brin de changement ?

Au minimum, il faut appliquer la loi passée en 2018. C’est un instructeur certifié qui d’accompagner les aspirants et non les  parents, ou autres moniteurs braconniers.  Savez-vous quel effet ça fait de voir 300 à 400 voitures tous les jours ki pé montrer kondir dans Port Louis ? C’est catastrophique.

On voit souvent des auto-écoles à la station service vis-à-vis de l’entrée principale des Casernes à la rue Lord Kitchener. N’est-ce pas là, déjà, une entorse au règlement?

 Mais nous n’avons pas de meilleur endroit pour pouvoir récupérer nos élèves. Disons que ce point de rencontre facilite ceux  et celles arrivant des Plaines Wilhems si je puis m’exprimer ainsi.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post THE KISSINGER REPORT LA VÉRITÉ SUR LES CHAGOS
Next post Brèves
Close