Read Time:1 Minute, 17 Second

Mardi dernier le ministre de la Jeunesse, de l’Autonomisation, des Sports et des Récréations a rencontré les dirigeants de la Regional Anti-Doping Organisation (RADO), qui sont à Maurice dans le cadre d’une réunion de travail. Au cours de cette réunion, Stéphan Toussaint, qui avait à ses côtés les principaux cadres de son ministère, a mis l’emphase sur le fait que son ministère a depuis décembre 2018 tout mis en œuvre pour que Maurice soit en conformité avec les lois internationales anti-dopage, notamment le WADA Code.

Du reste le ministre Toussaint a indiqué à Rodney Swigelaar et Sameh Elray, les deux représentants de la WADA (World Anti-Doping Agence) que la Sports Act 2016 a été amendée dans ce sens. Cette réunion, selon une source du ministère a été des plus cordiales, d’autant que tout est actuellement mis en œuvre afin que NADO (National Anti-Doping Agence) Maurice, une entité locale, soit à nouveau fonctionnelle après qu’elle fut suspendue par RADO Océan Indien.

Notons que la visite des membres de RADO, qui comprend Comores, Djibouti, Madagascar, Maurice et les Seychelles se fait dans le cadre de la réunion de son Board, présidé par le Seychellois Jean Larue, et auquel assistent les deux représentants de WADA. Du reste au cours de cette réunion tenue mardi dernier à l’hôtel Intercontinental il fut justement question de la réactivation de NADO Maurice. De même que du rôle et des responsabilités de NADO dans le cadre d’une campagne mondiale anti-dopage intensifiée.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Elue députée au No 20 Karen Foo Kune: Son départ du COM est réclamé
Next post Mon vécu de 2019
Close