June 15, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités Turf

Mensonges contre JMLS,HRD et  PTP: Week-End in a Quest for lies !

Voici le paradoxe, pour ne pas dire la contradiction : L’hebdomadaire Week-End critique systématiquement People’s Turf PLC et la HRD. Trouvant que depuis  que PTP organise seul les courses, que tout va de mal en pis  au Champ de Mars.

Et pourtant, les turfistes n’auront pas manqué de noter que ce même journal parle des mêmes courses qu’elle critique, invitant par là même  le public à suivre ces courses, voire même à jouer, puisque les articles donnent toute l’intégralité du programme, des partants et des éventuels favoris ! Comment donc prendre au sérieux les « accusations » de cet hebdomadaire, qui d’un côté tombe à bras raccourcis sur PTP, la HRD et Jean-Michel Lee Shim, leur punching-ball habituel, tout en proposant de l’autre côté toutes les informations possibles sur les courses ?

Cela ne peut s’expliquer que par la mauvaise foi évidente  visible dans ces articles. Et que  l’auteur/les auteurs prennent plaisir à publier chaque semaine. Avec 36 journées de courses cette année, PTP, la HRD et Jean-Michel Lee Shim devront donc s’attendre à 36 fois de mauvaise foi. Voire plus, si ceux qui les pondent ne trouvent pas assez plaisir à faire du mal, et à publier des faussetés.

Pour ne pas changer donc, l’édition de ce dimanche contient encore des pseudo « quest for truth », alors que l’article,non signé bien sûr, n’est jamais allé aux renseignements dans sa soi-disant quête de vérité. Mais en fait, le paradoxe et la contradiction chère à ces « journalistes » font qu’ils seront incapables de publier la vérité,vu qu’en critiquant systématiquement la HRD,PTP et Jean-Michel Lee Shim,ils se ferment donc la porte au nez, ces concernés ne voulant pas leur perdre leur temps avec eux.

Une preuve de cette mauvaise foi ? Dans l’article « Quest for truth », il est écrit ceci : » Contrairement à Derreck David, Stevee Donohoe a été moins chanceux car il a écopé d’une amende de Rs 10000 pour avoir conversé avec…son collègue Club Jockey Bernard Fayd’herbe, juste avant le départ de cette course, ce qui est désormais interdit. Que se disaient-ils ? Parlaient-ils de l’état de la piste ou de la démarche de Derreck David d’aller voir les commissaires ou tout simplement du déroulement de la course qui allait être courue ? Personne ne le sait et personne ne le saura… »

Eh bien, si personne ne sait ce que se disaient ces deux jockeys, pourquoi Week-End consacre tout un paragraphe à leur échange ? Pourquoi Week-End ne peut pas écrire qu’il n’y a eu AUCUN échange entre ces deux personnes, les deux sachant que c’est interdit de le faire avant une course ? Pourquoi extrapoler, et faire croire le contraire ? N’est-ce pas justement pour instiller le doute dans la tête des gens, ou jeter de la boue sur JMLS, PTP et la HRD ? Pire, l’auteur anonyme de « l’article » a le toupet d’écrire que « nous sommes allés au bout de notre enquête » ? Est-ce une « enquête » que d’extrapoler sur deux jockeys qui se retrouvent l’un à côté de l’autre ?

Tout l’article « Quest for truth » est bourré de ces paradoxes, contradictions et mauvaise foi chers à Week-End. Qui entend systématiquement monter les petits parieurs contre PTP, JMLS et la HRD. Il est écrit que Fayd’herbe a usé de subterfuge. L’auteur de l’article peut-il prouver cela ? Bien sûr que non, mais il faut juste l’écrire, pour blesser, et instiller le doute dans la tête des gens. Mais les extrapolations de Week-End n’ont d’ailleurs que cela pour but. Pourvu qu’ils descendent le seul organisateur de courses semaine après semaine. Dans le but évident de montrer « qu’avant » c’était  « mieux », n’est-ce pas ? Mais n’est-ce pas un membre même de ce club « d’avant » qui avait avoué, sur une radio privée, que lors de l’existence de ce club « les courses aussi étaient truquées. » Seul Mazavaroo a rapporté cette déclaration en Une, Week-End évitant soigneusement d’en faire état !

Voilà donc la manière de faire des auteurs de ces « articles », censés être le fruit « d’enquêtes », mais qui ne sont en fait qu’élucubrations d’esprits malades et haineux. Malheureusement, si Jean-Michel Lee Shim, PTP et les responsables de la HRD ont des remèdes pour des chevaux malades ou blessés, ils ne trouveront aucun antidote à la haine déversée sur eux, chaque semaine !, par Week-End. Encore une preuve : »Venons-en à la course elle-même. Jamais, au grand jamais, Derreck David n’a pas monté Footy Goal « agressively » et jamais il n’a tenté ne serait-ce que de garder sa position. Tout ce qu’il a fait, c’est de suivre le peloton et regarder la course comme un simple spectateur. A-t-il induit les commissaires de courses et le public en erreur ? La réponse est définitivement oui, mais aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’a pas été inquiété et sa monte est passée comme une lettre à la poste. Il semblerait que c’est le « new normal, isn’t it Mr Deanthan Moodley ? ».

Si les commissaires de courses n’ont pas trouvé à redire sur la monte  de ce jockey, pourquoi Week-End extrapole et prête des intentions, tant au jockey qu’aux responsables des courses ? Si Deanthan Moodley demandait aux auteurs de cette extrapolation de venir s’expliquer, avec preuves à l’appui, pourront-ils le faire ? Bien sûr que non, car l’essentiel est d’instiller le doute partout, et de faire croire que tout va mal au Champ de Mars depuis que PTP est aux affaires ! C’est bête, méchant et petit de la part des auteurs de ces extrapolations stupides, mais puisqu’ils croient dur comme fer dans leurs propres mensonges, personne ne pourra les dévier de leur « quest for lies » !

D’ailleurs, comme nous le soulignons, Week-End trouve la gageure de dire tout et son contraire sur PTP, JMLS et la HRD, tout en parlant le plus normalement du monde du programme des courses (avant qu’elles ne soient annulées pour cause de grosse pluie).Ceux qui ont ouvert cet hebdomadaire auront donc remarqué que le programme détaillé de ces courses est pris en sandwich entre  l’article « Quest for truth » et sur celle ayant pour surtitre « People’s Tote et ses manquements ».Comme si l’auteur/les auteurs voulaient avoir  le beurre et l’argent du beurre. Soit jeter de la boue sur PTP, JMLS et la HRD, tout en appâtant les turfistes avec le programme du jour. Parce que si courses il y a, c’est que « tou korek », non ? Mais c’est cela la mauvaise foi. Et elle saute aux yeux. Nul besoin d’aller dans un « quest for truth » pour  comprendre la quête haineuse de Week-End chaque semaine  !

Sedley Assonne

Leave a Reply

Your email address will not be published.