June 15, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Metro Express : La Phase 4 – Réduit/Côte d’Or – débute en avril

La construction de la phase 4 du projet Metro Express, c’est-à-dire le trajet RéduitCôte d’Or, débutera en avril prochain. Les travaux vont durer deux années et la phase 4 sera opérationnelle en 2025. En ce qui concerne la possibilité d’extension de la ligne de métro dans la région nord, aucune décision n’a été prise jusqu’ici. En revanche, toutes les possibilités d’extensions dans les autres régions du pays, à savoir le Sud, l’Est ou encore l’Ouest, sont à l’étude.

« Nous nous concentrons en ce moment sur la phase 4 du Metro Express. Ce sera un parcours entre Réduit et Côte d’Or, passant par Moka, Helvetia et Saint-Pierre, entre autres. À ce stade, cinq compagnies indiennes ont été sélectionnées par le gouvernement de l’Inde, ainsi que l’Exim Bank, pour la réalisation de ce projet. Nous procédons en ce moment aux formalités de ‘Procurement’. La construction sera enclenchée en avril 2023 et prendra fin en 2025 », avance Lovashini Sooben, ingénieure chez Metro Express Ltd (MEL).

Interrogée sur les probabilités d’extensions vers d’autres régions de l’île, dont le nord, Lovashini Sooben explique que la MEL n’a rien envisagé à ce stade. « En ce qui concerne une éventuelle extension du parcours du Metro Léger jusqu’au Nord, MEL ne peut prendre une décision à ce stade. Pour cela, nous devons d’abord préparer un Master Plan, une démarche faite en collaboration avec le ministère des Transports terrestres et du Metro léger. En outre, nous aurons à effectuer des études dans différentes régions, notamment pour savoir dans quelles régions ou quels endroits en particulier le Métro léger est en grande demande », explique notre interlocutrice. L’ingénieure fait ressortir qu’il y a certes un engouement pour le métro léger à Maurice mais un Master plan est impératif pour savoir dans quelles régions le métro léger a plus d’impact. « Ceci dit, à ce stade, nous ne pouvons confirmer si le métro léger sera étendu jusqu’au Nord, d’autant que nous aurons à faire face à plusieurs complications, dont l’Apraavasi Ghat. Il nous faut avoir l’approbation de l’UNESCO », dit-elle.

En revanche, poursuit l’ingénieure, des extensions sont bien plus probables dans le Sud, notamment jusqu’à l’aéroport et dans divers villages, entre autres. « Les habitants du Sud seront mieux connectés avec la capitale avec l’extension du métro léger. Il y a aussi des potentiels d’extension dans les régions Est et Ouest, à savoir à Barkly. Nous avons déjà entamé des négociations avec Médine pour exploiter les options qui s’offrent à nous », affirme Lovashini Sooben.

Leave a Reply

Your email address will not be published.