February 22, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Actualités Interview Lifestyle News

Musique locale – La “cheap music” dénoncée

Ironie : Dans les années 70/80, des géants comme Siven Chinien et Bam Cuttayen se voyaient interdire d’antenne pour textes jugés « anti-gouvernementaux ».Pourtant, ce qu’ils écrivaient constituent jusqu’à ce jour le meilleur de la chanson mauricienne. Et aujourd’hui, alors que des groupes ou individus deviennent « célèbres » du jour au lendemain, en malaxant un morceau en home-studio, leurs chansons, comportant des paroles obscènes, sont jouées partout, et même tolérées par le pouvoir, l’ICTA ne voyant aucun mal à ce que des jurons soient véhiculés en public.

Nul besoin de citer les noms de ces nouveaux arrivés sur la scène musicale. Qui ont la particularité de pousser comme champignons après la pluie, et qui vraisemblablement n’ont cure de finir  comme « dizef loraz », car ils ne sont pas là pour faire carrière, mais plus pour frimer, se faire voir dans le monde du paraître, qui adore ce genre d’idoles.

Mais s’ils monopolisent l’attention, ce n’est pas pour autant qu’ils sont aimés de tous. Ainsi, des voix s’élèvent déjà pour dénoncer cette « cheap music » qui fait littéralement honte. Car, comme le soulignent Sky to Be et Ti Kenzo, ces artistes ne savent pas chanter, n’ont aucune notion du travail en studio et seraient incapables de pondre de bons textes. Ti Kenzo,ancien membre des Street Brothers,et fin rappeur aux textes ciselés, n’y est pas allé de main morte dans un post sur sa page Facebook :

« Zordi monn pran 1 letan monn ekoutt inP lamizik ki sipozé tendance ki p touyé actuellement. Avec tou facilité ki zot ena aster mo demann mwa ki sa bann performance kot mazorité p fer bann concert Playback sa montré si vremem zot bizin perform Live ouswa en Sound-system eski zot pou kpav asiré parski Auto-tune pa gagne mett dan Live ou sound-system.

Tou sa fasilité zot ena la zot p assassinne sa long Konba inn amené.Ena bkp ki ena talent ki p fer bann tune ki bon mé li zis pou lamizma mesaz inepli ena so plass inepli ena lamizik engazé bkp inn endormi, bann disc vulgaire ki a la mode kot p maltrett fam(zot blyé ki zot ena mama , soeurs, fam zanfan dan zot lakaz).Monn fer lamizik vulgaire a lepok mé li ti kontt system mé pa ti vulgaire pou abess mo pep …

Ena pou dir p zalou zot sipa p mett lorguey mo pna pou mett lorguey parski monn fini fer mo preuv kot monn resi allé avek lamizik san etre prétentieux bizin bkp sacrifice ek détermination pou resi fer saki monn fer la scène monn monté avek bann musicien monn zué alrs pa p mett lorguey

C zis 1 consta.Lamizik inn dévalué li domaz .Selma zamé tro tar parski ena bon talents espérons zot recadré zot .

Viv lamizik…. »

Sky To Be,dont le premier album avait fait un tabac,avec notamment « Dodo baba »,et fin compositeur et parolier,abonde dans le sens de Ti Kenzo :

« Mo trouver nou ti l’île Maurice ine mari évoluer au nivo musique. wow bokou artist bokou étoile montan et seki seryer aster avec evolution to zis bizin cone servi computer imper cubase. To conne zouré imper et si tone déjà fer composition lekole alor To profite sa ti conaisence la To rassembler banne mots la imper ryme du genre si tone dire m truc couma (zess to ajouté stress caress fess) après mm to lavoi pas bon mm to sante endehor lamisik korek sa kapav dresser sa avec oto tune et pou met sa caré bimaker la pou fer si ti Mazik tire n zolie foto pou met lor l’affiche ene ti camouad seryer ki n bon tracer ki kapave met n ti cash dan n soiré ensam nou réfléchi n titre pou soiré en mm temp fer n buppou morso la hummmm nou apel li Soiré fer zess ar to belle fess. Hummm banne ti par la couma pou tanne fess fer zess zot pou vini zot et zot mm ki pou dépensé pliss dan Soiré la et toi tone vine ene artist ene star super konu après Soiré ine ggne n ti capital fer clip la rod n deux trois belle fess ki cone fer zess abillezot Demi touni zot fer zot banne zess b c caré mo man c fai tone vine n star  si to kapav fer sa toesi b ki to p atane man. »

Ce qui saute aux yeux avec ce qui se fait actuellement au niveau musical, c’est que ces nouveaux morceaux se ressemblent tous. Piochant dans le chatta, le compa et le gangsta rap américain, ces nouveaux artistes reproduisent tous les cliché du genre. Avec des paroles abominables, qui dénigrent la femme, et des clips qui ne la mettent aucunement en valeur, et où la violence est omniprésente.

Le comble, c’est que même aux Etats-Unis, les Snoop Dogg et autres ténors de cette génération, ont cessé de faire cette musique « sexe ».Car, ils se sont tous fait remonter les bretelles par Dionne Warwick, une des grandes voix de la soul, et qui peut passer pour leur grand-mère. Dionne les a fait venir chez elle, et leur a dit ceci : »Pourquoi vous chantez ces morceaux vulgaires où vous insultez la femme ? Vous n’avez pas de mères, de sœurs, de tantes, de nièces ? »

Et boom, le message était passé. Et ces artistes ont abandonné ce style trash, pour faire de la vraie et bonne musique. Mais qui fera la leçon aux vulgaires d’ici ? Sachant qu’ils n’acceptent aucune critique, et pensent que c’est la jalousie qui guide ceux qui parlent d’eux ? Dont un des leurs fut arrêté par la police, purgeant un remand d’un an à Melrose, après découverte de drogue dure chez lui. Il s’est dit piégé par la Special Striking Team, mais le fait est que les représentants de ce nouvel ordre musical mauricien ont souvent maille avec les forces de l’ordre. N’est-ce pas « Polico Crapo » ?

Une autre voix s’est elevée, celle de Danny Seeburnsing,qui trouve dommage qu’une de ces chansons parle de « tir lanis ek koulou. Zot pena okenn respe pou dimoun.Zot pe kre 1 bann sante ki pena okenn valer. Dapre mo panse, sa bann artist la pena ledikasion, zot iletre. Sant bann sante ki ena pwa.Tou Zot sante nek dir zordi mo pilot twa, mo kounouk twa. Si oun al fer prizon, o mwin ou ti kapav al aprann kouma konpoze laba.Ou pe sant sante pou fer dimoun gagn laenn.Zis ar zanfan ki zot pe gagn valer. Aret zoure dan zot sante,ena inpe bon manier. Fime inpe bon bon mas, zot kapav gagn inpe lespri.Sa bann lamizik la pe bate dan bis partou,ena dimoun bizin bes latet. E bizin dir sofer tegn sa kouyonad. Respekte ou prosin, pou ou prosin respekte ou. Zot pa pe sante, zot pe kre lager a traver sante.Si zot difil frote,met tep dan difil la.»

Les vulgaires comprendront-ils le message ?

Sedley Assonne

Leave a Reply

Your email address will not be published.