June 29, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

N. RAMGOOLAM CHEZ LE PANDIT SUNGKUR

0 0
Read Time:1 Minute, 46 Second

Fêter l’anniversaire de SSR chez le Pandit Sungkur serait vue comme une réponse du berger à la bergère, au niveau des associations socio-culturelles. La raison serait-elle celle d’être dans le « good book » de Navin Ramgoolam ? Pour avoir le meilleur deal quand l’exercice de marchandage prendra son envol ? 

Il est connu de tous que des membres des associations socio-culturelles de la région de l’est sont sur le terrain depuis des semaines déjà. Ils se sont joints à ceux du nord de l’île. De ce fait, plusieurs réunions ont été organisées dans différentes agglomérations de cette partie de l’île. Serait-ce une fissure de taille au sein de toute cette bande de lobbyistes, comme cela a toujours été le cas à chaque échéance électorale ?

À en croire les activités sur le terrain, les protagonistes se livrent à une guerre larvée. D’où ce clash annoncé. Ce qui laisse croire que le mot d’ordre de Navin Ramgoolam n’a aucune valeur. Ce dernier avait lancé chez le Pandit Sungkur que « bizin pas guet kast et communauté. Ler ou ale vote, pa vote pou enn vaish, pa pou vote pou enn ravided, pa vote pou enn rajput, pas vot pou enn telegou, pas vote pou enn tamoul ». Or, sur le terrain, le « mood » est tout autre.

En deuxième lieu, de par sa présence à Triolet, Navin Ramgoolam se serait tiré une balle dans ses propres pieds. Il avait annoncé une politique de rupture. Mais rien de tel dans sa bataille pour la reconquête du pouvoir. Ce qui laisse certains avancer que Navin Ramgoolam adopte toujours sa politique archaïque et trompeuse. Parler de rupture en faisant les yeux doux aux Pandit Sungkur et autres, Navin Ramgoolam n’a pas changé.

Ce qui laisse planer des doutes sur ce que nous réserve l’avenir, si au cas où il retournerait au pouvoir. Ce serait sans compter sur le retour des Soornack et autres Pandit Sungkur dans les couloirs du Prime Minister’s Office, accompagnés des Assirvaden, Kalyanee Virahsawmy pour ne citer qu’eux.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %