July 13, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Océanarium – L’Odysseo inauguré par le Premier ministre

Lundi 30 août est une date à marquer d’une pierre blanche. En effet, L’Odysseo, le plus grand océanarium de l’océan Indien de la région a été officiellement inauguré par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à Les Salines, Port-Louis. Réalisé par le groupe Eclosia et Cleer Reef International, le projet a nécessité des investissements à hauteur de Rs 585 millions. L’océanarium ouvrira ses portes au grand public le 6 septembre 2021.

Dans son discours de circonstance, le Premier ministre a souligné que la protection de la faune et de la flore est au cœur des priorités du gouvernement et que cette initiative du secteur privé confirme l’engagement de tout un chacun de protéger la biodiversité. L’Odysseo, a-t-il ajouté, est un symbole de la modernité, et la volonté de parti- ciper à la valorisation du patrimoine marin et la protection de l’écosystème marin. « L’Odysseo répond à des attentes touristiques car il y a une forte demande de loisirs de caractère éducatif, culturel et écologique. De ce fait, l’océanarium contribuera à améliorer l’éventail de produits touristiques à Maurice » a- fait ressortir le PM dans son intervention.

Selon Pravind jugnauth, l’océanarium sera aussi « un pôle de recherche marine et favorisera la création d’emplois dans les secteurs d’activité liés à la mer. Il a fait ressortir qu’en ligne avec l’objectif de promouvoir l’économie bleue, l’océanarium qui est situé à proximité du terminal de croisière, permettra d’accueillir davantage, dès l’année prochaine, des paquebots de croisière à Port-Louis ». Ce terminal, construit à un coût de Rs 770 million, accueillera quelque 45 000 croisiéristes d’ici 2022 et 2023, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Chief Executive Officer du groupe Eclosia, Cédric de Spéville, a fait ressortir que l’Odysseo est un projet unique à Maurice qui a pour but de mettre en valeur la richesse de la faune et la flore de l’océan Indien et de sensibiliser les visiteurs sur l’importance et la fragilité du monde aquatique. L’océanarium, a-t-il déclaré, permettra au grand public de découvrir les différentes facettes de la vie sous-marine et de comprendre le fonctionnement de l’écosystème. L’Odysseo qui est d’une superficie de 5 000 mètres carrés, est construite sur un terrain de 1,5 hectare. Au total, 3 500 espèces animales marines se retrouvent dans deux millions de litres d’eau.

Ce projet d’envergure du groupe Eclosia dispose aussi d’un solide programme de conversation notamment pour les tortues marines qui sont « l’emblème de notre océan ». Ces créatures fantastiques et préhistoriques sont friandes de nos eaux et viennent sur nos rivages, lagons et récifs coralliens pour se reproduire, s’abriter et se nourrir. Leur présence est très importante pour maintenir l’équilibre de nos écosystèmes marins côtiers. Malheureusement, certains d’entre eux sont encore braconnés et d’autres sont souvent retrouvés blessés dans nos lagons et sur nos côtes, devenant des proies faciles. Contribuer à leur protection par des programmes spécifiques de sensibilisation et d’éducation est certainement l’une de nos priorités !

Le programme comprend aussi une régénération des coraux, autrement dit les récifs coralliens qui offrent d’énormes avantages à la faune, aux écosystèmes côtiers et à notre civilisation. Ils servent de pépinière et d’abri aux organismes marins et sont essentiels pour protéger les plages côtières, les villes et les communautés de l’impact des tempêtes, de l’érosion et des inondations. Une triste et indéniable vérité : les coraux sont en danger de mort. En effet, qui n’a pas été témoin des énormes cimetières de coraux gisant dans nos lagons ? En partenariat avec les institutions locales, l’équipe d’Odysseo entend apporter son expertise et ses connaissances pour aider à stimuler la reproduction des coraux et les réintroduire dans l’océan.