Read Time:2 Minute, 40 Second

« La clé du succès de la relance du secteur du tourisme, est de réaliser ‘One Mauritius’ et elle repose sur les synergies entre les secteurs public et privé ainsi que sur une meilleure coordination au sein des organisations publiques. » C’est ce qu’a déclaré le ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, dans une déclaration à la presse, hier mercredi 16 mars, à Port-Louis qui a pour objectif d’accueillir au moins un million de touristes d’ici décembre 2022.

Il a présenté les axes stratégiques à court terme pour la relance du tourisme à l’horizon 2022. Il a rappelé que la stratégie touristique pour l’année 2022 a été formulée dans la perspective de « One Mauritius », c’est-à-dire par un groupe de travail conjoint du secteur public et du secteur privé.

Le ministre Obeegadoo a annoncé que trois dimensions clés ont été prises en compte dans l’élaboration de la stratégie. « La première, soit la demande, implique l’augmentation des réservations en provenance des marchés inter- nationaux pour atteindre le niveau d’arrivées de touristes de 2019 et encourager l’augmentation de la durée des séjours. La deuxième, à savoir l’offre, consiste à améliorer les installations touristiques pour augmenter les dépenses des touristes et améliorer l’expérience globale des clients. Ensuite, il y a la connectivité aérienne qui vise à garantir des conditions optimales de voyage et d’accès à Maurice. »

En outre, Steven Obeegadoo a développé les axes stratégiques qui ont été identifiés du côté de la demande, à savoir : se concentrer sur les marchés principaux, explorer les marchés d’opportunité, une campagne de basse saison, exploiter le plein potentiel des réunions, incitations, conférences et expositions et travailler dans une globalité en tant que « One Mauritius ». Quant à l’offre, il a indiqué que les priorités stratégiques sont d’assouplir les restrictions sanitaires, de promouvoir le tourisme de long séjour et d’améliorer l’expérience du client grâce à un partenariat public-privé.

Il a ajouté que trois recommandations principales ont été formulées pour assurer des conditions optimales pour les voyages à Maurice. Etablir un cadre de collaboration étroite entre les acteurs du tourisme et la MTPA afin de soutenir le décollage d’Air Mauritius en apportant un soutien tangible sur les routes identifiées conjointement. Rétablir le même niveau de connectivité et de capacité de sièges qu’en 2019 le plus rapidement possible. Explorer la connectivité directe avec de nouveaux marchés et de nouvelles destinations non desservies actuellement.

Le ministre a observé que le monde est confronté à des défis sans précédent avec la propagation de la pandémie du Covid-19 depuis deux ans. « Cela a déclenché des impacts économiques négatifs importants même à Maurice, et le secteur du tourisme peut être mis à contribution pour donner un coup de pouce à l’économie. Dans le cadre de la stratégie de relance, je vise à stimuler la demande sur les marchés principaux et les marchés d’opportunité en mettant l’accent sur la basse saison. Je souhaite aussi assouplir les restrictions sanitaires et donner une impulsion majeure au tourisme de long séjour en mettant l’accent sur le visa Premium. Je compte aussi relever le défi des connexions aériennes et de l’insuffisance de la capacité de transport aérien. »

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Previous post Premier League : Liverpool donne la leçon à Arsenal et revient à un point de City
Next post Ste-Croix : une collégienne de 13 ans filmée à son insu par son oncle
Close