February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion Politique

Opposition, « shame on you ! »

0 0
Read Time:4 Minute, 4 Second

La situation est grave. Après la décision d’ouvrir complètement nos frontières (car il en valait de la survie du secteur du tourisme) et les jours fériés de la première semaine de novembre où les Mauriciens en ont profité pour décompresser, la Covid-19 nous a ramenés bien vite à la dure réalité de la situation actuelle. Les autorités ont été contraintes de fermer tous les établissements scolaires, sauf les garderies, et de prendre les mesures restrictives qui s’imposaient pour freiner la propagation du Covid-19. Loin d’être solidaire en temps de crise, l’opposition parlementaire n’a rien trouvé que de mettre des bâtons dans la roue du gouvernement. Mais on s’étonne guère de ce ‘Stand’ de l’opposition qui en manque de combat « pe vinn rod rol ».

Au lieu de venir de l’avant avec des critiques constructives, les membres de l’opposition se sont engagés sur la voie de l’affrontement où coups bas et injures font légion, salissant l’image de notre auguste Assemblée. Lassés de ce pitoyable spectacle, les Mauriciens, à juste raison, n’accordent pas grande attention aux élucubrations d’une opposition qui carbure sur les malheurs de notre pays en ce moment. Le gouvernement doit se battre sur tous les fronts : relancer le tourisme, secteur en berne depuis le premier confinement en 2020, juguler la pandémie de la Covid-19 et maintenant répondre à une opposition, de mauvaise foi, qui a trouvé en la Covid-19 un nouveauvieux cheval de bataille et en les réseaux sociaux leur cheval de Troie.

Réseaux sociaux

Le prince de « Plaine Verte » autoproclamé qui n’est qu’un IZNOGOUD, qui ne viendra jamais Khalife à la place du Khalife, a fait des réseaux sociaux son terrain de chasse pour soi-disant informer, faire prendre conscience mais surtout pour haranguer la population contre le gouvernement voire à céder à la désobéissance civile. Et il a fait des émules … Souvenons-nous de ces soi-disant bon samaritains drapés d’imperméable qui ressemblaient étrangement aux ‘Protective clothes’ qu’utilisent les Frontliners devant l’hôpital Dr A.G. Jeetoo et avançant que la situation était critique, voire hors de contrôle à l’hôpital. Eh bien c’était encore un ‘fake news’, n’en déplaise à l’opposition ! L’irresponsabilité de certains membres de l’opposition en cette période de crise sanitaire… de crise tout court est déplorable. Attiser la colère et la haine en ce moment précis, est aussi irresponsable que de fumer dans une poudrière. La situation est explosive et peut dégénérer à tout moment. Souvenons de l’affaire Kaya, de son avocat absent ! Personne ne veut revivre de tels moments, surtout en cette période de pandémie.

Vaccination

Certes, Maurice est une démocratie mais Covid-19 oblige des mesures restrictives sont inévitables. Il en va de la santé voire de la survie même de la nation. Si les Mauriciens ont pu profiter de la plage, des sorties en famille et retrouver un semblant de normalité dans leur quotidien … il est temps de regarder la réalité en face : on ne peut combattre cet ennemi invisible efficacement sans vaccination. « La solution c’est la vaccination » et ce n’est pas un slogan creux, car malgré toute notre bonne volonté, il est difficile d’être 24/7 sur nos gardes. Il faut être réaliste. Les mesures sanitaires et les gestes barrières sont importants, mais à la longue ils lassent. Mais ce n’est pas une raison pour se laisser abattre. Au contraire, il faut se ressaisir et non pas céder à la panique, comme le voudraient certains irresponsables pour des raisons bassement politiques.

Vision et abnégation

Vision et abnégation. C’est à cela qu’on reconnaît les vrais leaders. Et à ce titre le Premier ministre Pravind Jugnauth est en train de donner une leçon et une claque magistrale à ses détracteurs. À vendredi 12 novembre, 858 131 personnes avaient déjà fait deux doses de vaccin anti-covid sur une population de 1, 2 millions de personnes. Mieux, la campagne pour la troisième dose appelée ‘booster shot’ bat son plein et même si les collèges sont fermés, la campagne de vaccination pour les 15 -17 ans continue. De plus, une commande d’un million de vaccin Pfizer est attendue sous peu. Maurice est cité en exemple en Afrique sur sa gestion de la pandémie, surtout en ce qu’il s’agit de sa campagne de vaccination. Mais visiblement, cela agace une partie de l’opposition qui trouvera toujours à redire.

Le chien aboie, la caravane passe et rien ni personne ne pourra faire obstacle au travail acharné de notre PM en vue de protéger la population contre la Covid-19. Les Mauriciens ne sont pas dupes et savent qui sont les vrais patriotes et les « roder boutes » et autres vautours politiques prêts à tout pour s’accaparer le pouvoir. ‘Shame on them !’

Cassam Dhunny

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %