May 21, 2024
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

Pour Rachel Corrie et Shireen Abu Akle

Conseil de sécurité des Nations Unies. C’est le nom de cette instance composée de quinze membres, dont cinq sont des membres permanents. A savoir la Chine, les Etats-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni. Imaginez maintenant si la Chine et la Russie n’en étaient pas membres, le monde aurait été à feu et à sang, car les trois autres membres ne font rien pour la promotion de la paix dans le monde.

D’ailleurs, au lendemain des attaques du Hamas en territoire Israélien, les Etats-Unis ont pressé le Conseil de sécurité de condamner le Hamas, alors que depuis 1948,les Etats-Unis, la France et la Grande Bretagne savent que les Palestiniens ont été éjectés de leurs terres. Au lieu donc de reconnaître qu’ils sont pour une grande part dans le drame Palestinien, les Etats-Unis continuent de jouer au va-t-en guerre.

Le premier move de Joe Biden a été de se ranger de facto du côté d’Israël, soutenant qu’ »Israël a le droit de se défendre ». Comme si en face, il n’y avait que des invisibles, qu’il valait mieux ne pas nommer. Pire, Biden a même envoyé un destroyer au Proche Orient, encore une fois pour soutenir Israël, alors que les Palestiniens ne sont même pas en guerre contre les Etats-Unis !

On peut donc se demander s’il ne faudrait pas changer l’appellation du conseil de sécurité en conseil de guerre ? Car, depuis 1948 à ce jour, les Nations Unies n’ont jamais rien fait pour protéger les Palestiniens, laissant Israël encercler Gaza et boucler les territoires occupées. On peut aussi se demander pourquoi la Chine et la Russie n’ont eux aussi jamais levé le petit doigt pour réclamer l’indépendance de la Palestine ? Est-ce parce que les épines du Tibet, de la Crimée, et maintenant de l’Ukraine leur font toujours mal aux pieds ?

La guerre est aussi devenue un phénomène de culture, avec Madonna, grande prêtresse de la Kabbale, Gal Gadot, ancienne soldate de Tsahal devenue  actrice et Nathalie Portman affichant leur soutien à Israël, et condamnant les « horreurs » commises par le Hamas. Le temps peut donc changer un individu du jour au lendemain, n’est-ce pas Nathalie Portman ?

Cette actrice avait, il y a quelque deux ans de cela, rejeté une invitation de Benjamin Netanhyahou de venir recevoir un prix en Israël. Dans un acte de bravoure et d’humanité, elle avait refusé d’y aller, arguant que Netanhyahou commettait trop d’atrocités envers les enfants Palestiniens. Si elle était passé de la parole aux actes à l’époque, sûr que rien de ce qui est arrivé ne serait survenu. Mais les « people » sont trop occupés, n’est-ce pas ? Et puis, que vaut une vie palestinienne, Nathalie Portman ?

En fait, tout est fait pour diaboliser les Palestiniens. Durant tout le temps où les colons Israéliens, soutenus par l’armée, terrorisent les Palestiniens, ni CNN, LCI, BBC et autre média occidental n’en parlent. Il a suffi que le Hamas venge des années d’oppression pour que tout ce beau monde se réveille et se découvre des vertus de « journaliste » ! D’ailleurs, on attend toujours les conclusions du rapport Américain sur l’assassinat de la journaliste Shireen Abu Akleh, liquidée de sang-froid par un sniper Israélien. Faut-il aussi rappeler que cette journaliste avait la nationalité Américaine ? Rachel Corrie aussi était Américaine, et personne aux Etats-Unis ne se souvient qu’un bulldozer Israélien l’avait assassinée. Ni Nathalie Portman, Madonna et encore moins Gal Gadot ne parlent de ces deux femmes assassinées par Israël !

Il est donc odieux et pathétique que l’Occident tente toujours de dédouaner Israël, le présentant comme la « victime », alors qu’il est le bourreau qui génocide le peuple Palestinien depuis 1948 ! Mais pourquoi s’étonner ? Ces membres du conseil de sécurité ont eux aussi fait la même chose qu’Israël. A savoir envahir des pays, et soumettre leurs peuples. Les survivants des Natives Americans sont là pour témoigner. Tout comme les descendants d’esclaves ne doivent jamais oublier qui sont les pays qui sont venus faire des rapts d’hommes et de femmes Noirs en Afrique.

La France, la Grande Bretagne et les Etats-Unis partagent donc des liens de sang avec Israël. Et ils ne feront rien pour qu’advienne un Etat Palestinien. Il faut d’ailleurs rappeler que ce sont ces mêmes pays qui ont soutenu l’apartheid en Afrique du Sud, laissant Nelson Mandela croupir à Robben Island pendant 27 ans, pour finalement, sous la pression internationale, reconnaître que le régime Sud-Africain était raciste.

Ceux qui ne connaissent donc pas l’histoire du monde sont donc priés de se taire. Car, à défaut d’être complices du massacre d’un peuple, ils jettent de l’huile  chaude sur la douleur des Palestiniens. Honte donc à ces Mauriciens qui affichent fièrement sur leurs murs Facebook « Je suis Israël ».Ils affichent en fait leur fierté d’applaudir la mort des innocents !

Sedley Assonne

Leave a Reply

Your email address will not be published.