September 26, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Politique

Pravind Jugnauth : « 10 000 emplois seront créés pour les jeunes sous notre prochain mandat »

0 0
Read Time:6 Minute, 0 Second
« Ou conne mo passé et ou conne passé Navin Ramgoolam ou besoin faire le bon choix », a lancé le Premier ministre sortant

C’était devant une foule enthousiasmée que Pravind Jugnauth a brossé un tableau du bilan de son gouvernement et a annoncé les mesures qu’il compte prendre pour améliorer davantage la vie des Mauriciens s’il retourne au pouvoir. Parmi autres choses qu’il a annoncées, le Premier ministre sortant a déclaré que sous son prochain mandat 10 000 emplois seront créés pour les jeunes. Il n’a pas manqué à fustiger Navin Ramgoolam pour son caractère à la fois immoral et brutal. « Non seulement li faire so 400 coups, li lève la main aussi », a rappelé Pravind Jugnauth en évoquant la relation de Navin Ramgoolam avec Nadini Soornack.

« Mo ene homme de principe et de valeur, mo envie inculquer sa banne valeur la a banne jeunes », a souligné Pravind Jugnauth avant de demander à la foule présente de faire le choix entre lui et un Navin Ramgoolam immoral. Rappelant du coffre-fort de Navin Ramgoolam et de ses Rs 220 M, Pravind Jugnauth s’est demandé si la population « pou refaire confiance ene dimoune kum sa » (ndlr : Navin Ramgoolam).

Il a réitéré son intention d’augmenter la pension de vieillesse à Rs 13 500. Avant de dire que c’est tout à fait possible car il a déjà travaillé sur les chiffres, Pravind Jugnauth a rappelé que cette prestation sociale n’était que de Rs 3 623 en 2014, il l’avait augmenté à Rs 5 000 avant de passer à Rs 6 710. « Mo croire ki nous bizin ena gratitude pou banne grands dimounes ki finne contribuer dans richesse sa pays la », a-t-il dit sous des applaudissements de l’assistance.

« Pas pou ena gomme pou effacer si ou faire erreur…. »
Il a rappelé que le pays « ti en bas la haut » quand le MSM/ML avaient pris le pouvoir en 2014. « Zotte tout conner ti ena à la tête sa pays la ene premier ministre ki pas ti interesser avec travaille pou pays mais ti pe faire majakaro… » a-t-il dit avant de se référer au témoignage de la fille de Nandini Soornack qui a affirmé que Navin Ramgoolam frappait sa mère. « Li pas ti juste faire so 400 coups, mais li lève la main aussi », a-t-il rappelé en demandant à l’assistance de ne pas rire car « pena narien comique la dans, au contraire li grave seki linne faire ».

Parlant du MMM, le leader du MSM a déclaré que c’est un parti qui va à la déroute. « Ene leader historique sois disant mais ene question li na pas poser dans parlement, après li vine dire ou li pou defanne ou ? », s’est-il demandé. Il n’a pas attardé sur le MMM car selon ses dires ce parti est à la déroute et pour lui le seul adversaire politique est Navin Ramgoolam. « Ou conne mo passé et ou conne passé Navin Ramgoolam, le choix c’est ou ki bizin faire. Comparer et analyser pou ki ou faire le bon choix », a-t-il encore dit avant d’ajouter « si ou faire erreur pas pou kav effacer avec gomme elastique sa », a rappelé l’orateur.

Au chapitre de Métro Léger (ML) Pravind Jugnauth a souligné qu’il avait l’intention d’apporter un plus au mode de transport public. « Aujourd’hui le ML est devenu une réalité », a rappelé l’orateur avant de lancer : « zotte ti pe dire ki sa pas pou parer a temps, mais nous fine reussi faire li ». Il a, dans ce contexte, indiqué que la phase II du projet, soit de Port-Louis à Curepipe, sera prêt aussi. « Quand nous fini faire Port-Louis Curepipe, nous pou faire Port-Louis le Nord et après nous pou faire Curepipe le sud et après nous pou etendre sa service la pou l’Est et l’Ouest du pays…. ».

« Mo gagne frisson… »
Poursuivant sur sa lancée, Pravind Jugnauth a déclaré que la somme de Rs 450M a été allouée à la circonscription No 4 pour des projets de développement. « Quand nous ti prend NDU ti doit cash, quand nous fine fini paie sa dette la petit à petit nous finne commence faire banne projet pou permettre ou vivre pli bien et nous fine investir Rs 450M pou sa banne projets la…. ». Tout en étant d’accord qu’il reste beaucoup à faire, Pravind Jugnauth a dit que cette circonscription ne sera pas négligée sous son prochain mandat. « Paski moi mo ene dimoune ki faire seki mo dire, mo pas juste causer », a-t-il dit avec force.

Au sujet de la prolifération de la drogue sous l’ancien régime, le leader du MSM a déclaré : « mo gagne frisson kan mo maginer ki manière zotte fine accumule richesse », a dit Pravind Jugnauth qui a rappelé que son gouvernement n’a pas hésité à instituer une commission d’enquête pour dénicher les vrais trafiquants. « Avec moi mafia la drogue pena barre, mo mettre zotte derriere baro » a-t-il lancé sous des applaudissements. « Mo gagne frisson kan mo maginer kuma zotte finne accumule richesse », a aussi dit l’orateur. Pour lui, les policiers sont des gens honnêtes qui font leur travail et qui risquent leur vie pour procéder à l’arrestation des trafiquants de drogue. Il a profité pour rappeler qu’il a tenu sa promesse de permettre aux policiers de s’organiser au niveau de leur syndicat. Pravind Jugnauth a aussi signifié son intention d’instituer un plan d’assurance pour les couvrir en cas d’accident ou d’agression lors de l’exercice de leur fonction. Dans le même souffle, Pravind Jugnauth a annoncé que les policiers qui ont 20 ans de service seront automatiquement promus au poste de sergent et que les postes de police seront dotés d’équipements modernes pour mieux assurer la sécurité de la population.

Au sujet de salaire minimal, l’orateur a rappelé que les femmes qui étaient employées comme « cleaners » touchaient que Rs 1 500 comme salaires. « Quand mo fine trouve sa l’injustice la mone faire en sorte ki zotte touche Rs 9 000 ». « Mo pas d’accord avec l’injustice », a-t-il réitéré. Dans ce même contexte, il a rappelé que c’est son gouvernement qui a introduit le « negative income tax » et que du coup c’est à la MRA de « tire l’argent dans so la caisse pou mettre dans ou poche… ». Cela concerne 70 000 employés, a indiqué le leader du MSM.

Sur les nouvelles lois de travail, le Premier ministre sortant a rappelé qu’avec ces nouvelles dispositions les employés auront droit à sauvegarder leur contribution mensuelle et de voir cette contribution transférer d’une compagnie à une autre.

Le Lancement de la campagne du MSM en images
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %