December 3, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

PRAVIND JUGNAUTH :

0 0
Read Time:2 Minute, 33 Second
Dépôt de candidature

C’est la déclaration faite par le leader de l’Alliance Morisien (AM), Pravind Jugnauth, à l’issue de l’enregistrement de sa candidature hier matin à l’école du gouvernement Reverend Edward Walter, Quartier Militaire. Il était entouré de ses deux colistiers, Yogita Sawmynaden et Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Pour Pravind Jugnauth, une grande victoire se dessine à l’horizon. Il se dit « serein et confiant ». « L’enthousiasme des partisans est plus qu’évident et nous n’avons aucun doute quant à une victoire 3-0 ici dans la circonscription No 8 », a-t-il dit dans un calme absolu. Cette confiance il l’attribue au bilan que ses deux colistiers et lui-même ont à présenter aux habitants de cette circonscription.

Sur la candidature de Navin Ramgoolam au No 10, Pravind Jugnauth a rappelé que celui-ci « ine sauver depi No 5 kot linne faire defaite » et il se dit confiant que les habitants de No 10 sanctionneront le leader des rouges. « Seki li representer et avec so banne frasques ki linne commettre mo pena doute ki banne habitants No 10 pou sanctionne li », a dit le Premier ministre sortant.

S’agissant le dossier de Navin Gate, Pravind Jugnauth souligne qu’il a lui aussi eu l’occasion de prendre connaissance des documents de la banque hier (Ndlr : parlant de lundi). Il a précisé qu’il s’agit des documents authentiques et qu’aujourd’hui Navin Ramgoolam se trouve devant le tribunal du peuple. « Li doit banne explications à ca peuple la », a-t-il dit avec force.

Au sujet de son oncle, Ashok Jugnauth, le leader de l’AM a rappelé qu’il avait été candidat à trois reprises dans la circonscription No 8 et qu’à chaque fois « li finne gagne batter ». Il souligne que durant cette campagne, son niveau est encore au plus bas de l’échelle. C’est pour ainsi dire « li pou gagne ene bon defaite encore ».

Il a toutefois lancé un appel à l’électorat de ne pas s’adonner à des votes panachés mais de voter bloc les trois candidats de l’AM. Il se dit être sur la même longueur d’onde que le ministre Mentor qui lui aussi a lancé un appel au vote bloc. « Mo conner beaucoup dimoune envie trouve moi retourne Premier ministre. Pou mo retourne Premier ministre, mo bizin gagne ene majorité confortable pou dirige pays », a-t-il lancé.

Au chapitre d’appartenance ethnique, Pravind Jugnauth a dit qu’il est contre la déclaration ethnique mais il ne peut être tenu responsable si la situation est telle car l’opposition n’a pas voté en faveur de la loi portant sur la réforme électorale. « Pou moi c’est inacceptable dans ene republique moderne ».

Soulignons que les trois candidats de No 8 ont donné rendez-vous aux partisans de l’AM à la place de la gare de St Pierre. Munis de leurs pavillons et des instruments de musique ils ont chanté victoire tout au long de la route jusqu’à Quartier Militaire.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Politique

Pravind Jugnauth :

0 0
Read Time:7 Minute, 32 Second

Hommes et femmes, tout âge confondu, ont bravé le fort vent qui s’abattait sur la capitale jeudi dernier pour montrer leur support à l’AM qui tenait un meeting dans la circonscription No 3 à Plaine Verte. Accueilli avec enthousiasme, le leader du MSM et de l’AM Pravind Jugnauth, a évoqué sa détermination de mettre fin à la prolifération de la drogue dans le pays. Il a, en ce sens, déclaré : « monne dire banne officiers l’ADSU casse le rein banne trafiquant la drogue ». L’occasion pour lui de signifier son intention d’ouvrir un complexe sportif moderne dans la région une fois qu’il sera reconduit au pouvoir.

Pendant une bonne demi-heure, Pravind Jugnauth a pu avoir l’attention d’une audience venue pour écouter ce que l’AM a à leur proposer en cas de victoire. Précis, clair et directe dans son approche, le leader de l’AM a rappelé que c’est son gouvernement qui a eu le courage d’instituer une commission d’enquête sur la drogue. « Navin Ramgoolam jamais finne gagne courage pour mettre ene commission d’enquête malgré nombre de fois ki nous ti faire ene telle demande », a-t-il lancé avant de dire : « mo pas pou tolère banne trafiquant la drogue paski mo pas le ki nous banne jeune rentre dans sa monde la ». « Mo pou sans pitié et monne dire banne officier l’ADSU casse le rein banne trafiquant », a dit avec force Pravind Jugnauth sous des applaudissements.

Pravind Jugnauth a brossé un tableau du bilan de son gouvernement en rappelant d’emblée les grands projets réalisés. Outre les routes, il y aussi la construction d’un pont moderne qui relie Coromandel à Sorez. Il a dans la foulée parlé du tronçon Verdun-Terre Rouge sous Navin Ramgoolam qui a nécessité de nouveaux investissements pour sa réparation. « Sans oublier ring road ki ti fini ecrouler sans même ki ti gagne tremblement de terre », a ironiquement dit le leader du MSM. Il a aussi parlé du Bagatelle Dam dont le coût initial de Rs 3.1 Mds est passé à Rs 6.2 Mds en raison « ki reservoir la ti pe couler ». « Seki pli grave, a fait ressortir l’orateur, zotte faire reservoir sans treatment plant… ». Expliquant que la distribution d’eau 24/7 est une réalité pour la majorité des abonnés de la CWA, il concède que le reste de la population aura également la possibilité d’avoir un service 24/7. Et de promettre à ce stade : « sous nous prochain mandat tout dimoune pou gagne de l’eau kuma besoin ».

« Pe faire propriétaire bus individuel peur… »
Sur le plan sportif, Pravind Jugnauth a rappelé qu’il y a eu beaucoup de développements infrastructurels. « Nous fine faire piscine olympique et la piste d’athletisme qui reconnue par la Fédération Internationale d’Athlétisme. La aussi Xavier Duval gagne pou critiquer mais quand li ti vinne stade cote d’or li ti impressioner par sa qualité la piste la…. », a souligné le leader du MSM. Il a exprimé sa satisfaction, voire sa fierté, que le stade de Cote D’or soit un vrai bijou. Il a aussi indiqué que seront inclus dans le cursus scolaire des activités sportives afin que soit inculquée chez l’enfant la pratique d’au moins une activité sportive. Pravind Jugnauth souhaite que cette culture soit aussi développée chez les adultes.

Au niveau de la santé, le leader du MSM a dit : « jamais pas finne faire autant sous aucun regime dans la santé kuma nous fine faire… ». Outre d’avoir recruté des médecins, nous avons inauguré un nouvel hôpital ENT ainsi que la construction d’un nouveau centre hospitalier pour le cancer à Solferino. Est aussi en voie de construction un nouvel hôpital spécialisé et moderne pour le traitement des yeux. Dans le même sillage Pravind Jugnauth a annoncé la construction d’un nouveau magasin pour mieux stocker les médicaments ainsi que celle d’un nouveau laboratoire plus sophistiqué pour des analyses. « Ou conner combien l’emploi sa pou créer la ? », a lancé le Premier ministre sortant. A ce stade il a rappelé que son gouvernement était prêt à recruter encore plus des médecins, mais, les élections obligent , ce projet a dû être mis au frigo. « Sinon zotte ti pou dire bribe électoral », a-t-il ajouté.

Au chapitre du Métro Léger, l’orateur a dit avec force : « nous ti envie donne ou ene moyen de transport confortable et nous fine reussi faire li ». « Seulement la Ptr pe créer la peur dans l’esprit bane proprietaire bus individuel pe dire zotte ki pou napli bizin zotte et zotte pou bizin fermer, mais laisse mo dire ou avec métro nous pou bizin encore plus bus individuel pour transporte dimoune kot banne different stations, alors na pas gagne tracas et na pas tombe dans zotte piege », a dit Pravind Jugnauth. Toujours à ce chapitre, le leader de l’AM a déclaré que son prochain gouvernement a l’intention de faire que le métro couvre toute l’île.

« Rasse manger dans la bouche zanfan pauvre… »

S’agissant des développements au niveau de la région, Pravind Jugnath a souligné qu’il y a eu pas mal de travaux qui ont été effectués durant le mandat du gouvernement sortant. Entre autres projets réalisés, il cite la construction des drains tant à Plaine Verte qu’à Roche-Bois, la réfection des routes et l’installation des lampadaires dans les artères principales. Pravind Jugnauth a saisi de l’occasion pour réitérer son intention d’aligner la pension de vieillesse sur le salaire minimal, soit à Rs 9 000. Ajoutant qu’il augmentera la pension de vieillesse atteindra la barre de Rs 13 500 jusqu’à la fin de son mandat en 2024.

Dans le secteur du travail, le leader de l’AM a rappelé que son gouvernement a voté une loi portant sur le Portable Retirement Gratuity Fund (PRGF) permettant ainsi à un employé de ne pas perdre la contribution de son employeur au cas ou il déciderait de quitter ou même s’il serait remercié. Il a rappelé que les fonctionnaires auront droit à Rs 1 000 comme une avance en attendant la publication du rapport du Pay Research Bureau (PRB). S’agissant la compensation salariale, Pravind Jugnauth a souligné que ce taux a toujours été supérieur à celui de l’inflation. Toujours sous ce même chapitre, il a qualifié Rama Sithanand de « vampire ki finne sousse du sang le peuple avec so banne mesure li ti prend ». A titre d’exemple, il a cité la taxe imposée sur les biens immobiliers, la taxe sur le taux d’intérêt que percevait chaque individu sur son compte en banque, l’enlèvement de pain « de la bouche zanfan mizer dans lekol ».


Pour conclure le leader de l’AM a demandé à l’assistance de lui répondre à cette question : « eski ou penser ki Paul Bérenger pou retourne Premier ministre sa pays la » ? Ayant répondu par le négatif, il a alors lancé un appel aux militants en ces termes : « joindre nous ou ki militant coltar combien temps ou pou reste lor coltar vine joindre nous et ensam a nous bouge vers progres sa pays la… »

Auparavant, le président du MSM Showkutally Soodhun, a rappelé de la contribution de l’Arabie Saoudite dans les fonds de développements à Maurice. Il a fustigé le leader des rouges, Navin Ramgoolam, pour sa volte-face autour de la question de l’ouverture d’une ambassade en Arabie Saoudite. Il a exhorté à l’assistance à ne pas commetre l`’erreur de « couper trancher…vote bloc 3 candidats MSM/ML », a-t-il lancé sous des applaudissements.Pour sa part le Dr Anwar Husnoo, candidat de la circonscription, a fait une sortie en règle contre Shakeel Mohamed qui, a-t-il dit, était ministre de l’emploi pendant cinq ans mais n’a rien fait pour les jeunes de Plaine Verte et Roche Bois. « Par contre, dit-il, li pe dire ki li pou mettre moi l’ICAC et li pou faire l’enquête lor bane dimoune ki nous finne donne travaille quand zotte retourne au pouvoir ». Ce qui l’a emmené à demander à la foule : « eski ou pou vote ene dimoune kum sa encore ? ». La réponse a été au négatif.


Tour à tour Mamade Boccus et Parvez Nusrally, également candidats de l’AM, ont démontré comment le Ptr leur a menti et leur a mené en bateau.
Ils ont eux aussi demandé que le vote soit bloc, « mais na pas couper trancher… ». Le même message a été lancé par Ivan Collendavelloo.
Rappelons que le meeting était présidé par Umar Cooligan, ex-maire de la mairie.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %