February 9, 2023
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
News

Projet PAGE et Dialogue National Pour adapter le système alimentaire à la nouvelle réalité

0 0
Read Time:3 Minute, 10 Second

Le projet Partnership for Action on Green Recovery Fund (PAGE) et le Dialogue National sur le Système Alimentaire ont été lancés dans le but de trouver des solutions pour mieux gérer les défis imposés par le changement climatique et la pandémie de la Covid-19. En termes de production, transformation et consommation locale.

Le 17 juin dernier, l’Attorney General et ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin, a participé au lancement du projet PAGE via Zoom. Un Dialogue National a été entamé. La coordonnatrice résidente des Nations unies pour Maurice et Seychelles, Mme Christine Umutoni, était à la Mauritius Cane Industry Authority à Réduit. Cet événement est une collaboration conjointe du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et des Nations unies. Parmi les nombreuses personnalités présentes, il y avait des repré- sentants de l‘UN Food Systems Summit Global Team et de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et ceux de l’Agence française de développement (AFD) entre autres.

Lors de son intervention, le ministre Gobin a fait ressortir que la pandémie de la Covid-19 a rendu cette lutte plus complexe. D’autant que les pays insulaires, déjà vulnérables au changement climatique, le sont davantage aujourd’hui face aux défis découlant de cette pandémie. Ainsi, il a dénombré les multiples vulnérabilités dont les sécheresses, les crues soudaines et les perturbations des routes commerciales. « Tous ces changements nous appellent à planifier en conséquence. » Il a rappelé que lors du confinement de 2020, le monde entier, y compris Maurice, a dû revoir sa façon de procéder concernant les systèmes alimentaires.

Selon Maneesh Gobin, le lancement de ce partenariat a une importance cruciale car il permet d’harmoniser des idées et d’examiner les problèmes multiformes qui se posent à différents niveaux et ainsi parvenir à une position commune pour Maurice tant au niveau local que régional. Il a insisté sur le fait que le système alimentaire doit être revu dans la façon de produire, de transformer et de consommer tout en prenant en compte la durabilité, les réseaux de distribution et la prévention du gaspillage alimentaire. Il a aussi exprimé sa gratitude envers tous les partenaires impliqués dans les programmes de collaboration. Il a réitéré l’engagement du gouvernement à tous les niveaux pour participer au dialogue régional et international. « Notre survie dépend de ce que nous faisons en ce moment ! »

« Pour une relance verte, juste et résiliente »

Pour sa part, Mme Umutoni a appelé les gouvernements à préparer leur propre dialogue national pour le système alimentaire mondial avec l’aide de l’ONU. « Ces deux programmes se complètent et il est donc important que nous entamions une relance après la crise actuelle pour faire face à la nouvelle réalité. » Elle a indiqué que ce projet PAGE, avec la collaboration de nombreuses agences des Nations Unies et un parte- nariat qui rassemblera des compé- tences, permettra à Maurice d’examiner les stratégies et les plans afin de concevoir et de mettre en œuvre une relance verte, juste et résiliente.

« Atteindre les objectifs de développement durable. » C’est en ces termes que la coordon- natrice résidente des Nations unies pour Maurice et Seychelles, a décrit l’objectif de ces deux programmes. Un objectif qui, selon elle, va au-delà des ministères, des départements et de la nation, mais qui engage une collaboration régionale. « Bien entendu, ces projets ne seraient pas réalisables sans la contribution de l’ONU, a-t-elle précisé, car le partage de connaissances et d’expertise a une valeur inestimable dans ce type de projet qui vise à aider les États membres à concevoir et mettre en œuvre leur vision respective. » Elle a ajouté que c’est beaucoup plus facile lorsque les pays dialoguent et se complètent en coordonnant et en harmonisant leurs stratégies.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %