Read Time:3 Minute, 8 Second

Ces véhicules ont été privilégiés car ils sont plus aptes à circuler dans les chemins étroits. Cinq régions de Quatre-Bornes sont concernées, soit Candos Kennedy, Bassin, Palma, Vieux QuatreBornes et Sodnac.

A fin de permettre aux habitants de Quatre-Bornes d’accéder plus facilement au métro, un service de navettes sera mis en place. Ce sont des vans de 15 places qui offriront ce service. C’est ce qu’a indiqué Alan Ganoo, ministre du Transport routier et du métro léger, samedi 29 mai, lors d’une visite des lieux.

Cinq régions sont concernées par cet aménagement de «shuttle», soit Candos Kennedy, Bassin, Palma, Vieux Quatre-Bornes et Sodnac, a annoncé le ministre Ganoo. Ce dernier était, pour l’occasion, accompagné des PS de son ministère, des ingénieurs de Larsen & Toubro (L&T), des “contracteurs” de la National Land Transport Authority, des députés de la région de Quatre-Bornes, du CEO de Metro Express Ltd (MEL), Das Mootanah, du ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, et de la PPS Tania Diolle, entre autres

Les navettes vont récupérer les passagers le matin et l’après-midi et les emmèneront jusque la station de métro. «Après plusieurs consultations, nous sommes tombés d’accord sur les vans de 15 places qui véhiculeront les passagers car ces véhicules sont plus aptes à circuler dans les chemins étroits», a déclaré Alan Ganoo.

Il a aussi rappelé que le métro a pour objectif de faciliter le quotidien des passagers en leur évitant de perdre des heures dans les bouchons pour se rendre à Rose-Hill ou à Port-Louis. Ainsi, grâce à ce projet, les habitants de Quatre-Bornes pourront arriver à Rose-Hill en 5 à 6 minutes, même pendant les heures de pointe. «Ce sera un gain de temps énorme pour ceux qui font ce trajet au quotidien.»

Pour sa part, le ministre Ramano a tenu à rassurer les habitants de la région de Victoria qu’une équipe travaille actuellement sur leurs doléances concernant le manque de places de stationnement. «Nous travaillons ardemment pour remédier à ce problème de places de stationnement. Un schéma est en cours de validation pour trouver davantage de places», a-t-il précisé. Des espaces verts pour le côté esthétique du paysage sont également prévus.

Quant au CEO de MEL, Das Mootanah, il a souligné l’importance d’intégrer le métro avec d’autres moyens de transport. D’ailleurs, lors de cette visite, les ouvriers de L&T s’activaient à aménager les abribus ainsi que la connexion avec les places de stationnement des taxis. «Je reste persuadé que ce projet d’intégration atteindra son objectif de permettre aux passagers de voyager plus rapidement et dans le confort du métro.»

Concernant les tests sur route des vans de 15 places, «nous ne pourrons malheureusement pas tester toutes les routes aujourd’hui mais nous effectueront un premier essai de navette sur une des routes avant de valider ce projet», a-t-il fait savoir.

La date officielle du lancement de la phase 2A n’a pas encore été fixée mais les parties prenantes y travaillent déjà. «Nous organiserons ce lancement en fonction de la situation sanitaire dans le pays», a laissé entendre le ministre Ganoo.

Par ailleurs, ceux présents à cette visite ont félicité MEL, L&T et tous ceux qui travaillent d’arrache-pied sur ce projet, pour ce bel avancement. En effet, malgré le confinement, les travaux vont bon train et seront achevés dans les temps impartis. Ils ont salué le mode de planification mis en place, la méthode de travail et les diverses consultations qui ont eu lieu entre les députés de la circonscription, la municipalité et les habitants de la région pour arriver à un résultat satisfaisant.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Budget, immunité sanitaire et relance
Next post SANTÉ – La campagne de vaccination contre la grippe se poursuit
Close