June 29, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Local Sports

Rule The Night misera sur sa classe

0 0
Read Time:13 Minute, 17 Second

‘The Noble Salute Cup’ sera l’attraction principale de cette 1re journée hippique. Cette épreuve de Groupe 3 se disputera sur une distance de 990m et accueillera six chevaux dont deux nouvelles unites.

Rule The Night reste un sujet de classe. Victorieux à deux reprises sur 1400m en 2020, il n’avait également pas démérité derrière des chevaux comme Undercover Agent, Marauding et Horse Guards. Il faut se rappeler qu’il avait réalisé une bonne rentrée derrière Al Mariachi sur 990m même s’il revenait après deux coliques. Le bai de l’écurie Gilbert Rousset a été bien ménagé. Il est d’ailleurs favorisé par rapport au handicap. Il figure parmi les principaux prétendants de la course.

Virtue a été l’auteur d’un brillant parcours l’année dernière avec deux victoires consécutives sur 990m et 1365m respectivement. Ce produit de Var a changé d’air pendant la trêve, passant de l’écurie Patrick Merven à celle de Raj Ramdin. Sa condition est satisfaisante pour sa première sortie 2021. Il a tiré la 1re ligne, ce qui est sa force sur cette distance. A Nabeel Batchameah de jouer.  

Kamadeva reste l’un des chevaux le plus régulier au sein de l’écurie Rameshwar Gujadhur. En 2021, il s’est octroyé quatre victoires sur 1450m. Avec plus de chance, il aurait pu aligner une 5e réussite compte tenu qu’il fut rétrogradé de la 1re à la 2e place au profit de Blackburn Roc lors de sa précédente participation sur 1400m. Sa force, c’est sa vélocité au départ. Puissant ‘front runner’, il a aussi démontré sa maniabilité en suivant proche du pas et venir au finish. Le 990m est idéal pour une reprise et il devra être suivi de près.

Golden Tractor est un hongre bai de 4-ans par Captain Of All et Sausalito. Ce sprinter type a signé trois victoires durant sa carrière sur 1000m et s’est place cinq fois en 11 sorties. Il s’est aventuré sur des parcours de 1000m, 1100m, 1200m et 1250m. Importe le 31 juillet 2020, ce sujet de l’écurie Simon Jones a démontré du potentiel lors de ses ‘work outs’. C’est un coursier qui est très estimé par son entourage et qui devra certainement se développer en un très bon compétiteur chez nous. Avec ses 52kg sur le dos, on aurait tort de l’ignorer malgré son manque de compétition.

Notre quarté : Rule The Night, Virtue, Kamadeva et Golden Tractor

1re course : Opague au finish

Opague n’a couru que deux fois l’année dernière avec une performance honorable à sa première tentative sur 1500m. L’intersaison lui a fait un bien énorme car c’est un coursier qui a pris du volume et qui paraît mieux dans sa peau cette année. Le 1450m reste un peu court pour ses aptitudes mais sur sa forme actuelle, il part avec une chance de premier ordre malgré sa 11e ligne.

Yankee Force a bouclé la précédente saison sur une note victorieuse sur 1450m. Malgré un parcours difficile et même s’il s’était montré quelque peu ardent, il avait réussi à faire la différence. Cet alezan a paru dans de bonnes dispositions au training et il mérite d’être suivi pour sa rentrée même s’il a perdu du poids.

The Riddler a couru en progrès à sa dernière sortie 2020 avec une honorable 2e place derrière Yankee Force sur 1450m. C’est un coursier qui reste valable dans ce ‘benchmark’ et qui a bien entamé sa préparation en vue de sa rentrée. Il part avec une chance d’outsider.

Xanthus reste un ‘in and out performer’. Cependant, cet alezan s’est vraiment bien comporté lors de ses séances d’entraînement ces derniers temps et il est ‘fit’ pour débuter la saison. Une chance de finir dans les combinaisons est largement une possibilité pour lui.

Notre quarté : Opague, Yankee Force, The Riddler et Xanthus

2e course : Sand Path sur sa forme actuelle

Sand Path a été malchanceux en 2020. Lors de ses deux dernières sorties, sa selle s’était déplacée. Il frôla même la victoire à sa dernière tentative sur 1450m malgré cet incident, ce qui provoqua le limogeage du jockey Imran Chisty, dont l’entourage ne fut pas satisfait. Sa forme est bonne pour sa reprise en compétition et il figure parmi les favoris.

Crushing Force a effectué des débuts victorieux lors de la 32e journée sur 1365m. Sous ses 61,5kg, il avait réussi le bout en bout même s’il s’était montré quelque peu ‘green’. Passant sous la férule de l’entraîneur Jean-Michel Henry par la suite, cet alezan a accompli de gros progrès avec quelques ‘work outs’ impressionnants à son actif. Il demeure logiquement l’un des prétendants de la course.

Giratorio est un hongre bai de 3-ans par Oratorio et Girolata. C’est un coursier qui a couru deux fois en Afrique du Sud avec une bonne 2e place à sa 2e sortie sur 1450m. Le nouveau de l’écurie Vincent Allet nous a laissé une plaisante impression lors de son travail au training. Il a même passe un ‘barrier trial’, finissant à distance raisonnable des chevaux comme Bag Of Tricks et Twist Of Fate. C’est définitivement un coursier à suivre cette saison.

Winter Guard est un cheval bai de 3-ans par What A Winter et Prognosis. C’est encore un maiden en quatre sorties alors qu’il a fini dans les accessits deux fois sur 1400m et 1600m respectivement. Importé pour le compte de l’écurie Amar Sewdyal le 10 octobre dernier, il a démontré des progrès évidents au fil de ses ‘work outs’. C’est un outsider valable dans ce lot.

Notre quarté : Sand Path, Crushing Force, Giratorio et Winter Guard

3e course : Double Games avec l’apport de Fayd’herbe

Double Games s’est montré compétitif pour une première saison chez nous avec trois victoires dans son escarcelle sur 1365m et 1400m (2). L’intersaison lui a fait du bien et il donne même l’impression d’avoir gagné en puissance au fil de ses séances matinales. Le bai de l’écurie Vincent Allet respire la santé en ce début de saison et il devra logiquement disputer la victoire.

Do Or Dare a démontré un énorme potentiel en 2020 avec trois succès à son compte sur 1400m, 1500m et 1650m. C’est un coursier qui forme désormais partie de l’effectif de l’écurie Jean-Michel Henry. Il a été préparé avec le plus grand soin avec des séances époustouflantes. Même la distance est juste pour une reprise, il reste un gros danger dans ce lot.

 Apollo Star s’est montre compétitif en 2020 avec une victoire sur 1400m et plusieurs placés à son actif. Il s’est bien comporté au training et se présentera en piste dans une bonne forme. En la présence de plusieurs ‘flyers’ dans la course, il sera condamne à la course d’attente. Mais ses chances sont existantes.

L’entraîneur Shirish Narang a fait usage de sa ‘trump card’ pour faire courir Zigi Zagi Zugi dans cette épreuve. Cet alezan a paru dans de bonnes dispositions au training. De sa 3e ligne, il pourrait insister pour le commandement et essayer de garder sa position. Il sera un danger s’il arrive à bénéficier des circonstances de course.

Notre quarté : Double Games, Do Or Dare, Apollo Star et Zigi Zagi Zugi

4e course : Sea Dance à suivre en ‘benchmark’ 41

Sea Dance a couru quatre fois en 2020. Ces deux premières participations sur 900m et 1400m dans des ‘benchmark’ de 46 et 61 respectivement ont été prometteuses derrière des chevaux comme Shadowing et Ideal Secret. Par la suite, il a été une petite déception en deux autres occasions. Il se pourrait que c’est un ‘light sort’, qui a perdu beaucoup de poids au fil de ses courses. Il a été bien ménagé et il pourrait profiter de sa fraîcheur physique d’autant qu’il se retrouve dans un ‘benchmark’ de 41 avec une décharge de 4kg.

Candy Apple avait effectué des débuts victorieux sur 990m la saison dernière mais il n’avait pas confirmé par la suite. L’intersaison lui a fait du bien. Le bai de l’écurie Gilbert Rousset est un coursier qui court bien ‘fresh’. Bon finisseur, il sera dangereux si le pas de la course est sélectif.

Swagger Jagger est un hongre bai de 4-ans par Pathfork et Via Cosa Coma. Il a été importé pour le compte de l’écurie Patrick Merven le 4 décembre dernier. Il totalise deux victoires (1200m, 1400) et s’est placé quatre fois en 13 sorties. Il a bénéficié d’une préparation méthodique. C’est le ‘dark horse’ de la course.

Gunston a trouvé la compétition compliquée en 2020. Par rapport à ses contre-performances, il a perdu beaucoup de points et se retrouve dans un ‘benchmark’ de 41. Du reste, le sujet de l’écurie Hurchand a l’air d’être en regain de forme ces derniers temps. S’il arrive à courir seul aux avant-postes sans être taquiné, il pourrait donner du fil à retordre aux finisseurs pour le remonter.

Notre quarté : Sea Dance, Candy Apple, Swagger Jagger et Gunston

5e course : Leger avantage à Seattle Kid

Seattle Kid a réalisé un parcours exceptionnel en 2020 avec trois victoires consécutives (1400m, 1450m (2). Le bai de l’écurie Preetam Daby s’est ressourcé pendant la trêve et il donne l’impression d’être bien dans sa peau actuellement. Avec un pas qui promet d’être lancé, il devra certainement finir en force en ligne droite.

Shadowing a aussi brillé à trois reprises l’année dernière (990m (2), 1365m). C’est un puissant ‘flyer’ qui a bien assimilé son travail ces derniers temps. Il possède de la vitesse et devra sans aucun doute surmonter sa 11e ligne et insister pour la position tête et corde. Sur sa régularité, il reste un coursier à suivre.

Prince Of Venice est un hongre bai de 4-ans par Vercingetorix et Stephanie. Il a été importé pour le compte de l’écurie Patrick Merven le 10 octobre dernier. Il compte trois victoires sur 1000m et s’est placé deux fois en 11 sorties. Sa préparation s’est bien passée. Ce ne sera pas une surprise de le voir débuter victorieusement.

Sir Bernardini a ouvert son palmarès mauricien à sa dernière sortie 2020 sur 1850m. C’est un coursier qui est par la suite passé sous les couleurs de l’écurie Perdrau. Il s’est bien comporté lors des séances matinales et a les moyens de conclure dans les combinaisons.

Notre quarté : Seattle Kid, Shadowing, Prince Of Venice et Sir Bernardini

6e course : Thomas Henry sous la menace de Crazy Charlie

Thomas Henry a couru deux fois en 2020 pour une victoire sur 1450m. Il aurait pu rester invaincu, s’étant fait battre sur le fil à ses débuts sur 990m. Il s’était montré quelque peu ‘green’ en ligne droite ce jour-là. Le bai de l’écurie Gujadhur a réalisé de gros progrès pendant le ‘break’. C’est l’un des chevaux de la plus vieille écurie du turf qui nous a vraiment marqué au training. Il peut frapper d’entrée.

Crazy Charlie a réussi à tirer son épingle du jeu en débutant victorieusement sur 1365m avant de conclure à une honorable 3e place derrière un certain Double Games sur 1400m. Le pensionnaire de l’écurie Gilbert Rousset a travaillé plaisamment récemment et sa forme a évolué positivement. Sur sa fraîcheur, il ne vient pas avec la fleur au fusil.

Well Connected a tout tenté en 2020 mais il est resté sans la moindre victoire. Par rapport à son manque de réussite, il a perdu des points sur l’échelle des valeurs et se retrouve dans le ‘benchmark’ de 31. Il a tiré la 1re ligne et devra suivre bien placé s’il arrive à prendre un bon départ. Avec l’apport de Bernard Fayd’herbe, il reste un outsider intéressant.

Zodiac Jack a trouvé la compétition severe l’année dernière en tombant sur de bons compétiteurs à un niveau supérieur. Ce qui est intéressant avec ce coursier, c’est qu’il a perdu beaucoup de points au niveau de son rating. Il a d’ailleurs laissé de bonnes impressions lors de ses ‘work outs’. Il peut viser un accessit.

Notre quarté : Thomas Henry, Crazy Charlie, Well Connected et Zodiac Jack

8e course : Les feux au vert pour Hardwired

Hardwired compte deux sorties en 2020. Sa course de référence demeure celle lors de la 30e journée quand il passa d’un rien à la victoire sur 990m. Le bai de l’écurie Perdrau a progressé pendant la trêve et sa condition est bonne pour sa rentrée en compétition. Il part avec une chance de premier ordre avec sa 1re ligne dans les stalles.

Duke Of York est un ‘in and out performer’, qui court toujours derrière son premier succès chez nous. C’est un coursier difficile mais qui a démontré plus de maturité à l’entraînement cette saison. Il a d’ailleurs remporté son ‘barrier trial’ du 21 avril de bout en bout. S’il confirme ses performances au training, il pourrait jouer aux trouble-fêtes.

Coup For Lute est un hongre bai de 3-ans par Coup de Grace et Lute Of Jade. Il a été importé pour le compte de l’écurie Preetam Daby le 27 novembre dernier. Il est encore un ‘maiden’ et s’est placé une fois en trois sorties. Il compte un ‘barrier trial’ sous la ceinture. Avec les 4kg de remise de l’apprenti Sonaram, il reste un danger. 

Straight a changé de couleurs pendant le ‘break’, évoluant désormais chez l’écurie Jean-Michel Henry. C’est un coursier qui a réussi à tirer son épingle du jeu avec une victoire sur 990m. Il a réalisé de bonnes prestations au training même s’il n’est pas encore à 100% de ses moyens. Une place dans les combinaisons reste à sa portée.

Notre quarté : Hardwired, Duke Of York, Coup For Lute et Straight

9e course : Doublethink mieux cette saison

Doublethink ne doit pas être jugé sur sa performance à ses débuts sur 990m car il vaut plus que cela. Il faut faire ressortir que le bai de l’écurie Rameshwar Gujadhur compte une victoire sur 1200m en Afrique du Sud mais avec un peu de chance, il aurait pu signer d’autres réussites, ayant fini proche des vainqueurs à trois autres reprises. L’intersaison lui a été bénéfique. Il a passé un ‘barrier trial’ et il a démontré un énorme potentiel. Il reste un candidat pour la victoire avec sa 2e ligne.

Copenhagen a devancé un certain Kayden’s Pride sur 1500m mais il a trouvé la compétition rude par la suite. C’est un coursier qui se montre souvent ardent, ce qui fait qu’il perd beaucoup de ses moyens. Il retrouve le ‘benchmark’ de 31 ou il devra se montrer plus compétitif. Il devra disputer l’arrivée.

Why Wudn’t Yew a signé deux victoires consécutives en début de saison 2020 mais il est par la suite tombé sur des chevaux plus aguerris. Il s’est refait une santé pendant le ‘break’ et est aligné dans une classe mieux à sa convenance. Il doit être respecté dans ce lot.

G I Joe est un hongre bai de 4-ans par Oratorio et Switch Hit. Il a été importé pour le compte de Samraj Mahadia le 10 octobre dernier. Il est encore un ‘maiden’ et s’est placé 10 fois en trois sorties sur des distances de 1200m à 2000m. Il reste un outsider valable de par ses ‘work outs’ satisfaisants.

Notre quarté : Doublethink, Copenhagen, Why Wudn’t Yew et G I Joe

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %