June 28, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Fait Divers

Saisie de haschich valant Rs 7,7 millions : Le garde-côte passe aux aveux, sa compagne pourrait être disculpée

0 0
Read Time:3 Minute, 3 Second

Les autorités qui enquêtent sur cette importante saisie de drogue croient qu’il est possible que la ressortissante française, ne serait pas de mèche avec le policier. D’ailleurs lors de son arrestation, le garde-côte a déclaré que la totalité de la cargaison lui appartenait et que sa compagne n’avait aucune indication sur sa provenance d’autant moins sur ses transactions.

Mis en cause pour trafic de drogue, le constable Ashwini Hazur- futty et la Française Patricia Elizabeth Garro, restent en détention préventive. Le couple s’est vu rejeter sa demande de remise en liberté lors de leur comparution devant le tribunal de Pamplemousses, mardi 17 mai 2022, la police ayant objecté à leur libération sous caution. Après une analyse en fonction du profil des accusés, la police pense qu’il y a une probabilité que les suspects ne commettent une infraction criminelle à ce stade de l’enquête. Les trois raisons mises en avant par la police sont : «Risk of re-offending «, «Tamper with evidence» et «Interfere with Witnesses».

Les premiers éléments de l’enquête ayant été probants, les agents des stups ont multiplié les investigations sur les fréquentations et les voyages en mer effectuées par le garde-côte, Ashwini Hazurfutty, âgé de 42 ans, dans le cadre de son travail en tant que membre d’équipage de la CGS Barracuda, unité de la National Coast Guard (NCG). Cet habitant de New Grove qui compte 21 ans de service au sein de la force policière était dans le viseur des services de renseignements de la police, et ce, depuis un mois.

Lundi 16 mai, une opération d’infiltration menée par les inspecteurs Appasamy, et Subarreddi de la Southern Division, sous la supervision du Deputy Commissioner of Police (DCP) Choolun Bhojoo, a abouti à la saisie de 2,588 kilos de haschich d’une valeur marchande de Rs 7 765 000.

Initialement suivi par des agents en civil, le garde-côte a été interpellé sur la plage de Mont-Choisy où il a été soumis à une fouille corporelle et à une vérification de son véhicule. Mais rien d›incriminant n›a été trouvé. Les officiers avaient eu vent que le suspect logeait dans une luxueuse villa avec piscine. Ils ont effectué une perquisition dans la villa et ont appris que le policier séjournait en compagnie de Patricia Elizabeth Garro, 67 ans, une agente immobilière, originaire de Cognessur-Mer en France. Cette dernière est arrivée pour des vacances à Maurice le 11 mai.

Au début de la perquisition, le quadragénaire aurait tenté de distraire les officiers en affirmant qu›ils s›étaient trompés d›informations. Mais les policiers ont décidé de procéder à une fouille.

Celle-ci a permis à la découverte de cinq colis de haschich, deux sachets contenant 8, 8 grammes de cannabis, un autre sachet avec 1, 61 grammes de haschich et des livrets des papiers à cigarette de la marque OCB Slim Premium. La drogue se trouvait dans un sac qu›il avait discrètement rangé dans une armoire.

Interrogé au sujet de cette drogue, Aswhini Hazurfutty, est passé aux aveux. « La drogue la pou mwa mo fine amen Moris p ou vende pou fer kass », a-t-il déclaré aux enquêteurs disculpant ainsi sa compagne. Pour sa part, la Française a nié les faits qui lui sont reprochés. Elle a indiqué que les objets retrouvés dans le studio appartiendraient au garde-côte et qu›elle ignorait les activités dans lesquelles il s›était engagé.

Les suspects ont été placés en détention et leur interrogatoire commencera aujourd’hui. Ashwini Hazurfutty a retenu les services de Me Trilochun et Allybocus.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Leave a Reply

Your email address will not be published.