September 26, 2022
Hennessy Court 3rd floor Sir John Pope Hennessy street Port-Louis
Opinion

SE DÉBARRASSER À TOUT JAMAIS DE NAVIN

0 0
Read Time:3 Minute, 35 Second

C’est un fait que SAJ se fichait de la prochaine élection, un état d’esprit exceptionnel, car tout au long de l’histoire, nos gouvernants étaient tous obsédés par leur propre réélection. Leur sens de l’Etat n’étant plus ce qu’il aurait dû être, ils se tous gardés, sitôt assis sur leur auguste fauteuil, de bouger une oreille, de peur d’effaroucher le bon peuple à moitié endormie. Dans le cadre de ce postulat, on remarque que des parlementaires éprouvent d’énormes difficultés à faire face à leurs mandants, certains se faisant même bousculer, évitant de justesse de se faire agresser. Navin Ramgoolam incarne l’exemple même de ce lot ayant manqué à leur devoir d’écoute et de proximité, puisqu’il n’arrive pas à se décider dans quelle circonscription il va être candidat. Nos.5, 9, 10 ? Allez savoir ce qui se trame dans sa tête.


À contrario, Pravind Jugnauth malgré qu’il gouvernât (on connaît bien à quel point un PM est-il fragilisé, quant à la perception de sa popularité par les Mauriciens), il a gagné en estime et en appréciation. L’effort inlassable, les sacrifices consentis, le sérieux de tous les instants affiché, le pragmatisme sans faille et une personnalité inattaquable, tous ces attributs démarquent Pravind de son challenger. Ce constat n’est pas partisan, mais de bon sens : après les deux derniers mandats de folies de N.C.R, Maurice respire mieux et s’est engagée sur la voie du renouveau et de la stabilité.

Vu l’état dans lequel Navin Ramgoolam et ses acolytes ont laissé notre économie de 2005 à 2014, tous les Mauriciens de bonne volonté devraient soutenir, sans illusions excessives, l’ensemble des projets et mesures mis a exécution par Pravind Jugnauth. Les priorités à la création d’emplois, à la modernisation et au social, en passant par le salaire minimal, l’impôt négatif et la galvanisation de l’éducation (entre autres par l’allègement du poids financier de nos jeunes) devront inciter, nous tous, à plus de solidarité. Sans compter le premier coup de semonce au trafic de drogue. Avec la répression amorcée qui sera plus dure l’année prochaine.

Ce changement de trajectoire salutaire arriva à un moment où le pays avait plié sous la décennie de décrépitude de Navin. Sous son règne en trois temps, combien de fumistes et d’imposteurs n’a-t-on pas vus, tenant à leur merci un PM dont les multiples vecteurs de diversion avaient réduit l’homme et le politique à un niveau de vulnérabilité jamais atteint? Ceux qui, au cours de cette longue et exécrable mainmise, ont songé au bien commun se comptaient sur les doigts d’une main. Navin Ramgoolam avait les moyens de connaître la solution à tous nos maux, mais il avait choisi de placer ses pulsions, ses désirs au-dessus des intérêts des Mauriciens.

Au risque de paraître excessifs, nous devons sans cesse rappeler à la population la faillite de Ramgoolam et l’état déplorable dans lequel il a ramené le pays. Il n’a ni gouverné, ni dirigé, encore moins s’est-il soucié des souffrances des Mauriciens. Il est carrément indécent et présomptueux, que l’ancien PM  revienne convoiter un autre mandat, ayant l’audace de mendier au peuple un 4ème contrat, nous avons le devoir de demeurer vigilants et de rafraîchir sans arrêt les esprits. Quel malheur si un moment de relâchement et d’oubli, et encore l’attendrissement du cœur faisaient glisser des votes dans le camp de NCR.

Ayez le cœur endurci et sans pitié à l’heure du vote. Revivez dans votre tête les images des dérives de Navin Ramgoolam. C’est alors que le combat sera gagné, car le pays se débarrassera, à jamais, d’un Premier ministre, qui aura été le plus mauvais et le plus scandaleux dans l’histoire du pays.
Depuis longtemps, les bonnes consciences s’étranglaient sans nul doute à juste titre devant la menace d’un retour de Navin, par la faute à la candeur naïve des gens. Ayez donc la lucidité de reconnaître que le pays, sous Pravind Jugnauth, a franchi un palier déterminant, après que NCR l’a fait reculer. Le destin fera le reste. NCR l’a fait reculer. Le destin fera le reste.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %